O comme oral

- En deuxième partie de l'entretien, avait annoncé Madame quelques semaines avant les examens, il s'agit de me montrer votre capacité à avoir une conversation. C'est vous qui en choisirez le sujet. 

Voilà une des choses que Madame adore dans ce métier: qu'ils parlent d'eux, de ce qu'ils aiment, de ce qui les rend fiers ou heureux. 

C'est ainsi qu'hier Madame ne s'est pas ennuyée une minute, à bavarder avec tout ce gentil monde.
Celui qui lui a vanté les beautés du pays de ses grands-parents, la Tunisie.
Celle qui fera dès la semaine prochaine son premier "job d'étudiante", pour lequel elle devra se lever très tôt parce que c'est dans une boulangerie. 
Celui qui rêve de Broadway. 
Celle qui a besoin de ses deux mains pour expliquer comment l'accident de voiture est arrivé et quelles en ont été les conséquences pour la carrosserie. 
Ceux qui ont tout arrêté, le dessin, la musique, le sport, à cause de "tout ce travail pour l'école". 
Celle qui fait de la danse contemporaine et du chant classique et est toute fière de dire que pour ces deux cours, elle a choisi un prof francophone. 
Celle qui voulait parler de son border colleye parce que son chien "est son ami le plus fidèle". 
Celle qui a apporté l'album photo de son voyage de rêve, en Thaïlande. 
Ceux qui découvrent in extremis le sens d'un mot, d'une phrase, d'un texte, parce qu'on les y aide et qui s'écrient "aaahhh" en ouvrant de grands yeux devant cette révélation qui leur est enfin faite. 

- Aaahhh!!! c'est lui l'auteur? 
- Aaahhh!!! c'est pour ça que ça s'appelle une autobiographie! 
- Aaahhh!!! maintenant je comprends! 

N'est-ce pas magnifique cool 

Et puis il y a celle qui dit tout le temps "excusez-moi": 

- Tu peux t'asseoir ici... 
- Excusez-moi! 
- Les questions sont sur ces petits billets, tu peux en choisir un... 
- Excusez-moi! 
- Tu commences quand tu veux... 
- Excusez-moi! 

Comment fait-on pour ne pas les aimer? 

Cette année, une fois de plus, ils sont trop choux kiss 

prof,école,élèves,chien,voyage

 

Commentaires

  • Eh bien, les trouver "choux" quel bonheur. Moi, c'est surtout pendant les oraux que je les trouve "choux", avant ou après, nettement moins ;)

  • je sais, j'ai beaucoup de chance :-)

  • Comme le disait très bien le KGB, "Nous avons les moyens de vous faire parler !" ;-)

  • de nombreux moyens! ;-)

  • Vous avez de la chance, vous savez les aimer.
    ;-)

  • oui, je le répète, j'ai de la chance :-)

  • Beaucoup de promesses à cet âge; d'espoirs, d'enthousiasme.
    Bravo Adrienne de si bien les écouter.

  • je n'ai aucun mérite, ça m'intéresse vraiment de les connaître :-)
    bises et bon week-end!

  • Tout comme toi, j'adore les oraux !
    Le meilleur moment de l'année, c'est les oraux du bac. Enfin, nous voilà en face d'UN SEUL élève et sans la pression du groupe, tout change. Un pur moment de bonheur pour moi :-)
    Bon we Adrienne !

  • le système du bac, je n'aime pas, pour de multiples raisons...
    être face à un élève que tu ne connais ni d'Eve ni d'Adam, ce ne peut être qu'un moment fugace

  • Oui c'est vrai, ils sont choux... de vraies crèmes.
    Il faut bien qu'on les aime si on veut sortir vivant de ce boulot !
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • voilà! il n'y a pas d'autre secret :-)

  • Madame a de la chance. Dans les endroits où je donne des "cours" les élèves ont toujours les mêmes. C'est à moi de changer d'activité si je veux voir des nouvelles têtes... de vieux !

    Mais qu'on se rassure : j'adore ça aussi !

    L'absorption de deux saisons et demie de "Girls" m'a prouvé que, de toute façon, je ne comprends rien aux générations Y et Z !

  • oui j'ai de la chance et je suis sûre que ce contact me manquera beaucoup le jour où j'aurai pris ma retraite: il faudra que je trouve une solution à ce problème ;-)

  • j'ai une bonne excuse, j'enseigne une langue vivante :-)

  • Extra, j'aime beaucoup :o)
    et je comprends puisque je pourrais écrire la même chose de mes petits élèves !

  • ah oui, ils ont des choses à dire et des choses dont ils ont besoin de "se débarrasser" à tout âge!

  • Vous répétez "oui j'ai de la chance" vous en avez en effet mais eux en ont vraiment de la chance de se retrouver avec une prof. qui les écoute, s'intéresse à eux... ils vont se souvenir d'avoir été écoutés ce sont des moments privilégiés qui s'imprègnent en eux.

  • merci Maty, oui être prof c'est beaucoup plus que faire passer une matière d'un cerveau à un autre :-)
    et oui, ils ont vraiment beaucoup besoin qu'on les écoute!

Écrire un commentaire

Optionnel