Le bilan du 20

Ce n'est pas bien, je sais, ce n'est pas bien. 

Voilà trois semaines que je n'ai plus touché le piano. 

Trois semaines que je ne suis plus allée au cours de solfège. 

Et trois semaines que j'écris mes petits mots d'excuses à ma prof de piano et de solfège. 

Ce n'est pas bien, je sais, ce n'est pas bien. 

 

Commentaires

  • je devrai me motiver pour aller au cours demain

  • Tu veux que je te dise ? Je crois que tu es contaminée par tes élèves ( ;) ) et reprendre va être difficile...

  • je le pense aussi

  • je ne suis même pas encore capable de déplacer la main sur le clavier!

  • le solfège, contrairement aux cours du soir d'italien, ce n'est pas de la rigolade!

  • Que dire ? Pas facile de courir deux lièvres à la fois quand on est prof à fond.

  • tu as bien compris, c'est vrai qu'il y a un rapport avec mon billet "pas de panique" ;-)

  • Ce n'est pas bien non plus de cultiver la culpabilité.
    C'est vrai, quoi ? A qui doit-on rendre des comptes ? A part à sa mère, je ne vois pas.

    Ok, je sors (écroulé de rire encore une fois) !

    Bon dimanche, Adrienne !

  • tu as raison, c'est risible :-)

  • voilà, j'ai avoué à ma mère que j'ai séché les cours et plus touché de piano depuis trois semaines... et tu sais quoi? elle s'en fiche complètement! elle a juste voulu savoir ce que j'organiserai pour ses Pâques, dimanche prochain :-)

  • c'est comme ça que j'ai été éduquée, on termine ce qu'on a commencé et on n'a pas droit à la médiocrité ;-)

  • Je reconnais ce petit énoncé ... on termine ce qu'on a commencé.
    Il m'est important de plus en plus d'aller au-delà et d'apprendre plutôt à écouter et respecter ce que je veux vraiment terminé.
    La culpabilité se dissout d'elle-même et une liberté envahit.

  • Vous êtes la voix de la sagesse :-)
    c'est vrai que chaque fois que j'avais finalement envoyé mot "mot d'excuse", j'ai ressenti en même temps un "big relief" et une grosse culpabilité de ne pas être à la hauteur... (à la hauteur de quoi, je vous le demande, à la hauteur de mes propres attentes, sans doute aussi ;-))

  • Vous êtes la voix de la sagesse :-)
    c'est vrai que chaque fois que j'avais finalement envoyé mot "mot d'excuse", j'ai ressenti en même temps un "big relief" et une grosse culpabilité de ne pas être à la hauteur... (à la hauteur de quoi, je vous le demande, à la hauteur de mes propres attentes, sans doute aussi ;-))

  • j'aurais dû attendre d'être à la retraite

  • c'est du passager qui va finir par durer un mois ;-)

  • Ne t'en fais pas pas, Roland attendra patiemment que tu aies un peu de temps à lui consacrer ;o).
    Et ne sois pas trop dure envers toi-même puisque le temps que tu n'as pas consacré à la musique a été bien utilisé ailleurs !

  • Roland fait partie du problème: il n'est pas à moi, je devrais le rendre cet été, et j'en suis à me demander si ça a du sens d'investir dans un Roland à moi...
    (c'est gentil de me dire que le temps a été utilisé à d'autres choses, le temps mais surtout l'énergie ;-))

Écrire un commentaire

Optionnel