M comme mulch

Voilà une paire de semaines - oui, deux exactement - qu'il fait sec et ensoleillé. L'Adrienne et supercollègue-ancienne-élève commencent à sentir les titillements dans les doigts (verts). C'est le moment de sortir pour la première fois la tondeuse à gazon, se sont-elles dit.

L'Adrienne et supercollègue-ancienne-élève sont bien d'accord: la première fois, on y va de gaieté de coeur, et au fil des tontes, ça devient la corvée numéro un du week-end. L'Adrienne tient à jour ses statistiques de tonte et le but du jeu est, année après année, de réduire leur nombre au minimum.

Dix-sept tontes en 2007, quinze en 2008, treize en 2009, onze en 2010, à cette allure-là il n'en faudrait bientôt plus qu'une seule Langue tirée 
Malheureusement, à partir de là le chiffre est resté stable.

Cette année, c'est mal parti pour le record, d'abord parce que la première tonte n'a encore jamais eu lieu si tôt, et ensuite parce que l'Adrienne a eu l'excellente idée de ne pas ramasser l'herbe coupée. Elle appelle ça la technique du mulching. Mais si elle est honnête, elle avouera que c'est surtout la technique de la paresseuse.

 jardin,jardinage

voilà un bout de pelouse et un bout de potager
avec encore un peu de mâche, de navets et de chicorée de Chioggia

jardin,jardinage

et voilà le "mulch"

 Cool 

la question du pour ou contre vous intéresse?
une réponse ici:
http://www.jardipartage.fr/une-tondeuse-mulching-ou-avec-bac-de-ramassage/
e
t une véritable étude de la question ici:
http://cthgx.be/Mulching.pdf

Commentaires

  • Vous rêvez d'un gazon anglais en tondant onze fois l'an?

  • ah je cache bien mon jeu mais je suis une grande paresseuse (contrariée) ;-)

    oh non Mme Chapeau, au plus il y a de la mousse, au plus j'aime: c'est d'un joli vert toute l'année, c'est doux et velouté et il ne faut pas tondre :-)

  • Je sais que je ne t'apporte aucune idée géniale qui t'aidera car je ne pense rien de bon sur les pelouses et la tonte régulière.
    Il faudrait être conséquent avec nous-mêmes... Si on jette la pierre aux agriculteurs, question biodiversité, ne devrions-nous pas nous contenter de passer la faux de temps en temps?

    Enfin, je dis ça et je dis rien...car avoir une pelouse ici est mission impossible...sauf les terrains de golf pour touristes...je me demande comment ils font!
    Bon dimanche Adrienne.

  • c'est vrai, Colo, je n'emploie aucun engrais (du commerce) - pesticide - herbicide, j'ai réduit la pelouse d'un bon tiers dès mon arrivée ici, pour faire un peu de potager, je vais la réduire encore pour mettre quelques arbustes à fleurs, bulbes et plantes vivaces, je tonds le moins possible mais juste ce qu'il faut pour ne pas avoir de bisbilles avec mes voisins ;-) qui ont tous un jardinet bien "léché" et n'aimeraient pas voir fleurir mes pissenlits ;-)
    bon dimanche à toi aussi!

  • Les Anglais pour leurs pelouses (de boulingrin par exemple) conseillent de ne pas laisser les tontes sur le sol, ça pourrit et fait mourir l'herbe, particulièrement si l'on espace les coupes. Ils préconisent une tonte au minimum toutes les deux semaines en période de croissance et même tous les cinq jours dans la période de pousse maximale. Ils roulent également le terrain après chaque tonte pour redonner du pied à l'herbe (leurs grosses machines combinent d'ailleurs la tonte par lames hélicoïdale, le ramassage de l'herbe coupée et le roulage du gazon).
    Quoi ? Tu n'es pas Anglaise ? Je m'en doutais un peu :o)

  • Monsieur Brigou note également le nombre de tontes par an ;)
    Notre pelouse est loin d'être un beau gazon, il ressemble plutôt à une prairie et on a la flemme de faire un potager !!

