O comme oublieuse mémoire

Aller s'inscrire à l'académie le 15 juin et rentrer bredouille, les inscriptions ne commencent que le 17.

Demander à H* des livres qu'on a prêtés à N* dont on n'a plus les coordonnées. Compter sur H* pour qu'il se rappelle quels livres on lui a prêtés.

Oublier le casse-croûte. Oublier de sortir la poubelle. Oublier de vider la boîte aux lettres.

Oublier de se peigner le matin. Mais ça, ce n'est pas grave, personne ne voit la différence.

Oublier de fermer la porte à clé. Oublier la liste des courses. Aller à la bibliothèque sans les livres. A la poste sans la carte à envoyer.

Mercredi, aller au magasin bio sans porte-monnaie. Mais ça non plus ce n'est pas grave, le magasin bio est fermé le mercredi.

Oublier qu'on a une oublieuse mémoire et ne pas faire de liste de courses. Rentrer fièrement: on n'a pas oublié le dentifrice. Mais on a oublié les oeufs et le café.

Oublier que c'est l'heure d'aller au lit en essayant de noter tout ce qu'on a oublié.

 expert,vie quotidienne,ca se passe comme ca

Qui n'a pas de tête
doit avoir de bonnes jambes!
dit-il en regardant fixement
l'Adrienne assise au dernier rang

 http://images.nymag.com/nymetro/news/features/robertatkins040308_175.jpg

Commentaires

  • De bonnes jambes et une bonne assurance.
    Certains quittent leur maison en laissant un fer à repasser branché ou le gaz allumé...
    Quand ils reviennent, il n'y a plus de maison...

  • l'histoire du fer à repasser, c'est arrivé à une cousine de ma mère...
    (pour ces choses-là, je fais extrêmement attention, comme ma grand-mère Adrienne qui ne sortait jamais de chez elle sans me demander "est-ce que j'ai bien éteint le gaz de la cuisinière?" :-) ah souvenir souvenir :-))

  • Je fais souvent demi-tour pour venir vérifier...

  • souvent en débranchant mon fer à repasser je me dis à haute voix: voilà, je débranche, j'ai débranché, c'est OK
    ;-)
    en fait je le débranche avant d'avoir tout à fait fini le repassage

  • c'est ce que je pense souvent en te lisant, comme pour le "imparfaite, têtue et patiente" (sauf que chez moi, la patience c'est surtout pour les élèves, pas pour éplucher les crevettes, comme je l'ai déjà dit ici, il me semble)

  • Ouh la menteuse, elle est amoureuse !
    Non ?
    Ah pourtant on le dit dans ces cas-là...
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • je suis née comme ça, Célestine, me l'a-t-on assez reproché!

  • Moi aussi, je me sens moins seule! Au magasin, j'oublie TOUJOURS quelque chose, et en général je m'en souviens à la caisse, et, si ce n'est pas vital, je m'en passe. Et ce n'est pas que je n'ai pas fait une liste, mais je l'oublie systématiquement à la maison (ou je l'extirpe de mon porte-feuille à la caisse, pour m'apercevoir que j'ai oublié ça et ça)... Je vis avec... Et comme toi, je me dis souvent "qui n'a pas de tête doit avoir des jambes".

    Biz,
    lulu

  • et voilà, c'est tout à fait ça :-)
    bises, Lulu!

  • quand j'étais petite on me disait 'un jour, tu oublieras ta tête, quelque part'
    (j'ai des élèves qui stressent tellement à l'examen qu'ils oublient de respirer ;-))

  • Cela me rassure, je croyais que c'était l'âge, ou pire Alzhzimer... :-)

  • parfois je pense que ça va de pire en pire, l'âge aidant, puis je me rassure en me disant que je suis née comme ça ;-)
    bises, Mamou!

  • je reconstitue à force de réfléchir, j'en note quelques-uns, j'en oublie beaucoup...
    par exemple j'ai oublié de noter que pour la première fois de ma vie, ce mois-ci, j'ai oublié de payer une facture d'électricité!!!

  • Et tu t'éclaires à la bougie, maintenant ? (si t'as pas oublié les allumettes)

  • j'ai reçu un rappel, que j'ai payé tout de suite, le rouge aux joues ;-)

  • On est tous pareils on dirait :-) moi je passe d'une pièce à une autre et j'oublie ce que je suis venue chercher !

  • ah oui, ça aussi :-)
    ohlala, c'est tout le temps
    faut que je me concentre, quand je monte à l'étage chercher un truc, que je ne l'oublie pas en cours de route: 15 marches à faire, tu imagines ce qu'on a le temps d'oublier, en 15 marches!
    c'est inouï ;-)

  • Ne jamais oublier que le mot linotte ne sert que dans l'expression "tête de linotte".

    Penser aussi que l'injure "tête de linotte-hippiste" n'a plus cours dans les imprimeries modernes.

