I comme ineffable affabilité

Quand on voyage en Finlande, on a l'impression d'être dans un pays véritablement bilingue: l'étiquetage dans les supermarchés, par exemple, est en finnois et en suédois. Le nom des rues aussi et si vous écrivez à vos amis finlandais, votre lettre arrivera sans encombres, que vous ayez opté pour l'adresse en finnois (katu) ou en suédois (gatan).

Vous ne manquez pas de trouver ça admirable.

Puis vous apprenez que les "suédophones" de Finlande ne forment qu'une toute petite minorité d'à peine 6% et vous admirez encore plus, que pour une tranche aussi infime de la population, on fasse de tels coûts et de tels efforts d'affabilité.

Enfin, votre admiration devient émerveillement quand vous lisez l'histoire de ce pays: quoi, nul ressentiment envers celui qui a toujours été l'envahisseur? le "colonisateur"? nul rejet de la langue "de l'ennemi"?

Finland Lempisaari Naantali.jpg

source wikipedia 

merci à Ralf et Pirkko
qui m'ont fait découvrir leur pays aux mille lacs
"et aux millions de moustiques"

cool

 

Commentaires

  • Pour satisfaire les minorités en Belgique, aucun panneau ne pourra être assez grand pour contenir toutes les traductions ! ... A propos de Linkebeek par exemple, faudrait envoyer votre note à Mme Homans.

  • en Belgique on est les rois du badigeon et la langue de l'autre fait peur

  • Notre minorité germanophone semble affable...
    J'ai pu le constater en me promenant à vélo du côté d'Eupen.

  • c'est l'impression que j'ai toujours eue aussi!

  • Allez, on doit bien nous cacher quelque chose ;)

  • le taux le plus élevé de suicides ;-)

  • Quelle jolie photo!
    L'insularité rend-elle pacifique?
    Bonne journée dame Adrienne.

  • le pays est magnifique, c'est vrai!

  • C'est sans doute historique, la Finlande a quand même fait partie du royaume de Suède jusqu'au 19ème siècle.

  • ils ne sont pas rancuniers envers l'envahisseur qui a pris leur territoire comme champ de bataille pendant des siècles ;-)

  • Bah, les Flamands prennent bien leurs vacances en France alors que Napoléon leur a imposé le français :-)

    Depuis que Skynet a changé la présentation de ses blogs, j'ai beau cocher les cases à qui mieux mieux, ils ne m'avertissent plus de la parution de nouveaux commentaires si bien que j'ai toujours une guerre de retard (tu me répondras que pour les âneries que je profère, c'est pas grave...)

  • Les pays nordiques sont toujours cités en exemple en matière de société, d'éducation, etc...ils doivent bien avoir quelques défauts, non ? ;-)

  • oui: l'hiver commence fin août!

  • Je connais trop peu l'histoire de ces pays, mais tout modèle d'affabilité est bon à prendre. Les petites minorités semblent peut-être moins menaçantes ?

  • aucune idée, j'admire (au sens 17e siècle) :-)

  • En France, on ne va quand même pas s'arrêter d'écouter Beethoven au prétexte que les Allemands rêvent depuis toujours, un peu violemment parfois, de venir passer leurs vacances en France, non ?

    Si ?

    Bon, va pour Beethoven,mais si on m'interdit "L'Auberge du cheval blanc", j'entre en résistance ! ;-)

  • en France, tu ne risques rien, vu qu'il y est interdit d'interdire ;-)

  • Un pays de forêts, qui respecte les minorités, où l'éducation est une priorité, etc.
    Ça fait envie !
    Même l'hiver qui dure 8 mois ne me fait pas peur.
    Par contre l'apprentissage du finnois, hou là, ça oui, un peu quand même.
    Et les moustiques aussi, ils m'aiment beaucoup et ce n'est pas réciproque...

  • c'est pour ça que les Finlandais aiment passer les beaux jours dans leur cabane au bord de la mer, il y a moins de moustiques (et puis du sauna on plonge directement dans le golfe de Botnie :-))

  • j'aimerais bien aller là haut. Ces pays me font rêver.
    Un jour peut-être, sinon, tant pis.

  • oui, c'est le dépaysement total, même un mot "universel" comme 'restaurant' est remplacé par 'ravintola' ;-)

  • On ferait bien d'en prendre de la graine, du côté de Dilbeek, Meise, Vilvorde, Overijse etc...
    Et pour être clair, je ne serais pas opposé à ce que les Flamands vivant dans le Brabant wallon, s'ils sont assez nombreux, puissent aussi bénéficier du statut de minorité linguistique protégée.
    En Belgique, la communauté germanophone est particulièrement choyée aussi : 70.000 personnes et une assemblée élue, un mini-gouvernement avec des compétences réelles.
    Par ailleurs, que la minorité suédoise de Finlande est concentrée dans deux régions côtières, où elle est majoritaire. Elle vote pour un parti spécifique, le SFP, qui est souvent part prenante des coalitions gouvernementales.

  • connaître la langue de l'autre, ou tout au moins l'accepter, c'est une forme de politesse, je trouve :-) ça ne devrait pas nécessiter de statut spécial...

  • Et bien, entre la photo et ce que tu dis de l'affabilité des habitants de ce pays, cela donne envie de partir là-bas ;-)

  • par contre je n'ai pas trouvé le 'Finlandais moyen' affable envers le touriste

Les commentaires sont fermés.