20 miracles de la nature (6)

DSCI4953.JPG

Le 12 mai, en traversant le parc, l'Adrienne a été heureuse d'admirer les canetons tout frais sortis de l’œuf. 

DSCI4954.JPG

Il fallait être rapide pour les prendre en photo, et maman cane aussi avait fort à faire pour les suivre et s'interposer entre eux et une oie qui semblait vouloir lui prendre la place... 

DSCI4955.JPG

Mais - ô miracle de la marâtre nature - trois jours plus tard les canetons n'étaient plus que sept.

Commentaires

  • Dame Nature est bien faite. Elle fait pondre à la cane beaucoup d’œufs car elle sait que peu de canetons survivront ;-)

  • dame nature pourrait aussi tenir un raisonnement différent, moins d'oeufs et moins de pertes ;-)

  • Dame Nature n'a pas le choix, elle aime tous ses enfants, même les prédateurs de canetons...

  • vous avez le dernier mot, Mme Chapeau :-)
    (dans ce cas-ci, je me demande quelles ont été les causes de leur 'disparition', les travaux aux bâtiments juste à côté? ou un autre 'accident'?)

  • exactement

  • je repasserai tout à l'heure, je ne sais pas si j'aurai le courage de les recompter, j'espère qu'ils sont toujours sept!

  • Pour enquêter sur ces mystérieuses disparitions, a-t-on fait appel au commissaire Magret ? ;-)

    Bon week-end, Adrienne !

  • LOL :-)
    je me demandais de quel côté irait ton commentaire, côté polar ou côté Lamoureux, et voilà, j'ai la réponse :-)

  • Je me souviens quand "ma" dinde sauvage, Lola, a eu trois petits, et qu'un jour il n'en restait que deux... ça m'a fait quelque chose. Mais voilà, quelqu'un avait faim et l'a rassasiée. Et les deux survivants avaient compris, déjà, ce que voulait dire maman Lola quand elle glougloutait "watch your back!"

    Bon week-end!

  • ah oui, on s'y attache, à ces petites bêtes, ça me rappelle le jour où notre poulette "anglaise" a eu fini de couver trois ou quatre œufs de nos poules pondeuses et qu'elle avait trois poussins :-)

  • ils sont craquants de douceur et de candeur, malheureusement ce matin je n'en ai vu aucun, je me demande où ils sont

  • n'est-ce pas :-)

  • impitoyable, oui, je n'ai pu m'empêcher de penser aux enfants humains, que leur jeunesse n'empêche pas de succomber à de vilaines maladies

  • Canetons, poussins, chiots, chatons, ils sont irrésistibles - mais tous ne résistent pas.
    Bon week-end, j'espère que tu les reverras.

  • ce matin je n'en ai vu aucun, j'espère qu'ils étaient à l'abri quelque part (et que je les reverrai, oui :-))

  • Je me souviens d'un jour où je circulais sur l'autoroute vers Strasbourg, le long d'un canal. D'un coup, j'ai vu Dame Cane suivie par sa portée, traversant l'autoroute sans regarder. Je les ai évités, mais un coup d'oeil dans le rétroviseur m'a fait comprendre qu'il n'y avait aucun survivant.

  • aïe ça me fait toujours beaucoup de peine, les victimes d'accidents de la route

  • heureusement, ils étaient onze ;-)

  • je me demande si je ne devrais pas accuser les corneilles...

  • La semaine dernière j'ai photographié une foulque sur le lac et elle n'avait qu'un seul poussin ! J'ai craint un drame moi aussi ...

  • près de l'étang, beaucoup de gens jettent du pain et d'autres sortes de nourriture, alors que c'est interdit, bien sûr... et ça n'attire pas que les pigeons (ou les rats) mais aussi des corneilles... ahlala

Écrire un commentaire

Optionnel