F comme fin fond

Fin de l'année: Madame a besoin d'un moment de transition entre l'école et les vacances. Aussi passe-t-elle chaque avant-midi "au bureau", à mettre de l'ordre dans son travail administratif. 

Dans le couloir, sur une énorme table, sont disposées les brochures d'information pour les études supérieures. 

- Il me faudrait une ou deux boites pour les ranger, dit-elle à Linda, la dame qui entretient le rez-de-chaussée. 

- Va donc voir à la cave, tu en trouveras sûrement avec les vieux cartons! 

Voilà une injonction qui fait plaisir à Madame: enfin un alibi pour partir en exploration dans les sous-sols de l'école! 

schoolkelders 2017 (1).JPG

De longs couloirs sombres au carrelage abîmé, 

schoolkelders 2017 (3).JPG

suivis par d'autres couloirs,  

schoolkelders 2017 (7).JPG

on finit par ne plus savoir où on est, heureusement il y a là aussi des plans d'évacuation
pour les Madames qui se perdraient pendant leurs explorations tongue-out 

schoolkelders 2017 (2).JPG

on aimerait savoir qui a abandonné là son vieux vélo 

schoolkelders 2017 (8).JPG

ou cette barbie géante  

schoolkelders 2017 (5).JPG

Dans un autre couloir, on entend s'ouvrir une porte, tourner une clé 
- C'est moi! prévient Madame en voyant sortir Sandra, la dame qui entretient le deuxième étage. 
Encore un mystère à élucider, se dit Madame, que fait Sandra dans cette pièce du sous-sol fermée à clé? 
schoolkelders 2017 (6).JPG

On s'invente divers scénarios et pendant que l'imagination travaille, on tombe sur ceci: 

schoolkelders 2017 (4).JPG

 

Commentaires

  • Quand elle part en exploration, Dora n'oublie jamais sa quête. Chaque épisode se termine par "we did it". Avez-vous trouvez vos boites de rangement?
    https://www.youtube.com/watch?v=FF5C04CB-VQ

  • "trouvé" of course

  • I did :-)

  • Pas prudent du tout, ça, de partir au sous-sol seule. Et si on t'avait fait passer de vie à trépas, pour une raison inconnue ?

  • c'est une idée qui a ajouté du piment à l'exploration ;-)

  • Le comble (si j'ose dire) c'est qu'on se plaint qu'il n'y a pas assez de place dans les écoles :o)

  • nous manquons de place, c'est vrai, et justement dans les combles nous avons fait des classes ;-)
    au sous-sol, je n'ai visité que les couloirs, beaucoup de locaux (fermés) servent de locaux techniques ou de dépôt (il faut par exemple conserver les agendas et les examens pendant une paire d'années, pour inspections éventuelles) et le grand local de la dernière photo va être rénové pour en faire une sorte de salle des profs

  • J'aime bien l'atmosphère mystérieuse dans tes photos :-)

  • c'est parce qu'on dirait que la vie s'en est retirée :-)
    merci Brigou!

  • Extra cet univers mystérieux à explorer !
    Mais est-ce que ce sont vraiment des sous-sols ? On voit des fenêtres et ce qui semble être la lumière du jour.

  • le terrain n'est pas plat, certaines parties ne sont pas entièrement sous-terraines mais pour la plupart, il y a une sorte de "douves sans eau" tout le long du bâtiment, qui fait qu'on peut y mettre des fenêtres et avoir la lumière du jour
    à l'époque où c'était un pensionnat pour jeunes filles, il y avait là les buanderies, les salles de bains etc)

  • J'aime bien la dernière photo, j'adore le carrelage, je m'y installerais bien... :-)

    Bisous,
    lulu

    PS N'oublie pas de profiter de tes VACANCES!!!

  • moi aussi il me plaît, j'espère qu'on gardera le vieil évier et les armoires avec leur table de granit (mais je crains ...)
    ça va, je déconnecte, vendredi matin je ne suis pas retournée à l'école ;-)

  • Il y a de quoi imaginer différents scénarios de fiction..... Bonne idée de rénover la dernière pièce! Passe de bons congés, déconnecte bien de l'école. Bon week-end et à bientôt Adrienne.

  • oui, quelque chose entre des Disparus de Saint-Agil et les Caves du Vatican ;-)
    merci petit Belge et bonnes vacances à toi aussi!

  • Des sous-sols bien éclairés, j'ai compris pourquoi en lisant tes réponses. Que d'espaces disponibles par rapport aux caves de mon ancienne école ! Tes photos rendent bien cette ambiance sans élèves ni profs, à part quelques exceptions ;-). Heureuse de lire que tu as tourné la page de cette année scolaire pour de bon. Excellentes vacances, Adrienne.

  • pour de bon, je ne sais pas, j'ai encore quelques questions de la directrice qui attendent une réponse mais ce sera pour lundi ;-)
    et oui, beaucoup d'espace, une construction de l'époque art-déco mais faite pour traverser les siècles... sur les photos il ne manque que la poussière et surtout l'odeur ;-)

  • Intriguée je suis par cette Barbie géante qui a l'air de te dire "emmène-moi"!

  • ou qui a l'air de dire: "je n'ai rien à me mettre" ;-)

  • On pourrait en effet tout imaginer.... dans le sinistre surtout je pense :) Quelle source d'inspiration! Et que de choses à explorer, j'en suis certaine!

  • je crois bien que j'y retournerai, la recherche de boites est un mauvais prétexte vu que les vieux cartons se trouvent immédiatement en bas de l'escalier, mais soit, je dirai la vérité: j'explore :-)

  • Un bon début pour une intrigue à tiroir, oops à couloir sans fin. C'est la salle des autopsies que tu as découverte là. Il n'y a pas un immense congélateur coffre quelque part ?
    En pleine nuit, il doit y avoir des ombres flottantes !

  • il y a même des ombres flottantes le jour ;-)
    et on entend assez bien ce qui se dit dans la pièce juste au-dessus...

  • où rencontrent ils leur âme et leurs racines, ces enfants d’appartements, sans cave ni grenier ?
    Adrienne, j'ai essayé plusieurs fois de m'inscrire à ta lettre, mais ne reçois toujours pas les avis d e parution

  • je ne m'en fais pas pour eux sur ce point-là, les couches de l'oignon que forme notre identité se construit par tant de choses, matérielles et immatérielles :-)
    pour le blog, vu qu'il y a un billet chaque jour, je ne sais pas si la newsletter est bien utile (et de toute façon je ne sais pas comment remédier au problème, désolée...)
    moi-même je marche au feedly :-)

Écrire un commentaire

Optionnel