  • j'ai vu des terrains de golf dans le sud de l'Espagne, Walrus, et ça m'a scandalisée de voir combien d'eau était gâchée à toute heure du jour et de la nuit pour les entretenir (mais il y a là-bas tellement de Britanniques... et non, je ne suis pas Anglaise du tout ;-))

    c'est aussi pour se donner du courage, Brigou? et se dire: encore cinq fois et ce sera l'hiver?
    pour ce qui est du potager, tu plantes troisou quatre choux de Bruxelles et une cinquantaine de poireaux et tu as toujours un légume sous la main quand les magasins sont fermés ou que tu as la flemme de faire les courses ;-)

  • Bonjour,
    Il y a très longtemps, j'ai testé le mulching lorsque j'avais une tondeuse sur coussin d'air sans bac de ramassage et une pelouse comme un mouchoir de poche. Avec ce type de tondeuse, l'herbe est broyée très finement. Et ça marche très bien pour autant que tu tondes très souvent. Si l'herbe est trop haute, la quantité de tonte laissée sur la pelouse est trop importante et là, il y a des risques de pourriture.
    Bisous tout verts.

  • oui je sais, Rafaël, et comme ma tondeuse n'est pas du type "mulching" j'ai appelé ça "la technique de la paresseuse" ;-)
    je ne le ferai plus!
    surtout que maintenant la paresseuse va devoir ratisser tout ça hahaha

  • De P comme paillage à P comme paresse ? Je vais chercher la "chicorée de Chioggia".

  • Ton histoire de mulch m'inquiétait alors, je me suis renseigné et j'ai trouvé un petit résumé. Je crois que tu as négligé l'un ou l'autre détail ;-)
    http://mag.plantes-et-jardins.com/conseils-de-jardinage/fiches-conseils/mulching-ce-qu-il-faut-savoir

  • ne t'inquiète pas, Walrus, je suis au courant, et comme j'ai dit plus haut, c'est une forme de paresse qui me coûtera de devoir tout ratisser ;-)
    (on est toujours puni par où on pèche, ma mère a raison, une fois de plus ;-))

  • Lorsque j'avais une pelouse à tondre et personne pour le faire à ma place, j'avais la technique de la paresseuse. Ma vaillante petite tondeuse électrique ne possédait pas de bac de récupération et de toute façon c'était plus facile sans. Si on coupe avant une certaine hauteur d'herbe on n'a pas besoin de ratisser ensuite.

  • hé oui, Mathilde, avec ma technique de la paresseuse je devrais tondre plus souvent, je crois que je mettrai toujours le bac ;-)

  • Tu m'as appris un mot que je ne connaissais pas, merci Adrienne !...
    En même temps, c'est normal, je ne tonds pas la pelouse. :-D
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • ah tu es de ces privilégiés qui admirent les pelouses des parcs qu'ils ne doivent pas tondre eux-mêmes, Célestine?
    ;-)

  • Un désavantage du mulching, quand on a des mouflets qui se roulent sur la pelouse fraîchement tondue, c'est qu'ils ressortent tout verts, intégralement recouverts de petits morceaux d'herbe !
    Bon ma pelouse ne connaissant ni l’engrais, ni le désherbant, ni le moindre arrosage par temps de sécheresse, le problème ne se pose pas. Il y a de moins en moins de brins d'herbe mais tout un tas de trucs pas toujours très bien identifiés ...

  • hé oui, petit Belge, si on veut être prêts pour la Saint-Joseph ;-)

    pareil pour moi, Loulou, sauf qu'ici je n'ose pas me rouler dans l'herbe comme je le faisais dans l'autre jardin ;-)

  • Dans le cadre de sa permaculture, je crois qu'Anémone non plus n'évacue pas le gazon tondu ... (Mais la tonte lui est pénible, tout de même, surtout vu le nombre de ses activités !)

  • normalement je les composte ou les fais sécher pour pailler, Pivoine, mais là j'ai fait une tonte rapide (et paresseuse)

Écrire un commentaire

Optionnel