W comme wagon de train

2017-08-06 (12).JPG

La veille, l'Adrienne avait omis de lire les petites lettres: le train de 09.23 h. ne roulait que les "giorni festivi" et on était jeudi. 

Assise sur un des bancs, elle a vu arriver l'homme pressé. Pantalon, chemise blanche, chaussures fermées, pour porter ça par 36° il faut être Italien. 

- Encore une demi-heure d'attente, dit-il en soupirant. C'est beaucoup trop long! Autant y aller en voiture. 

- C'est vrai que vous y serez plus vite, mais alors vous aurez le problème du parking... 

- Oh! un parking, ça se trouve! ce n'est pas un problème! 

C'est là qu'on se demande pourquoi il avait songé au train. 

- Non vraiment, je ne vais pas attendre une demi-heure, j'y vais en voiture. Je vous emmène? 

- J'ai déjà pris mon billet, dit l'Adrienne, comme si ces 3,50 € étaient un argument valable. 

- Dommage! ça m'aurait fait de la compagnie... on aurait bavardé... 

L'Adrienne est bien embêtée d'avoir eu une prudente grand-mère qui lui a inculqué de ne jamais suivre un monsieur, quoi qu'il offre tongue-out 

Il tourne encore un peu en rond sur le quai, ôtant et remettant ses lunettes de soleil, regardant cette entêtée qui préfère perdre une heure au lieu de profiter de l'agrément de son auto et de sa conversation. 

2017-08-10 (5).JPG

Dans le train, l'entêtée a redit des tas de fois: "Che bellezza" 

2017-08-10 (7).JPG

à gauche, à droite, à l'aller et au retour, "che bellezza!" 

2017-08-10 (8).JPG

tout en essayant de prendre des photos tongue-out

 

Commentaires

  • En voiture, l'entêtée aurait pu dire "che bellezza" à l'homme pressé qui aurait été charmé...

  • c'est vrai :-)

  • Le "che bellezza" aurait-il pu s'adresser au monsieur aussi?
    Ah, je blague un peu, mais en voyage, seule, on fait parfois d’intéressantes rencontres.
    Bon dimanche, un beso.

  • tu me fais rire :-)
    oui j'ai hésité à cause de cet argument (possibilité de rencontre intéressante) mais il n'a pas réussi à me faire monter dans sa voiture ;-)

  • à la blancheur cadavérique de mes jambes, tu veux dire ;-)

  • ben non, étrangement, avec ma mère il n'a jamais été question de ça, ses priorités étaient ailleurs ;-)

  • Voyons, qu'aurais-je fait à ta place ? C'est vrai qu'on nous a fait peur qu'il ne faut jamais suivre un inconnu, ni faire du stop, ni prendre quelqu'un en stop, etc. etc.

    Enfin, peut-être que j'aurais essayé... Je ne sais pas. Ou peut-être pas.

  • il faut se décider en quelques secondes, on ne sait pas ce qu'on ferait même la prochaine fois, ni à quoi ça tient exactement ;-)

  • Enfin, sur le quai de mon métro, et dans le métro, aucune chance que je fasse une rencontre intéressante...

  • je ne suis pas d'accord, chaque rencontre l'est, il suffit de se parler un peu pour se trouver des tas de points communs, même avec une femme voilée ou un réfugié africain ;-)

  • C'est vrai que tu as l'art du petit billet de voyage (et d'autres aussi), un peu d'humour, du dialogue, du dépaysement, ce sont de chouettes chroniques... Et même du rêve avec une possible Brève rencontre o;)))

  • ah oui, on peut en faire une fiction et aller dans tous les sens qu'on veut ;-)
    merci pour l'appréciation!

  • Prudence... c'est le bon mot. Et dans le train on peut aussi faire de belles rencontres.

  • c'est vrai :-) mais il était quasiment vide et moi j'étais absorbée par la contemplation du paysage, à droite et à gauche, à changer constamment de banquette sous les yeux ébahis d'une dame ;-)

  • Tu as raison pour le métro, je pensais à une rencontre où l'on se parle. Un peu comme celle que tu décris o;) Mais sourire, je le fais souvent. Peut-être plus souvent même qu'avant les attentats. C'est tout autre chose, mais un jour, - c'était encore un tram, le 6, j'allais à Erasme - c'était une des premières fois, je n'en menais pas large. Et une dame marocaine, d'un certain âge, m'a gentiment pris la main et dit "ça ira"... Je n'ai jamais oublié ça.

  • quand on se parle, on découvre toujours des choses intéressantes :-)

  • no problem, je n'y connais rien et je ne vais pas vérifier ;-)

Écrire un commentaire

Optionnel