N comme nationalités

2017-08-11 (18).JPG

- Tous ces Africains qui débarquent par milliers en Italie, dit Monsieur, c'est un vrai problème! Un grand problème! 

Quelques-uns d'entre eux sont arrivés à Asciano. Le matin, ils vous accueillent tout sourire lorsque vous allez faire vos courses au supermercato COOP. Ils vous disent buongiorno à votre arrivée et à votre départ. Quelques gentilles vieilles dames se laissent attendrir et leur offrent une piécette en échange d'un peu d'aide pour charger le contenu du chariot dans le coffre de la voiture. Elles se disent sans doute que là-bas en Afrique ils ont une mère, une grand-mère, qui s'inquiètent pour eux. 

Je me demande ce qu'ils font le reste de la journée. Et quelles perspectives ils ont. 

2017-08-11 (9).JPG

- Vous avez sûrement déjà remarqué nos Chinois? dit Monsieur. 

En effet, j'avais déjà rencontré des Asiatiques, toujours entre eux par petits groupes, parlant fort une langue comprise par eux seuls. Ils ont de beaux vêtements, des sacs griffés, leur Ipod et leurs oreillettes. 

- Ils sont ici pour apprendre l'italien, dit Monsieur. Ils suivent des cours pendant quelques mois, ensuite ils poursuivent une formation ailleurs en Italie, dans la mode par exemple. 

J'en ai vu quatre dans le train pour Sienne. En sortant de la gare, ils n'avaient que l'esplanade à traverser pour entrer dans leur école de langue. Apparemment le cours ne commençait qu'à onze heures. 

2017-08-07 (6).JPG

Les Belges d'Asciano se filment et se photographient, boivent du vin, mangent des spécialités locales, puis un soir ont tout à coup une envie de frites, même s'il fait encore 36° à la terrasse de la trattoria

voyage,italie,italien,belge,belgique

Assis toute la journée jusqu'à minuit passé à leur coin de rue, les Italiens d'Asciano contemplent tout ça en donnant des commentaires.
Ne vous méprenez pas en voyant ces bancs vides, ils sont bien là, ils ont placé leurs sièges en plastique de l'autre côté des buissons, à l'ombre. 

Je me demande quand ils mangent ou dorment tongue-out 

Commentaires

  • Nous aussi, on a eu nos Chinois venus apprendre le français... ;-)

  • ils sont si nombreux qu'il y en a probablement pour toutes les langues du monde ;-)

  • sans se côtoyer vraiment, je dirais...

  • si haut perchés qu'on se demande d'où vient l'eau des fontaines publiques ;-)

Écrire un commentaire

Optionnel