Stupeur et tremblements de niveau 10

Après ces journées de novembre où Bruxelles était ville morte, écoles fermées, travailleurs priés de rester à domicile, niveau 4 de l'état d'urgence et l'armée dans les rues, a paru l'article ci-dessous. Il vient d'un journaliste, correspondant au Liban, où il vit avec sa famille.

Il a une petite fille de 11 ans et depuis quatre ans que je suis à Beyrouth, écrit-il, j'ai cessé de faire le compte des bombes qui explosent dans la ville. Ici, ajoute-t-il, comparé à Bruxelles, ce serait la cote d'alarme niveau 10 tous les jours.

Et parfois, dit-il, quand sa petite fille lui demande si les bruits dans le soir sont des fusillades ou des feux d'artifice, il lui répond que ce sont des feux d'artifice.

Parce qu'il ne faut pas montrer ses propres peurs ou inquiétudes aux petits, qui ont droit à une enfance insouciante.

Et je lui donne raison.

http://www.standaard.be/cnt/dmf20151124_01986329?_section=60682888&utm_source=standaard&utm_medium=newsletter&utm_campaign=ochtendupdate&M_BT=110935810948&adh_i=a0ca84a6d39365b86215da6ff3755ab0&imai=MASTER.guid

 

Commentaires

  • Nous bombardons la Syrie, la Russie et la Turquie bombardent la Syrie, l'Arabie Saoudite bombarde le Yémen...
    Je pourrais continuer...
    Passez une bonne journée de niveau 3.

  • je me demande ce que disent les statistiques, et s'il y a beaucoup moins de monde à Bruxelles ces jours-ci que d'autres années...

  • Les protéger, les faire rêver, bien sûr, mais aussi les informer, à 11ans, histoire d’essayer de leur éviter les dangers.

    ( bombarder et vendre des armes...que dire?)

  • si tu lis l'article, tu vois qu'il répond aux questions de l'enfant - elle vit dans une ville où tombent des bombes, de temps en temps... - mais je comprends que le soir, au moment du coucher, il la rassure en disant que ce sont des bruits de feu d'artifice (surtout si elle le suggère elle-même ;-))

  • Je me demande toujours en les voyant ce que pourraient bien faire deux gusses armés de fusils-mitrailleurs contre un autre qui se fait exploser au milieu de la foule : tirer dans le tas ?
    Je n'ai rien changé à mon comportement lors du niveau quatre sauf conduire ma petite-fille à l'univ pendant l'arrêt du métro. Pour le reste, advienne que pourra, In Shaa Allah et toutes ces sortes de choses...

  • Hier, j'en ai vu trois derrière l'hôtel de ville, en allant à l'expo sur les crinolines :-)
    (dans le train une dame racontait que ses enfants avaient été en sortie scolaire en bus à Amsterdam au lieu du voyage prévu à Paris... pauvres gosses, ai-je pensé)

  • J'ai pensé au film "la vie est belle" de Begnini, où un père protège son enfant de l'enfer des camps en inventant une autre réalité.
    Oui les enfants doivent être protégés.
    Bisous Adrienne, joyeux Noël
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • oui, il y a un peu de ça, d'une part répondre vraiment aux questions à propos des attentats (qui a fait ça? pourquoi le font-ils?) et d'autre part tenter de garantir un peu de paix intérieure, fut-ce au prix d'un pieux mensonge...
    bon Noël à toi aussi!

  • Comme on voudrait que chaque enfant puisse grandir en paix ! Dans certains parties du monde, ils ne connaissent que la guerre, c'est terrible. En faisant des courses ce matin, j'ai croisé un blindé qui surveillait dans la rue la plus commerçante du quartier.
    (J'adore revoir cette vidéo de chats, une espièglerie bien de chez nous.)

  • oui moi aussi j'aime la revoir :-)
    (un blindé dis donc, impressionnant! je me demande si ça rassure plus que ça inquiète ;-))

  • Bonjour,
    Il a bien raison ce père de préserver son enfant des horreurs de la guerre.
    Un mensonge par amour qui lui sera pardonné.
    Bisous de paix

  • peace and love for you too :-)

  • c'est difficile de décider ce qu'il convient de dire et ce qu'il faut taire.

  • en effet, je préfère ne pas être à la place de ce papa (et de tant d'autres...)
    je me pose déjà assez de questions en ce qui concerne mes élèves ;-)

  • Mon amie Danielle a bien connu ces situations au Congo et au Rwanda. Avant que n'éclate le génocide (auquel sa famille a miraculeusement échappé, ils étaient rentrés en Belgique en congé), la guerre durait depuis 1990.

    Alors notre niveau 4 où il ne s'est rien passé, cela laisse songeur. Sauf qu'il est certain qu'on ne manifestera pas à Bruxelles d'ici longtemps. Pour le monde, je ne sais pas, je suis allée au marché de noël hier, faire une emplette, mais je ne me suis pas attardée, je ne goûte plus trop le centre-ville, je ne sais pas pourquoi.

    Bien que j'y aille cet après-midi pour prendre un verre avec une amie à la Grand-Place o:) On verra à l'usage.

  • j'aime toujours autant Bruxelles-ma-belle, j'y suis allée en début de semaine et je n'ai pas eu peur une seule minute ;-)
    bon amusement cet après-midi!

  • Quelle belle histoire, Adrienne. Elle m'évoque le scénario du très beau et poignant film " La vita è bella"

    Belle journée!

    Apolline

  • merci Apolline! Je suppose que le soleil brille par chez vous aussi cet après-midi :-)

Les commentaires sont fermés.