A comme Accra et Alkmaar

Rosemund dort dans le canapé, les mains agrippées à la chemise de Muanza sur qui elle est à moitié couchée. Sa première journée de flânerie dans une ville européenne l'a épuisée. Accra est loin d’être un endroit calme mais baguenauder dans Alkmaar l’a exténuée.

Accra, Alkmaar. Même si tout est tellement différent ici, elle voit dans la similitude des noms un signe divin, une intervention céleste. Elle se dit que dans ce pays de vertes prairies et de vaches girondes, le bien-être les attend. Un grand enthousiasme s’est mêlé à son étonnement devant les canaux rectilignes, les maisons serrées dont les fenêtres à petits carreaux sans rideaux laissent voir la vie à l’intérieur.

Tout ici a ce parfum de liberté et de bohème proprette.

Muanza la regarde dormir et sourit dans l’ombre de leur petit studio au troisième étage sous les toits. Ce n’est peut-être pas encore la fin de l’errance, les circonstances sont loin d’être idéales mais il n’est plus prisonnier de son passé, il n’est plus un paria. Jeter son passeport et ses papiers a été le geste libérateur.

fiction,muanza,jeu

libellule rouge du Ghana (Trithemis arteriosa mâle)

Par Sandy Rae — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17932001

écrit avec quelques mots d'Asphodèle

Flânerie, pacager, liberté, baguenauder, circonstance, enthousiasme, prisonnier, errance, prairie, libellule, céleste, nuage, délire, rencontre, bohème, paria, alouette, gironde, évanescent, agripper.

Commentaires

  • combien de temps, croyez-vous?

  • Je préfère ne pas répondre.
    Passez une bonne soirée.

  • je suis consciente que l'histoire de Muanza est un peu triste et j'ai déjà souvent pensé que s'il avait pu rester tranquillement chez lui, sa vie aurait été meilleure

  • oui, la Hollande vers la fin des années 1990

  • Oui... combien de temps durera cette pause? Mais certains ont ce qu'on peut appeler "de la chance". Parfois la chance se compte un jour à la fois et alors elle est bien réelle. On a mangé, eu un toit pour dormir, on a ri, on a chanté avec quelqu'un du pays... on a vécu

  • je crois que Muanza avait cette sagesse ;-)

  • il n'en était pas encore question à cette époque, heureusement pour lui!

  • peu de choses le sont, même l'hiver se termine, depuis aujourd'hui les giboulées de mars sont en pleine activité ;-)

  • oui, finalement :-)
    Rosemund y tenait beaucoup, et on la comprend ;-)

  • oui, c'est joli, Alkmaar réunit tous les clichés sur la Hollande, ils ont encore quelques moulins à vent en bordure de la ville (si je me souviens bien de cette fameuse expédition avec Muanza)

  • Je suis heureuse pour Muanza.
    La scène est tendre et douce, ça fait du bien de s'alanguir dans ce petit nid d'amour un peu bohème.
    Mais dis moi, je ne te vois plus chez moi depuis quelques billets. Je flaire un problème de newsletter qui ne marche plus...

    Bises célestes
    ¸¸.•*¨*• ☆
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • quelques billets?
    je viens d'être avertie de celui de cette nuit, j'en reviens :-)

  • Oui au moins trois...^^

  • Les points positifs, Rosemund et Muanza réunis, et le bel état d'esprit de l'une et de l'autre.
    Et sinon, comme toujours, un beau récit !

  • oui, un bel état d'esprit chez tous les deux, je suis contente que tu l'aies ressenti ainsi :-)

Écrire un commentaire

Optionnel