  • tête de linotte, c'est un des petits noms gentils que m'a donnés ma mère pendant tout le temps que nous avons habité sous le même toit :-)
    ah c'est beau la langue française, Joe Krapov, merci de tes précisions, tu m'as enfin donné la curiosité d'aller voir dans un dico traducteur ce qu'est une linotte :-)

  • Nos linottes sont dites mélodieuses ...
    http://www.oiseaux.net/oiseaux/linotte.melodieuse.html

  • vous êtes gentille de vouloir me consoler, Mme Chapeau, mais en faisant une petite recherche dans les dictionnaires, je constate que l'expression est encore beaucoup moins flatteuse que ce que je pensais ;-)

  • On dirait qu'il y a du monde, dans le club des oublieux !
    J'en fais partie, bien évidemment :p ...
    Et ça empire avec les années.
    Quand mes oublis ne gênent que moi, tant pis, mais quand je pose des lapins ou que je ne fais pas ce que j'ai promis (involontairement, donc), aïe aïe aïe, je ne suis pas fière.

  • ah oui, les promesses etc!
    la hantise de l'oubli me fait tout noter dans mon "journal de classe" et aussi dans mon agenda, tout tout tout
    si je perdais mon agenda, OMG!!! ce serait une catastrophe
    (vraiment, ça empire, tu crois? au fait oui, ça empire probablement ;-))

  • Je suis persuadée que la mémoire n'y est pas pour grand chose mais qu'il y a des connexions qui "sautent" (comme les anciens fusibles!!) quand il y a trop de pression là-dedans....
    La solution serait évidemment de ne faire qu'une chose à la fois, de se concentrer sur elle, uniquement. Mais voilà, tout nous appelle...

  • c'est aussi le conseil qui a été donné par la faculté à un ami qui a environ le même âge que moi: ne faire qu'une chose à la fois!
    comme si c'était possible!
    (et pas seulement en situation de classe, où il faut avoir l'oeil et l'oreille à tout et dispenser du savoir en plus ;-))

  • J'étais comme toi.
    Madame tête en l'air, Madame gaffeuse.
    Jusqu'au jour où j'ai rencontré l'Homme qui est comme moi.
    Il a bien fallu que l'un de nous cède et.......c'est moi qui ai cédé!!!
    Mais je lui réclame 4 mois par an de tête en l'air, c'est tellement agréable!!!!
    Je pourrais écrire un bouquin sur nos aventures!

  • c'est vrai qu'en couple, il faut bien que l'un des deux fasse un effort...
    écrire un bouquin, dis-tu, alors pourquoi pas quelques chouettes billets de blog? ;-)

    (et quand j'y pense, c'était à moi que revenait l'intendance, ou les valises pour les vacances, donc pas question d'oublier quelque chose!!! dès qu'on était en route, les questions fusaient: tu as pensé à ça? et à ça? et à ça? je n'oubliais jamais rien, ne me demande pas par quel miracle ;-))

  • quelle dame?
    si tu parles du mien, je l'ai déjà dévoilé ici à plusieurs reprises, faut suivre un peu ;-)

  • Suivre et ne pas oublier.

  • j'aime votre humour laconique, Mme Chapeau :-)

  • Il paraît que le passage d'une porte est pour quelque chose dans nos oublis, il y a eu des études là-dessus. Les petites notes sur papillon (je m'entraîne à utiliser cette formule québécoise pour post-it) m'accompagnent depuis longtemps, les rappels visuels sont mes alliés.
    (Les vrais problèmes commencent quand on ne remarque plus qu'on a oublié.)

  • ah! passer une porte, dis-tu... ça expliquerait pourquoi ça m'arrive plus ici que dans la maison d'avant, où presque tout le rez-de-chaussée formait un tout, depuis le bureau jusqu'à la cuisine, alors qu'ici il y a des tas de portes (et de si petites pièces!)

  • Moi aussi, j'oublie beaucoup. Je suis de plus en plus tête en l'air. Incroyable. Cela me fait rire. Mais pas toujours les autres...

  • mieux vaut en rire, c'est sûr :-)

  • J'ai frappé fort, on fêtait aujourd'hui l'anniversaire de Louise la plus jeune de mes petites filles, j'ai pensé que cela se faisait le soir, et c'était le midi, alors quand ma fille a téléphoné vers 12 h 45, nous étions mon époux était encore occupé à préparer ce qui aurait dû être l'entrée, il fallait encore trop de temps pour terminer, on s'est donc passé d'entrée, et nous la mangerons demain et heureusement qu'il y a les congélateurs car il en fallait pour 20 personnes, et demain nous ne serons que 6.
    Je pense que vraiment je vieillis très fort...

  • ça, Mamou, rassure-toi, c'est juste une erreur de calendrier, ça m'arrive aussi :-)

Écrire un commentaire

Optionnel