22 rencontres (17)

2017-02-04 eetfestijn (4).JPG

La première fois que Madame a revu Dorothée, c'était largement une quinzaine d'années après l'avoir eue en classe. Elle n'a pas su ce qui devait le plus l'étonner: de la retrouver mère de trois enfants et divorcée ou de recevoir trois bises sur les joues. 

Cinq ans plus tard, c'est au tour de son fils aîné à se retrouver dans la classe de Madame. Le genre de gamin qu'elle affectionne, intelligent et rebelle, mais "avec un bon fond" comme on dit chez nous. 

Une semaine chez son père, une semaine chez sa mère, tous les prétextes étaient bons pour ne pas avoir fait son travail et oublié ses affaires. Il a tout de même fini par comprendre que c'est pour lui qu'il devait étudier au lieu de gâcher ses talents. 

Cette année, c'est un plaisir de rencontrer Dorothée. Elle a repris des cours de musique, fait du chant classique et encore trois bises à Madame. 

Qui ne sait toujours pas ce qui doit le plus l'étonner.

Commentaires

  • Je ne peux pas aider Madame. Moi aussi, les bises m'étonnent.

  • n'est-ce pas? ce n'est pas du tout la mode, en Flandre

  • Ici on se fait trois becs à longueur de temps. Je préfère la poignée de main !

  • je préfère moi aussi réserver les bises pour les intimes, mais avec Dorothée j'ai fini par m'y faire ;-)

  • Encore aujourd'hui je tends la main mais "eux" sont pour les bises. Ma mère détestait ça et les appelait "les baisers de judas".

  • je n'aime pas le baiser obligatoire, il faudrait toujours être sûr(e) qu'il est vraiment une forme d'affection et non une convenance :-)

  • Sur le tronc de l'arbre, en orange, le fils qui. doucement. se dirige vers le haut où l'attend dame Adrienne, magnifique!

  • j'espère qu'il deviendra un bel arbre de vie et de science, le fils de Dorothée :-)

  • Trois enfants et déjà divorcée, c'est ce qui me touche le plus. Tant mieux si elle s'en sort bien, et eux aussi. (Le chat n'en rate pas une au pied de l'arbre.)

  • oui, la première fois que je l'ai revue, le divorce était tout récent et elle en souffrait beaucoup

  • Eh bien, quel succès, bientôt les autographes ;)

  • euh? tu trouves que je joue les vedettes?

  • Ici, ça n'a rien d'étonnant, tout le monde se fait la bise même des copains de mon fils que je n'ai jamais rencontrés auparavant me la font.
    Exception notoire : Luis, le parrain de ma petite-fille Louise, Portugais et un brin macho qui ne la fait qu'aux femmes, même dans les fêtes de famille :o)

  • hé oui, et l'Homme, qui venait de la Flandre encore plus profondément flamande, trouvait très bizarre que chez nous on s'embrasse entre père et fils :-)
    mais alors très bizarre!
    LOL

  • Une belle et positive évolution pour cette jeune dame !
    Par chez moi on est assez bisous, alors je sais ce qui m'aurait étonnée !!

  • oui, et si je parle d'elle c'est que dernièrement elle m'a invitée à un concert où elle chantait du Dowland et que ça m'a fait plaisir de la voir si heureuse :-)
    (et pour les bises, j'essaie de les trouver normales ;-))

  • C'est chouette d'avoir des nouvelles comme ça de ses anciens élèves, surtout quand elles sont positives comme les dernières de Dorothée !
    Je ne suis pas très bisous non plus à part avec mes proches mais ici c'est souvent difficile d'y échapper. Bon j'en reçois aussi, souvent baveux, de mes petits élèves mais ceux-là ne me dérangent pas :D !

  • ah j'imagine! je lis le blog d'une "apprentie prof" et c'est cette affection de la part des petits de maternelle qui est pour elle la première et la plus grande différence avec ceux de l'école primaire :-)

  • Je suis une "biseuse" sans trop y penser, vrai q'ayant travaillé dans un bureau principalement féminin, la bise du matin me barbait assez mais semblait incontournable. Il y a des bises que j'aime donner, si je connais au moins un peu la personne, d'autres qui m'agacent mais quand on tend sa joue comme un ciboire, c'est difficile de dire "non merci" :)

  • la bise obligatoire, elle existe et elle m'est désagréable depuis ma prime enfance, où j'étais obligée de poser les lèvres sur des tas de joues connues et inconnues, appétissantes et pas appétissantes ;-)

Les commentaires sont fermés.