F comme Frédéric-le-filou

Lundi dernier, Madame a débuté l'année avec sa classe de petits filous de l'année passée. (1) 

Madame aime croire que les deux mois de vacances entre la 5e et la 6e les auront fait évoluer dans le bon sens, qu'ils sont prêts à en découdre et à montrer ce qu'ils ont dans le ventre, maintenant qu'ils sont enfin arrivés en Terminale.

- A votre avis, leur dit-elle en ce premier jour, c'est plutôt un avantage ou un inconvénient, d'avoir le même prof deux années de suite?

Tous s'accordent à dire que c'est très positif: on se connaît déjà, on connaît la façon de travailler...

- Vous ne voyez vraiment aucun aspect négatif, insiste Madame après cette touchante unanimité. Moi, j'en vois!

Grand silence dans la classe. Ils ne semblent pas comprendre à quel désavantage Madame pourrait faire allusion. Alors elle rit, et ça encourage Frédéric-le-filou à lever la main:

- L'inconvénient, avec un prof qu'on connaît déjà, c'est que le cours commence tout de suite!

Frédéric-le-filou, c'est celui qui écrit à Madame, dans son premier devoir de l'année: "Je ne suis pas le plus performant en classe. J'espère réussir comme l'année passée, tout en m'amusant."

***

(1) Vous connaissez le petit Nicolas de Sempé et Goscinny: s'ils avaient la même maîtresse, elle écrirait "élève dissipé" et "pourrait faire mieux" sur la plupart des carnets. 

 

 

Commentaires

  • S'ils ne voient que cet inconvénient, c'est bien... Moi, je préfère ne pas le leur demander - ils m'ont trois ans - car ils en verraient certainement d'autres ;)

  • il faut courir le risque de se prendre une claque, si on veut connaître leur opinion, c'est sûr, gballand ;-)
    bonne journée!

  • Frédéric-le-Filosoof... réussir en s'amusant, c'est un bel objectif...
    ;-)

  • Deux ans ? Bof, j'ai eu le même prof d'anglais deuxième langue cinq ans d'affilée ! (Et je n'y ai vu moi non plus aucun inconvénient.)

  • Ben oui, Loulou, comme "Le gai savoir" de Friedrich.
    ... en fin, pas tout à fait et pour tout dire, pas du tout, en dehors du parallélisme des expressions :-)

  • c'est vrai, mme Chapeau, mais en dernière année il est aussi temps d'apprendre à apprendre :-)

    cinq ans, c'est trop! on finit par se connaître par coeur ;-)

    oui, il est sympa, Loulou, c'est vrai... mais en fait il veut dire réussir sans rien faire ;-)

    oui, Walrus, ce serait plutôt Lafargue et son droit à la paresse ;-)

    merci à tous et bonne soirée!

  • Aucun avis négatif, bravo. A moins qu'ils soient d'une prudence de sioux, c'est un beau compliment, Adrienne.

  • ils ne sont pas du genre à se gêner, Tania, d'ailleurs aujourd'hui même Madame a dû remonter les bretelles à trois ou quatre d'entre eux ;-)
    merci à toi et bonne soirée!

  • J'ai traîné la même prof de latin pendant quatre ans o:))) (on ne s'entendait pas toujours et pourtant, j'aimais le latin !) - Je sais qu'elle fait du bénévolat dans une librairie bruxelloise qui va fermer. Il faut absolument que j'aille la voir avant que la librairie ne ferme... Zut, je crois que je vais la rater... Bonne reprise ! Allez, on est déjà presque mi-septembre, il est vrai que tu n'as pas congé le 27...

Écrire un commentaire

Optionnel