I comme Icare

bricabook204.jpg

© Ada

http://www.bricabook.fr/2016/01/atelier-decriture-204e/

Quand il lui a dit qu'il logeait au Harbour Hotel, elle a compris qu'elle touchait enfin au but.

Le Harbour Hotel, le lieu de rendez-vous des armateurs et des agents maritimes: tout le gratin du port s'y retrouvait, c'était bien connu.

C'est avec joie et ivresse qu'elle est montée avec lui jusqu'à sa suite à l'étage supérieur. Qu'elle s'est grisée au champagne et à la vue de l'estuaire et du bras de mer au coucher du soleil. Qu'elle s'est donnée à lui.

Le lendemain matin, l'estuaire et le bras de mer baignaient dans une douce lumière bleutée. Elle était seule dans le lit défait.

Il ne lui avait laissé que la note à payer.

 

 

Commentaires

  • Une vraie cellule de dégrisement, ce type ;)

  • oui, monte là-haut et tu verras
    comme je te plume
    Icare ;-)

  • Elle avait lu votre billet d'hier, elle avait voulu être hédoniste à sa façon...

  • encore une victime de la philosophie ;-)

  • Quel goujat ;)

  • tel est pris (etc etc) ;-)

  • Tout se paie, même les illusions :o)

  • tu fais ton Balzac :-)

  • Ça lui apprendra à être trop vénale ! ;-)

  • exactement, "on est toujours puni par où l'on pèche" :-)

  • Le titre est particulièrement bien trouvé ! Comme Titine, je pense que la note qu'on lui présente est peut-être celle de son propre cynisme.

  • merci Albertine, ça me fait plaisir que tu aies saisi le lien avec le titre :-)

  • J'aime ce genre de petit texte, avec la fin inattendue qui rebondit au moment de la dernière phrase.
    Merci.
    Le mien est dans la liste. A vous de le trouver..

  • j'irai voir :-)

  • C'est d'un délicat...et j'en ai connu des comme ça ! C'est à peine exagéré.
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • oooohhh Célestine, que ne vais-je pas imaginer après cette confession ;-)

  • L'R de rien, l'armateur n'était pas un amateur !

  • L'R de rien, Joe Krapov fait en sorte que ma boite de réception ne se change pas en boite de déception :-)

  • J'espère de tout cœur pour toi que cela ne t'est jamais arrivé,c'est tellement réaliste!!Non mais quel goujat ce type!Il faudrait peut-être mettre au point un fichier de mecs infréquentables,ça rendrait peut-être service!.....
    C'est un joli détournement de la photo,j'adore les textes courts quand ils sont bien faits comme celui-ci....

  • aucun danger que ça m'arrive, je n'ôte jamais mon armure ;-)

  • @ Dame Adrienne: j'aime votre réponse.
    ;-)

  • C'est court mais efficace (comme le fut certainement sa nuit) mais j'ai adoré la chute (elle, certainement beaucoup moins!)

  • merci Louise et bienvenue ici!

  • Une suite sans suite - misère !

  • bien vu, Tania :-)

  • On ne peut qu'espérer qu'il soit tombé en sortant...dans l’escalier, par la fenêtre, ou en glissant sur une crotte de chien...;-))

  • je vote pour la crotte ;-)

  • J'aurais aimé le faire ce com!!!!J'ai bien ri!

  • Et oui, tout a un prix!

  • le prix de la chute ;-)

  • Joie et ivresse en montant à l'étage supérieur... mais je n'aurais pas voulu me retrouver dans ses bottines quand elle est redescendue au matin facture en main et but envolé.

  • c'est aussi qu'elle est très morale, mon histoire ;-)

  • Excellent teste. bravlo.
    Bonne année

  • merci Violette

  • jolie chute, vraiment réussie.

  • merci Saxaoul

  • Une vraie Lulu, ta nana, qui s'est laissée prendre par un miroir aux alouettes.
    Parce que si le type est un muffle, elle est un peu tartignolle. Faut un peu plus de plomb dans la cervelle.

  • au lieu de l'aile ;-)

  • Très bien. C'est excellent. Le lecteur se fait avoir à la fin, comme elle...

  • les conséquences sont plus graves pour elle ;-)

  • Bonjour,
    Eh oui, à voler trop près du soleil...
    Bisous

  • c'est ça, d'abord il te pousse des ailes et puis tu les brûles ;-)

  • Bien fait ! la lumière bleutée n' a pas pu adoucir le prix fort de l'étourderie !

  • moralité: ne compte que sur toi-même :-)

  • oui! j'aime énormément ce court texte: court et efficace!
    terrible en fait!

  • merci Coumarine!

  • Whaou ! ça existe ?! mais en réfléchissant un peu, ils ont du passer une bonne nuit, pour qu'elle dorme d'un si profond sommeil ... et qu'elle se laisse autant aller.

  • hé oui, pourvu qu'elle ait pris du bon temps ;-)

  • Ouchhh ! J'espère qu'il en valait au moins la peine au lit ! Bien amené ta chute ! ;)

  • merci Nady!

  • Oh le goujat ! Belle chute ! :D

  • merci leiloona :-)

  • merci leiloona :-)

  • Etrange jeu de dupes.... Joli texte en tous cas :-)

  • merci Nimentrix (oui c'est un "tel est pris...")

  • Très dense ce texte ! Heureuse d'avoir rencontré ce blog au détour d'un marathon !

    Heureuse aussi de voir que tu as décliné ton écriture sur l'une de mes photos :) Je me demande si je n'ai pas croisé à la piscine de ce même hôtel ce gars qui se carapate....

  • ah! c'est toi, Ada? merci d'être passée!

Les commentaires sont fermés.