P comme Plutôt seront Rhône et Saône disjoints...

Plutôt seront Rhône et Saône disjoints

Plutôt seront Rhône et Saône disjoints, 
Que d'avec toi mon coeur se désassemble :
Plutôt seront l'un et l'autre mont joints, 
Qu'avecques nous aucun discord s'assemble :
Plutôt verrons et toi et moi ensemble 
Le Rhône aller contremont lentement, 
Saône monter très violentement, 
Que ce mien feu, tant soit peu, diminue, 
Ni que ma foi décroisse aucunement. 
Car ferme amour sans eux est plus que nue.

Maurice Scève (1501-1564)

Lyon 2016 (101).JPG

photo prise au musée des Confluences le 14 juillet

Commentaires

  • hé oui, avec une vue imprenable sur le paysage auquel il doit son nom :-)

  • Est-ce qu'ils vont construire un musée à Conflans-Sainte-Honorine ?
    Ah, j'suis con, y a déjà celui de la batellerie :o)

  • aucune idée, je ne sais même pas où ça se trouve ;-)

  • Au confluent de l'Oise et de la Seine (les sources de l'Oise se situent dans la forêt de Chimay)

  • alors "dans cette jeune Oise" ça nous mène à Rimbaud ;-)
    merci Walrus!

  • Les poètes à l'honneur dans ce musée ? Ce poème illustre parfaitement la confluence. Bientôt Louise Labé ?

  • non, pas de littérature ni de poésie dans ce musée, mais une Adrienne dont le top trois des poètes favoris, quand elle avait 16 ans, étaient Clément Marot, Louise Labé et Maurice Scève ;-)
    (et là, le lieu imposait ce dizain de Scève!)

  • J'ai reconnu le musée que j'ai visité en avril. Un grand vent de modernité
    Le poème, lui, sent bon son XVI° siècle...
    Accorder les deux, il n'y a que toi pour le faire.
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • ça sent surtout bon mon adolescence et mes rêves d'amour éternel ;-)

  • @ Dame Adrienne: cela sent aussi bon l'enfant doué, capable d'apprécier des vers difficiles...
    ;-)

  • c'est très gentil de votre part, Mme Chapeau :-)
    c'est le genre de passion qu'ont beaucoup de jeunes pour un sujet précis et qui les rend incollables soit sur le panthéon de l'Egypte ancienne, soit sur les footballeurs ;-)

  • D'autres au même age, peuvent aimer les lieux géométriques.
    ;-)

  • voilà :-)
    exactement!

  • Moi je ne connaissais pas son nom avant aujourd'hui, mais sa poésie est une belle découverte.
    Merci !
    ;o)

  • un dizain parfait pour Loulou et Papapic :-)

  • Ah, c'est curieux... Avant de bien lire le texte, j'ai pensé d'abord que tu avais écrit un pastiche de Joachim du Bellay sur le Rhône o;)

    Maurice Scève, il n'en tenait pas un peu pour Pernette du Guillet ? J'ai ça vaguement, dans mon souvenir, mais moi, je ne l'ai étudié (mal) qu'à l'unif... Je veux dire, superficiellement, dans un cours d'histoire de la poésie. Mais j'aime bien...

  • la presse people l'insinue mais elle insinue encore beaucoup plus de choses sur Louise Labé et je préfère ne pas m'occuper de ces aspects-là (tant mieux s'ils ont aimé et été aimés :-))

  • Je crois que le top 3 de mes poètes préférés, fut, à seize ans... Il faut que je réfléchisse, Eluard, Apollinaire, je dirais, le top 2, mais j'aimais aussi la poésie du XVIème siècle (et celle du Moyen Age...)

  • ah oui, c'est juste, je lisais aussi les troubadours mais là il m'aurait fallu un dictionnaire ;-)
    (pour tout ça aujourd'hui avec internet c'est facile!)

Écrire un commentaire

Optionnel