Première participation

la minute de vérité.jpg

Un des gros problèmes de l'Adrienne, c'est de se lancer dans des tas de trucs et d'avoir du mal à les mener à bien. 

Faut qu'elle apprenne à se limiter. 

Faudrait... 

Mais bon, elle s'est engagée dans un challenge chez Margotte

Il y avait le choix entre Poucette (un à trois livres), Petite sirène (trois à cinq livres) et Reine des neiges (plus de cinq livres). Je vous laisse deviner à quoi l'Adrienne s'est engagée tongue-out 

Bref, ceci explique pourquoi aujourd'hui elle va vous parler d'un livre qui l'a barbée. 

Oui, barbée. 

Et pourtant - une fois de plus - elle s'était laissé embobiner par l'alléchante quatrième de couverture, qui promettait un voyage en Italie, la découverte d’œuvres d'art (Giotto, Brunelleschi, Raphaël...) et de l'amour. 

Est-ce que tout ça ne s'y trouverait donc pas, vous demandez-vous. 

Si, si. Quatre cent quinze pages. 415. Pour seulement deux personnages, une jeune fille de 17 ans, un jeune homme à peine plus âgé, féru d'art et préparant une série d'articles sur le thème de la crucifixion en peinture. 

Elle tombe amoureuse de lui et pour avoir une bonne raison de s'attacher à ses pas de musée en église, se fait expliquer - en long et en large - la grosse trentaine d’œuvres qui formeront l'objet de ses articles.

Comme il s'agit de crucifixions et qu'on suppose que les (jeunes) lecteurs d'aujourd'hui ne connaissent pas l'histoire sainte, on reçoit au fil des pages de longs cours de catéchisme. David, Salomon, Jésus, Marie, les apôtres, l'Ancien et le Nouveau Testament, les fêtes chrétiennes, tout est aussi minutieusement expliqué que les trente quatre peintures et sculptures. 

Ouf! Même l'Adrienne - qui pourtant on le sait aime l'Italie, ses peintres, ses musées - n'est pas arrivée à lire jusqu'au bout. 

Peut-être parce qu'elle connaît son catéchisme. 

Ou peut-être parce que l'intrigue amoureuse est quasi nulle. Nul le suspense. Nulle l'évolution des personnages. 

Bref, n'en parlons plus. 

margotte nordique.jpg

BjØrn Sortland, La minute de vérité, roman d'art et d'amour, traduit du norvégien par Françoise, Marina et Tom Heide, Bayard, 2015 

 

 

Commentaires

  • Et du point de vue nordique, vous n'avez rien appris de spécial?
    ;-)

  • ça m'a juste rappelé que la Norvège n'est pas dans la zone euro, mais qu'on y a la carte interrail pour les jeunes ;-)

  • c'est ma minute de vérité ;-)

  • Certaines quatrièmes de couverture sont alléchantes mais page après page l'envie de continuer la lecture s'émousse !!

  • tout à fait!!!

  • Si tu étais allée jusqu'au bout, c'était la crucifixion assurée à la fin du livre. Tu l'as échappé belle !

  • la tête en bas, même ;-)

  • Et u l'as quand même lu jusqu'au bout ? Il me serait tombé des mains à la trentième page...
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • non, pas jusqu'au bout... j'ai fait des efforts - c'est vrai que les analyses de tableau sont intéressantes - mais l'intrigue est trop nulle, inexistante même
    Pour pouvoir en parler j'ai poursuivi jusqu'au dessus de la moitié, tout de même, largement au-dessus, puis j'ai tourné des pages et lu en diagonale jusqu'à la fin ;-)

  • absolument!
    en mettant la photo sous ce billet, je me suis dit que le sous-titre comportait deux mots erronés ;-)
    en fait, en y réfléchissant, je me dis qu'il y a un peu la démarche "le monde de Sophie" (Jostein Gaarder), où une infime intrigue est prétexte à un cours de philosophie, donc ici ça devrait s'appeler "Le monde de Jakob" :-)

  • Merci d'avoir participé au défi de julllet de notre blog. Si vous êtes intéressée à d'autres défis, à notre concours ou à une connexion entre nos blogs ce serait avec plaisir. Pour des textes de rattrapage les défis restent ouverts à bientot
    Les plumes'

  • merci à vous! j'en ai d'autres en préparation, j'aime regrouper les images pour faire une petite histoire, celle du "dernier défi" est prête et programmée pour le 5 août!
    (une connexion entre nos blogs, moi je veux bien, mais comment fait-on?)

  • Bonsoir Adrienne, je viens enfin, en retard... mettre à jour mon "challenge" nordique ! Je te remercie pour cette première participation. Figure-toi que je suis assez contente de voir que le livre t'a barbée. Cette littérature est si riche, et j'ai déjà tellement de projets de lecture que je redoute la composition d'une liste interminable de livres à lire ;-) D'autant plus que durant l'été, on se dit "je vais avoir le temps"...
    Je vais de mon côté publier demain le billet sur le troisième opus de la trilogie de H. Wassmo, ma norvégienne préférée.
    A bientôt alors et bonnes vacances à toi !

  • en ce moment je termine la lecture d'un deuxième "nordique" dont je pensais parler à la lettre K (comme Krapu)
    bonnes lectures et bonnes vacances à toi!

Écrire un commentaire

Optionnel