I comme impressions ostendaises

Oostende 2015 037 - kopie.JPG

c'est l'aurore aux doigts de rose dont parlait Homère
(le plus beau moment de la journée)

Oostende 2015 038 - kopie.JPG

c'est avoir la salle du petit déjeuner pour soi seule à huit heures du matin
(alors que l'hôtel est complet)

 Oostende 2015 040 - kopie.JPG

 ce sont des commerçants qui ne savent plus en quelle langue s'adresser au touriste
(mais pas en français)

Oostende 2015 042 - kopie.JPG

ce sont les rares villas 1900 échappées aux promoteurs
(et qui maintenant valent des fortunes)

Oostende 2015 052 - kopie.JPG

ce sont des promoteurs jamais en peine d'investir de nouveaux terrains
(Visserijdok - quai de la pêche - Vuurtorenwijk - quartier du phare)

Oostende 2015 028 - kopie.JPG

c'est partout la preuve que nous sommes au pays d'Ensor et des surréalistes
(il suffit de lever les yeux)

Oostende 2015 066 - kopie.JPG

c'est le détail qui fait tout
(et qui fait que j'aime)

***

photos prises à Ostende du 5 au 7 août 

Commentaires

  • A Koksijde, les commerçants continuent à parler français.

  • en me relisant, suite à votre commentaire, je me rends compte que je me suis mal exprimée!
    Bien sûr, les commerçants parlent le français... mais en voyant cet affichage pour les glaces d'Agua del mar j'ai trouvé assez comique que le nom du commerce soit espagnol et l'invite en anglais (take a break etc). Avec juste 2 petits mots en néerlandais!

  • Vous ne vous étiez pas mal exprimée...
    Mon stress à l'idée qu'on ne parle plus français à la côte a parlé à ma place.
    ;-)

  • le commerçant parlera toujours la langue de ses clients :-)

  • La dame qui tient le magasin bio à Oostduinkerke ne parle pas français.

  • il me semble qu'on ne peut pas exiger le bilinguisme de tous les commerces de la côte (ni de ceux des Ardennes)

  • Je suis bien d'accord.

  • Ne montre pas la dernière photo à Monk, il va encore faire une crise !

  • Monk? qui c'est?

  • Un héros de série policière américaine bourré de TOCS, du genre à aligner correctement les lamelles des stores vénitiens etc...

  • ah d'accord :-)

  • Ostende (don d'Achille ? ), c'est le pied !

    "Il naviguait en père pinard
    Sur la grand mare des panards" ;-)

  • Achille Talon? j'aime beaucoup ;-)

  • ah c'est malin! maintenant je chante fluctuat nec mergitur :-)

  • J'ai trouvé une photo de la Villa Maritza avant qu'elle soit redorée, pour comparer :
    http://www.belgiumview.com/belgiumview/tl3/view0004118.php4
    Merci pour tes impressions en photo, la dernière est la plus originale !

  • quand on se balade en ville, il ne faut jamais oublier de lever les yeux (et c'est comme ça que l'Adrienne se cogne à des obstacles ;-))

  • C'est marrant, je sais que je suis déjà allée à Ostende mais je n'en ai aucun souvenir.
    Dommage !

  • la prochaine fois, tu me préviens, on ira ensemble et on prendra des photos, ça aide à se souvenir :-)

  • Ce billet me fait bien plaisir...non pas que je connaisse Ostende, mais ma soeur n'habite pas loin, y va souvent. Hospitalisée pour longtemps, tes photos et commentaires lui feront bien plaisir. 2 clics et hop!
    Merci très fort donc!

  • il n'y a vraiment pas de quoi, Colo! s'il y a autre chose que je puisse faire...?

  • J'adore la dernière photo. Vraiment fabuleuse !
    Et j'espère de tout coeur que tu accepteras de me servir de guide quand je retournerai en Belgique.
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • ça va de soi, Célestine :-)

  • Les foules d'Ensor me stressent, je préfère les squelettes - celui du cheval est superbe !

  • je l'ai trouvé assez impressionnant comme décor ;-)
    (Ensor, j'ai visité la maison, je ne sais pas encore si je montrerai les photos ;-))

  • Superbes les anciennes villas, bonne semaine

  • merci Louisette

  • J'aime beaucoup l'ambiance de tes photos (la dernière, extra !)
    Et elles sont très belles, les villas 1900.
    Lors de mon passage à Ostende l'année dernière, j'essayais d'imaginer le front de mer avec uniquement des immeubles de ce style. Ça fait rêver !

  • oui, ça fait rêver!
    mais on logerait infiniment moins de monde... nous n'avons pas assez de kilomètres de côtes et trop de gens qui y veulent un appart ;-)

  • Oui c'est aussi ce que je me suis dit.
    Le front de mer ne serait plus accessible qu'à quelques privilégiés.
    Malgré tout je n'ai pas trouvé très heureux les aménagements et constructions actuels.
    Pfff, difficile de concilier tout ça !

  • pas très heureux, non, sans compter la disparition presque totale des dunes, mais que veux-tu, de nombreux Belges ont plus d'une brique dans le ventre :-)
    (nous avons une expression qui devrait expliquer pourquoi la plupart des Belges investissent beaucoup dans une maison "à eux": "les Belges ont une brique dans le ventre")

Les commentaires sont fermés.