C comme cimetière

DSCI4677.JPG

avoir le cœur en novembre 

et des envies de cimetière 

DSCI4676.JPG

envie de dire bonjour 

à la petite Ivonne 

DSCI4675_LI.jpg

et à ses deux fillettes

Commentaires

  • Les cimetières sont (sauf les nuits de vandalisme) des endroits reposants. Ici, on transforme les anciens en lieux de promenade.

  • reposants, oui... tristes mais reposants ;-)

  • ... reposants surtout en dehors des jours proches de la Toussaint.
    Et intéressants...
    Quand on habitait Ixelles, on aimait aller se promener au cimetière.

  • dans les cimetières, quel que soit le lieu, le pays, je ne peux m'empêcher de lire les inscriptions, les noms, les dates, et de m'attrister sur des morts précoces

  • Une bouffée de nostalgie ? "j'ai eu une envie de cimetière" pourrait être un inducteur intéressant...

  • bon élément déclencheur, en effet :-)
    mais ce n'était pas de la nostalgie

  • Bonjour, il me semble percevoir de la tristesse, de la peine peut-être ... douces pensées.

  • merci Nicole

  • Moi aussi j'aime les cimetières, et moi aussi je m'attriste en voyant l'âge du défunt, si il ou elle a des enfants... Le pire, ce sont bien entendu les tombes des petits anges... Les cimetières militaires m'émeuvent aussi, toutes ces vies souvent arrêtées en pleine jeunesse.

    Biz,
    lulu

  • exactement! quand on entre dans ce qu'on appelle dans ma ville "le vieux cimetière", on passe d'abord devant les tombes de jeunes gens morts à 20 ans à la guerre de 14-18, et de toutes petites tombes d'enfants

  • Ces enfants qui resteront toujours des enfants, c'est poignant.
    Quand j'étais petite, mon père m'emmenait souvent au cimetière. J'adorais jouer à courir et jouer entre les tombes. Sauf dans le quartier des enfants où je passais sur la pointe des pieds avec une boule dans la poitrine sans trop oser regarder les petites tombes blanches décorées d'angelots.

  • c'est le même sentiment pour moi, depuis toujours je sais que des enfants meurent aussi et c'est très troublant quand on n'a soi-même que quatre ans et qu'on se dit qu'on pourrait mourir ;-)

  • Sentiments bien différents au cimetière de Mont-Saint-Amand (St Amandsberg) : là il y a de fameux monuments, de personnes jadis bien en vue. On y vit toute l'histoire du passé somme-toute très proche.

  • j'ai vu des cimetières-à-monuments à Paris, ça ne m'émeut pas, sauf peut-être quand il s'agit d'une célébrité que je respecte ;-)

  • Elles sont bien belles ces petites défuntes...
    Tu as dû leur faire plaisir ^^
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • j'allais écrire que j'ai grandi avec elles mais au fait non, je les ai très vite dépassées en âge, surtout la petite dont je porte le prénom et qui n'a vécu que quatre ans

  • désolée d'avoir cassé ton illusion ;-)

  • nos voix intérieures, oui :-)

  • Je me suis perdue après ce billet, à faire des recherches sur le cimetière, le béguinage et les rues de Mont Saint Amand, où se trouve mon ex belle-famille... Nicole Ickx, graveuse amoureuse de Bruxelles, a gravé le cimetière des enfants, au Dieweg. J'ai acheté la gravure, mais je ne la regarde jamais (je ne l'achèterais sans doute plus maintenant)...................................

Écrire un commentaire

Optionnel