K comme kilomètres

- Vous avez combien de kilomètres, au compteur? 
- Aucune idée! 
Vous voulez que j'aille voir?

J'étais déjà toute contente, en parlant dans la borne de secours, le long de l'A7, de savoir par coeur les trois chiffres de ma plaque. J'hésite toujours sur le dernier: est-ce 3 ou 6?

On était dans le camion de dépannage, il y avait des papiers à remplir pour la facture.

- Cent mille?
- Oh moins, je pense...
- Soixante-dix mille?
- Je vais vérifier, si vous voulez...

Non, ce n'était pas la peine. Il voulait sans doute en finir et aller dépanner une autre malheureuse pas capable de dévisser elle-même une roue de sa bagnole.

Et il faisait horriblement chaud dans sa cabine.

Après, bien sûr, j'ai regardé combien de kilomètres j'avais au compteur.

Mais vous savez quoi?

Je l'ai déjà de nouveau oublié Langue tirée

 memoire,voyage,france,vie quotidienne,ça se passe comme ça,expert

Il a fallu un deuxième miracle pour qu'aucun véhicule ne pulvérise ma petite bagnole.
- Mettez-vous bien derrière la barrière, avait insisté la voix de la borne de secours.

Commentaires

  • oui je suis rentrée saine et sauve :-)
    mais pendant tout le séjour et tout le trajet du retour, je n'ai plus eu confiance en ma bagnole

  • "Mettez-vous bien derrière la barrière" n'est pas toujours un bon conseil.
    En 2008, après un accident, deux jeunes avaient enjambé la rambarde du viaduc d’Onoz pour se mettre derrière la barrière. Derrière la barrière, il n'y avait rien et les deux jeunes s'étaient écrasés sur le sol en bas du viaduc...
    Depuis, on a sécurisé le viaduc.

  • ah quelle horribe histoire, Mme Chapeau!
    là où j'étais ça partait aussi assez vite vers le Rhône (je suppose que c'était le Rhône) en contrebas, mais si j'étais tombée je m'en serais tout de même tirée vivante...

  • http://couvin.blogs.sudinfo.be/archive/2012/01/09/spy-hommage-a-yannicke-delporte-et-thomas-lauretig.html

  • ce que je ne comprends pas, c'est qu'ils n'ont pas vu qu'il n'y avait que le vide, de l'autre côté de la barrière de sécurité.

  • C'était la nuit...
    "A l'heure de l'accident, il fait absolument noir : en mars 2007, le gouvernement wallon a décidé de couper l'éclairage sur les autoroutes à certaines heures de la nuit par mesure d'économie d'énergie."

  • oh quelle horreur! la nuit noire! quel dramatique concours de circonstances

  • c'est la même que je raconte deux fois ;-)

  • tu as raison d'oublier ce qui n' a que peu d'importance!!!!!
    et oui, se mettre derrière la barrière, sans quoi les chances de survie sont minces!
    je déteste les autoroutes.

  • les gens y sont tous si pressés (moi aussi, d'ailleurs ;-))

  • Tiens, un jour, j'ai pété un joint de culasse et je me rappelle que le patrouilleur de Touring Secours m'avais demandé si je n'étais pas abonné à Europe-Assistance. Comme je l'étais il les a appelés lui-même et ce sont eux qui m'ont envoyé une dépanneuse. Y a pas de petits bénéfices ! Mais il ne m'a pas parlé de mon kilométrage (enfin, celui de ma voiture).

  • de mon père, j'ai hérité l'aversion pour les assurances ;-) et comme celle-ci ne me semblait pas indispensable, je n'en ai pas pris... ce dépannage m'a coûté un prix forfaitaire de 122,84 €, je ne sais pas ce qu'aurait coûté une assurance ni ce qu'elle aurait remboursé...

  • Les assurances ne remboursent (ou ne prennent directement en charge) que les frais connexes : rapatriement du véhicule et des occupantss, hébergement, hospitalisation etc...
    Dans ton cas, ils t'auraient envoyé un patrouilleur français qui t'aurait changé ta roue et (normalement) ça ne t'aurait rien coûté. Mais ce genre de couverture pour l'Europe coûtait l'an dernier 259 €. Ce n'est évidemment "rentable" qu'en cas de gros problème.

  • c'est ce que je supputais ;-)
    me voilà entièrement consolée de n'avoir pas pris d'assurance ;-)
    j'ai tout de même été dépannée dans la demi-heure (OK, c'est long, rester plantée une demi-heure en bord d'autoroute en plein cagnard, mais ça va)

  • Voilà un détail que je ne mémorise pas non plus, il faut que j'aille y voir avant de prendre rendez-vous pour l'entretien.

  • ah oui, la secrétaire du garagiste ne me pose même plus la question, elle sait que je ne sais pas ;-)

  • déjà que je me demandais pourquoi il fallait l'info du nombre de kilomètres au compteur, si en plus il faut l'âge du capitaine !
    ;-)

  • Eh bien, tu t'en souviendras de ton séjour en France...et moi aussi, qui t'ai loupée !

    ¸¸.•*¨*• ☆

  • j'ai une forte capacité à oublier ce genre de désagréments ;-)
    je me souviendrai du bleu et du parfum de la lavande et du chant des cigales :-)

  • (Et bien, rien ne t'aura été épargné durant ce séjour ! )

    La dernière fois que le gars du garage m'a posé la question, j'ai répondu "plusieurs"... :-) Après, en me creusant les méninges, j'ai réussi à donner une fourchette de 20 000 km quand même... ce qui ne semble pas l'avoir plus avancé ! Comme de toutes façons, il m'a aussi posé une question sur ce qui avait été changé à la vidange précédente (donc avant que je n'ai pris possession de la voiture en question), j'ai pris soin de noter sur un bout de papier le nombre de km avant de rappeler...

  • je ne vois vraiment pas l'utilité de ce chiffre sur le formulaire de la facture, mais soit ... comme dit le petit Prince, les grandes personnes aiment les chiffres :-)

  • En Belgique en tout cas, c'est obligatoire pour déceler les fraudes au kilométrage en cas de revente du véhicule.
    http://www.car-pass.be/fr/particulieren/de-quoi-s-agit-il.html?gclid=CjwKEAjwiZitBRCy0pb3rIbG9XwSJACmuvvzTMW1Tp4mJB7MLT5hlBnUO6u7UhsGTm8L63VGpzorexoCJlrw_wcB

  • oui je sais, et là j'en comprends l'utilité!
    (quoique ma seule expérience avec un véhicule de seconde main ait été un fiasco total... je me demande si je n'ai pas fait un billet là-dessus, à mes blogdébuts...)

  • je l'ai retrouvé, je l'ai raconté il y a seulement deux ans
    http://adrienne.skynetblogs.be/archive/2013/06/08/f-comme-fiat.html

  • Argh... la panne sur l'autoroute, une de mes grandes angoisses (avec les camions qui doublent, mais je m'égare...)
    Bon. Je vais de ce pas me faire un mémo des chiffres susceptibles de m'être demandées un jour, on n'est jamais trop prévoyant.

  • oui, mais le problème avec le kilométrique, c'est que ça change tout le temps, comme disait mon prof de phonétique à propos de l'âge de sa fille unique ;-)

  • Ben mince, Adrienne, la Drôme vous laissera décidément un souvenir..torride!!!

    Recevez toute ma sympathie et bravo pour ces photos du château de notre chère marquise (Grignan)

    Bien amicalement,

    Apolline

  • merci Apolline, je vais poursuivre la Marquise jusqu'en Bretagne ;-)

Écrire un commentaire

Optionnel