Y comme y a de la joie

Il y a toutes sortes d'émotions dans les souvenirs d'enfance évoqués par les élèves. La joie, la tristesse, la fierté, les regrets.

Toutes les émotions, tous les défauts humains aussi.

Est-ce pour faire bonne mesure ou est-ce pour la touche d'humour? Chaque petite histoire pourrait illustrer l'adage "On est toujours puni par où l'on pèche".  

La gourmande est prise en flagrant délit, la bouche pleine de "pralines".
La curieuse est tombée dans l'étang où elle voulait admirer les poissons.
Le désobéissant est resté bloqué dans l'ascenseur qu'il avait élu comme terrain de jeux.

Demain, l'élève qui un jour a fait brûler sa peluche préférée, raté complètement le petit déjeuner d'anniversaire préparé pour maman, perdu ses parents dans la foule en Allemagne, fait souffrir sa grande sœur, qui s'est fait chouchouter par une amie à qui elle avait fait croire qu'elle avait le bras cassé ou s'est ouvert la lèvre en tombant dans la cour... tous ceux-là reçoivent leur bulletin de fin d'année.

Avec de nouvelles émotions de toutes sortes, joie, tristesse, fierté regrets.

Et pour certains encore une fois la preuve qu'"on est toujours puni par où l'on pèche." tongue-out 

30 juni (2) - kopie.JPG

Madame et ses collègues voient les vacances s'approcher...

cool 

La plus drôle, c'est celle-ci:

"Finalement, mon père a été d'accord pour qu'on ait un chien et c'est lui qui a choisi le nom. Il l'a appelé JP parce que son patron s'appelle Jean-Pierre alors ça l'amuse beaucoup de crier sur le chien."

Commentaires

  • La dernière est géniale. J'imagine la jouissance ressentie ;) Dommage que je ne puisse pas faire de même, je n'ai pas de chien !

  • Ça peut s'arranger : j'en ai un ! :o)

  • Je n'appellerais jamais mon chien du nom de quelqu'un que je n'aime pas ;-)

  • Madame a bien de la chance.
    Quand on est prof de math, les corrections apportent moins de joyeux souvenirs...

  • vous me faites rire, Mme Chapeau: les profs de langues croient que ceux qui donnent les maths ont fini leurs corrections en deux coups de cuiller à pot ;-)

  • Sauf que la lecture est un vice impuni !
    Et qu'on peut retrouver ses lectures d'enfance sur son ordi et s'y adonner en écoutant deux CD de Charles Trénet !

    https://www.youtube.com/watch?v=itct7egpffc

  • bonjour, bonjour les hirondelles!

  • Mouarf !
    Le coup du chien est très drôle.

  • oui, il m'a beaucoup fait rire :-)

  • Excellent billet ! Tu as dû bien t'amuser à les entendre raconter ces anecdotes !

  • ce qu'ils écrivent, racontent, font... tout ça dit beaucoup sur eux, évidemment, et c'est toujours chargé d'émotion (et il y a de la place pour le rire aussi :-))

  • J'ai connu une petite fille qui, le dernier jour des vacances, a accompagné ses parents dans la pâtisserie où ils voulaient faire un dernier achat - pour la route. Les tartes étaient toutes exposées sur des tables - mais les mouches volaient et se posaient dessus. Un peu du style touche-à-tout peut-être... Voulant bien faire, comme souvent (l'enfer est pavé de bonnes intentions disait toujours ma mère), elle a voulu chasser les mouches... Et la -dernière- tarte est tombée par terre, alors qu'une dame venait justement de l'acheter.

    Après, dans le folklore familial, la pâtisserie s'est définitivement appelée "La pâtisserie Tarte par terre" o;)))

    Et puis, c'est vrai, décidément, on est en effet puni par où l'on pèche, des années plus tard, dans un musée néerlandais (La Haye? Rotterdam?) - avisant un portrait de Jane Seymour par Holbein, mais légèrement différent de celui qu'elle regardait dans un livre, elle s'est tellement rapprochée du panneau que tout le musée s'est mis à sonner. Les gardiens ont afflué, mais je n'ai jamais su si on l'a crue quand elle a juré (ne jurez pas Marie-Thérèse) qu'elle n'avait absolument pas touché au tableau...

    Puisqu'on lui avait appris et seriné que dans les musées et les châteaux, on regardait avec ses yeux et non avec ses mains !

  • j'ai l'impression de la connaître :-)

  • Bonnes vacances à Madame ou encore à l'Adrienne (qu'est-ce qu'il y a au menu de ces vacances ???) et à ses élèves...

  • merci Pivoine!
    je vais passer une semaine à Lyon avec ma mère

  • Te perds pas dans les traboules !

  • peut-être qu'à Lyon il y aura du soleil, ce qui me permettra de ne pas perdre le nord ;-)

  • Les vacances, moi aussi, je les attends : encore quelques jours.... Ouf.
    Bonne journée.

  • oui ouf, parce qu'en ce moment, c'est marathonien, depuis lundi je sui à l'école de huit heures du matin à dix heures du soir...

  • Mon père a fait pareil. Alors que c'était un petit mâle il l'a appelé DIANE : le nom de la voisine qu'il détestait !

  • oh! alors la voisine l'entendait appeler son nom?

  • Je suggère un punchingball, ou une poupée vaudoue pour se défouler plutôt qu'un chien !
    Tes élèves te racontent des tas de choses, c'est chou.
    Les miens aussi souvent me disent des trucs qui étonneraient, voire gêneraient un peu les parents ;) !

  • voilà, pour moi non plus le chien ne peut pas servir de "défouloir" (si ce mot existe ;-))

Les commentaires sont fermés.