• N comme Nel

    Brussel 2017-03 (13).JPG

    Quand il la voit pour la première fois, il a vingt ans. C'est un grand Flamand blond aux yeux bleus, un solide gaillard, à peine sorti de l'atelier de menuiserie de son père pour perfectionner son art à Bruxelles. 

    Elle est une petite brune de 16 ans, une francophone de Schaarbeek. Hélène, qu'il appellera Nel et qui sera la femme de sa vie. Ils se marient trois ans plus tard, en 1905, et seule la guerre les séparera. La guerre, puis la mort de Rik, en 1916. 

    Ils ont donc droit à une dizaine d'années ensemble, comme mon grand-père et la petite Yvonne. Pour Rik et Nel, ce sont dix intenses années de production artistique et de vie de couple fusionnelle. 

    C'est Nel qu'il peint, dessine, sculpte. Nel avec sa "plus jolie robe" - celle qui est à rayures rouges et blanches - ou Nel nue. Nel en pleine activité ménagère - à son repassage, par exemple - ou au repos, lisant le journal. Nel en souriante santé ou alitée et malade. 

    Brussel 2017-03 (12).JPG

    Brussel 2017-03 (18).JPG

    fusain de 1912, Nu au fauteuil d'osier 

    Brussel 2017-03 (39).JPG

    aquarelle et encre de Chine, 1915, Le mouillage du linge 

    Brussel 2017-03 (16).JPG

    Nel au chapeau rouge (1909)  

    Brussel 2017-03 (28).JPG

    Nel en blouse blanche (La femme en blanc) 

    Brussel 2017-03 (30).JPG

    Femme en noir lisant le journal (1912) 

    Brussel 2017-03 (32).JPG

    La malade au châle blanc (1912) 

    Brussel 2017-03 (41).JPG

    Malade au lit (aquarelle sans date) 

    Brussel 2017-03 (38).JPG

    trois fois Nel en sculpture 

    vous avez jusqu'au 2 juillet pour y aller cool