K comme kwade dagen

De temps à autre je range une boite, je trie, je jette.

Sur un vieux classeur de plastique bleu, un de ceux que j'ai encore utilisés comme élève, puis comme jeune prof, je retrouve un auto-collant: "Kwade dagen gaan ook voorbij", les mauvaises journées passent aussi.

C'est vrai, bien sûr.

Mais je ne crois pas que ça consolera la maman à qui on annonce que son fils vient d'avoir un grave accident de voiture.

Commentaires

  • Je crois que c'est un des quelques cas où l'adage n'est pas d'application... Maintenant, s'il s'en sort, elle pourra dire que c'est vrai, mais s'il reste dedans, sa vie sera coupée en deux: avant l'accident et après...

    "On reconnaît le bonheur au petit bruit qu'il fait en partant"... J'y pense souvent, plusieurs personnes de ma famille étant touchées aussi ces derniers mois...

    Biz,
    lulu

  • très juste, Walrus

    oui, Lara, se raccrocher aux bonnes choses!
    bon week-end à toi aussi

    ce soir je sais qu'il va s'en sortir, Lulu
    bises à toi aussi

    la justice, dans ce domaine, ça n'existe pas
    (mais c'est humain de penser "pourquoi moi" ou "pourquoi eux")

  • Je pensais plutôt "pourquoi mon fils et pas ma vieille voisine ou moi?"...

  • C'est toujours l'accumulation de "kwade dagen" qui fait douter des beaux jours...certains, hélas, semblent abonnés.

  • Bonjour,
    Après la pluie, vien tle soleil, alors...
    Quand il fait soleil, on a vite oublié les jours de pluie.
    Bisous ☼

  • il s'en sortira, Tania, il est mal en point mais il s'en sortira (c'est un miracle qu'il soit encore vivant)

Écrire un commentaire

Optionnel