J comme João

Pour toi, GBalland, en portugais kiss

En 2011, João Pereira de Souza découvre un pingouin entre les rochers, sur un îlot non loin de Rio de Janeiro. L'animal est très mal en point et il ne faut pas moins d'une semaine pour le débarrasser de tout le mazout qui lui colle au corps. 

Quand le pingouin est rétabli, il est remis à la mer. 

Quelques mois plus tard, le revoilà sur l'île. Il retrouve l'homme qui l'a soigné et reste huit mois auprès de lui. Puis retourne sur les lieux de reproduction. 

On estime que ce pingouin, depuis 2011, nage chaque année environ 8000 kilomètres pour retrouver son sauveur. 

Les scientifiques et biologistes trouvent cette histoire tout à fait exceptionnelle... 

Moi je la trouve exceptionnellement belle.

Commentaires

  • Ils ont l'air heureux tous les deux.
    Passez un bon weekend.

  • oui c'est de l'amour :-)

  • Super. Merci beaucoup pour ce document émouvant qui bien sûr va me servir en cours. Peut-être une activité pour émettre des hypothèses, qui sait ? Ou alors une histoire à imaginer. En tout cas, certainement pas une compréhension orale car ce monsieur n'est pas facile à comprendre ;)

  • il lui manque sans doute trop de dents... mais c'est le genre d'histoire que les élèves adorent :-)

  • Un petit bonheur du jour tout doux et bien réjouissant que cette belle histoire d'amour inter espèces !
    Merci de nous en faire profiter.
    :o)

  • il me fallait le partager :-)

  • oui, ça remonte le moral :-)

  • parfois une belle, parfois une pas belle, même si on préfère les belles :-)

  • C'est une très belle histoire qui me dit qu'il ne faut pas désespérer du monde.
    Merci, Adrienne.

  • il y a très certainement autant de beauté que de laideur dans ce monde :-)

  • Une bien belle aventure pour cet homme...
    Nous savons si peu sur les possibilités d'amour fidèle des animaux.
    Ils sont jugés étant moins que nous pourtant quand je regarde la destruction elle n'est pas l'apanage des animaux mais de nous les soi-disant supérieurs.

  • je crois les animaux capables de s'attacher durablement, et en effet, la force de destruction que possède l'humain est de plus en plus énorme

  • Emouvante histoire. J'en déduis que le pingouin se savait en danger de mort lors de sa rencontre avec Joao. Aussi qu'il avait conscience que cet homme l'aimait. Il avait le n sens de la gratitude. Nous savons si peu de choses sur l'empathie et l'intelligence des animaux. Merci pour le partage.

  • voilà, un attachement qui est une forme de gratitude :-)

  • Incroyable et très touchante, cette histoire. Comme l'écrit Godelieve, nous savons si peu de choses de ce que ressentent les animaux.

  • incroyable, oui, d'ailleurs les spécialistes ont eu du mal à la croire :-)

  • merci et bon week-end à toi, Colo!

  • J'avais entendu parler de cette belle histoire, c'est vrai que ça donne de l'espoir :)

Écrire un commentaire

Optionnel