E comme ECO-logiques

Lundi dernier, comme thème pour le débat qu'il devait mener, Ruben avait choisi le sujet des "comportements responsables". 

Vous voyez d'ici le bonheur de Madame après toutes ces années où personne parmi les élèves ne semblait vraiment s'intéresser à ces problèmes, voire en être conscient (1). 

- Jetez-vous parfois un détritus à terre? demande Ruben en préambule. 

Oui, répond à peu près le tiers de la classe devant Madame qui ouvre des yeux grands comme des soucoupes Boch frères n°2. (2) 

- Mais uniquement sur un sol dur, jamais quand je suis dans la nature, précise Sam, persuadé que ça rend la chose moins grave. 

D'autres questions leur font avouer leurs petits péchés écologiques: ils oublient souvent d'éteindre en quittant une pièce, ils aiment rester longuement sous la douche et préfèrent encore prendre des bains, ils se font conduire partout en voiture au lieu d'aller à pied ou à vélo...  

Madame regarde cette belle jeunesse dorée (3) avec attendrissement et inquiétude: que feront-ils si la grande crise annoncée survient? 

Elle ne peut qu'espérer qu'ils auront du ressort et trouveront les bonnes réponses. 

examen dec 2015 (3) - kopie.JPG

dans la classe de Madame, vous ne trouverez pas un détritus à terre 

cool

(1) quant à Madame, elle frise l'éco-fanatisme et la radicalisation tongue-out 

(2) voir le billet d'hier 

(3) Madame les trouve bien "dorés" parce qu'à 17 ans ils ont vu une bonne partie de la planète, ont le permis de conduire et parfois déjà une voiture personnelle, font du ski l'hiver, la fête chaque week-end et du shopping tous les quatre samedis...

Commentaires

  • La COP 21 est déjà loin...
    http://www.cartooningforpeace.org/la-cop21-en-dessins/

  • merci pour le lien, Mme Chapeau!

  • Parfois on se demande si "dorés" ou déjà "blasés"...
    Bon dimanche Adrienne.

  • je m'en tiens à dorés (mais ne s'en rendant pas compte ;-))

  • Bon, faudrait savoir : Madame préfère qu'ils jettent leurs canettes à l'endroit où ils les vident ou qu'ils les rangent soigneusement dans le sac ad hoc qu'ils déposent sur son trottoir pour montrer qu'ils ont bien compris la leçon ? :o)

  • ah! ce n'est pas bien de remuer comme ça le couteau dans la plaie!

  • Certains, optimistes, diront ils vont changer, d'autres penseront qu'ils sont entrain de creuser leur tombe.... :)

  • les optimistes parmi les élèves se persuadent que la science trouvera une réponse à tous les problèmes :-)

  • Ce serait mieux d'éviter les canettes, c'est un véritable hold-up sur la planète! Même dans les magasins bios, il y a des emballages en plastic, pfff... (et je ne parle pas que des contenants, surtout des sacs qu'on nous propose pour emballer nos fruits et légumes...). Pourquoi ne pas revenir aux sacs en papier d'antan?

  • dans le petit magasin bio où je vais, les sacs sont en papier et on est encouragé à les réutiliser :-)
    je les lisse soigneusement après usage et je les remets dans le sac des courses pour la prochaine fois (écofanatique, je te dis ;-))

  • Un bon point pour avoir soulevé le débat, Ruben. Espérons qu'il en sorte quelque amélioration. Si quelqu'un pouvait inventer un chewing-gum qui s'autodétruit, les trottoirs leur en seraient reconnaissants.
    Bon dimanche et bravo pour les sacs en papier, Madame.

  • ah les chewing-gums qu'ils collent sous les bancs, sous les chaises...

  • Dans mon jeune temps il n'était pas permis de trop utiliser le papier : c'est un bouffeur d'arbres, plus maintenant ? Je ne suis pas éco-fanatique mais j'utilise le bon vieux cabas qui dure des années !

  • maintenant on le recycle (en principe) ;-)

  • Tous les papiers que tu utilises en Europe proviennent du recyclage et non des arbres abattus.

  • c'est vrai que du fait de le ramassage des ordures se paie de plus en plus cher, les gens sont de plus en plus motivés pour bien faire le tri (surtout que le papier/carton est encore ramassé gratuitement)

  • C'est là que notre rôle éducatif trouve tout son sens...
    Boulot à plein temps, mal payé et épuisant par sa répétitivité. Et pourtant, il faut qu'ils entendent ça, ces jeunes dorés par la vie.
    Des petites graines plantées dans leur caboche, et qui germeront plus tard, quand ils seront face aux urgences climatiques...
    Bon courage chère Adrienne
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • merci, Célestine, j'ai parfois peur d'en manquer

  • Mes enfants ont été ados, je leur ai appris à ne rien jeter à terre, à respecter l'environnement, ce qu'ils font avec leurs propres enfants maintenant.
    Peut être une question d'éducation familiale non?

  • j'en suis convaincue et c'est précisément cette question-là que j'ai posée à la classe :-)

  • Je pense comme Edith qu'il s'agit surtout d'éducation, et d'abord l'éducation par l'exemple. Si les parents se déplacent à pied ou à vélo, les enfants feront de même. Surtout s'ils n'ont pas le choix !!!

  • c'est aussi ce que les élèves ont répondu à ma question (ou à la question d'Edith :-))

  • "- On n'est pas écolos mais on vit grave bien Madame !"

    - Vu tout ce qu'on abat comme kilomètres à pied et à vélo on ne vit pas mal non plus tout en essayant d'être éco-responsables.
    Moi par exemple j'évite de prendre l'avion, de rouler en voiture en ville et d'aller chez le médecin.
    - Ca n'a rien à voir J.K . ! Toi tu fais ça parce que t'es ...phobe !

  • et même ta guitare n'est pas électrique :-)

  • Je suis plutôt écolo dans mes comportements, mais ça m'arrive de jeter une petite boule de papier (ticket de caisse p.ex.) sur le trottoir ! ;o)
    Sinon, j'ai utilisé les sacs jaunes et bleus dès leur apparition : ça me plaisait bien que les choses usagées resservent.
    Mais quand quelqu'un râle si j'ai entrouvert une fenêtre pour aérer, alors qu'il y a du chauffage dans une pièce, ça m'énerve !
    Quand j'ai entendu une femme, à Avioth, dire qu'elle ne referait pas tel trajet en voiture le soir, parce qu'elle pourrait écraser des grenouilles qui traverseraient la route, ça m'énerve !
    Quand j'ai vu le film "Home" de Yann Arthus-Bertrand, et qu'après avoir vu, au début, la planète vierge et sauvage, pendant dix minutes, on découvre ensuite, dans le bas de l'image, des chasseurs ou éleveurs africains, dans la savane, et qu'on en est conduits à les considérer comme des envahisseurs ou des êtres nuisibles (comme toute l'Humanité pour ce genre d'idéologie), ça m'énerve !

  • tu me fais rire avec tes grenouilles, un soir en rentrant chez moi en voiture (là où j'habitais avant) c'était apparemment "LE" grand moment, des tas de grenouilles traversaient, je me suis arrêtée dès que j'ai pu, j'en ai aidé un tas à aller du côté de l'étang et l'opération terminée, j'ai repris ma bagnole :-)

Écrire un commentaire

Optionnel