F comme fainéant

prof,école,élève

Fainéant, paresseux, voilà des mots qui sont absolument interdits dans le contexte scolaire. 

Fin juin, quand I*** a reçu son carnet de notes, sa maman a été très fâchée qu'il n'ait pas réussi sa sixième (sa Terminale). 

Pas fâchée contre son fils, bien sûr, mais contre l'école: le conseil de classe aurait dû le délibérer. 

- Oui, dit Madame la coordinatrice (1), mais sur quelle base? 

Quatre ans déjà que la maman sort le même argument: I*** est intelligent et n'a jamais eu besoin d'étudier pour réussir. Quatre ans que les profs lui disent qu'à force de ne rien faire, il n'acquiert aucune base (en maths, en langues, en économie) et ne développe aucune méthode de travail. 

Bref, au bout d'une heure et demie d'entretien, la maman a fini par lâcher un "I*** n'est pas prêt, mentalement, pour passer dans le supérieur", ce qui équivalait à un aveu complet et à un accord avec la décision du conseil de classe. 

*** 

Donc I*** redouble et cette année Madame a la joie de l'avoir dans sa classe. 

Il n'a pas fait son premier devoir écrit. 

Il n'a pas préparé son oral. 

Fainéant? Paresseux? 

Oh non! il n'a sans doute jamais eu besoin de travailler pour réussir. 

Il est tellement intelligent tongue-out 

*** 

- Je n'aime pas le français, dit-il à Madame après trois heures passées avec elle, mais toi je t'aime! 

Madame a bien peur que ça ne suffise pas pour réussir. 

Et prévoit un petit cours de rattrapage sur le vouvoiement et le tutoiement tongue-out 

*** 

(1) parce que pour des discussions de ce genre, la direction se débine et délègue à Madame 

(2) je demande pardon au chat de l'hôpital Notre-Dame à la Rose de l'avoir choisi pour illustrer ce billet, tout rapport entre lui et I*** est absolument inexistant tongue-out

 

 

 

Commentaires

  • Il y a des mamans qui devraient aussi aller au rattrapage...

  • les mamans font sûrement du mieux qu'elles peuvent, mais certaines sont plus douées pour le chaos que pour l'éducation...

  • il veut devenir kiné :-)
    (là, je sens que ça va bien te faire rigoler :-))

  • Il pense peut-être que pour ce faire, il suffit d'avoir des mains pleines de doigts...

  • et qu'un poil dans la main n'est pas un handicap ;-)

  • Humm, j'espère que tu savoures la chance d'avoir un élève aussi intelligent dans ta classe.

  • tu me connais, je vois mes grands zapprenants une ou deux fois et PAF j'ai avalé l'élixir d'amour :-)

  • il rend partial, disons ;-)

  • Sous-estimer un enfant, et le décrier sans arrêt en fait quelqu'un qui manque de confiance en lui et à beaucoup de difficultés à se croire capable d'arriver à quelque chose de bien, mais l'encenser et le proclamer très intelligent en fait quelqu'un d'imbu de lui-même, et certainement quelqu'un qui fait tout en flânant, ni l'un ni l'autre n'est bien, le juste milieu est parfois difficile à avoir.

  • c'est sûr que ces deux extrêmes sont pernicieux l'un comme l'autre!
    (et ici pour moi ça explique aussi son choix d'études peu réaliste: il n'a aucune base en sciences et ne sait pas encore ce que c'est "étudier")
    mais là j'y vais, j'ai rende-vous avec lui LOL

  • Ben, voià pourquoi je ne pourrais pas être prof: à la première entrevue avec la maman, je lui rentre dans le lard pour bien lui faire comprendre que son fils est un fainéant et qu'elle entretient cette fainéantise en le défendant. Kiné??? Ha ha ha!!! C'est super dur de faire kiné! Il compte le faire en combien d'années??? Note que mon neveu a fait sa médecine en 13 ou 14 ans, j'ai perdu le compte, et... il a sa patientèle, comme son papa, mon frère donc, qui a fait ses sept années de médecine sans jamais avoir de seconde session, a sa patientèle, je ne l'aurais jamais cru...

    Bisous, bonne chance pour l'entrevue avec I***!
    lulu

  • avant le cours, je lui ai simplement dit qu'un jour prochain on devrait avoir une bonne petite discussion sur le concept de "liberté" ;-)

  • L'occasion idéale pour réécouter le meilleur album de Jacques Higelin :

    https://www.youtube.com/watch?v=j_H8IW7_3tU

    ou pour découvrir Donizetti :

    https://www.youtube.com/watch?v=otiSklVUcGM

  • aïe! celle du poil sur la main n'est pas à lui montrer, il pourrait se sentir visé ;-)

  • Comme qui dirait "Y'a du boulot en perspective" !!! Il me semble que la mère devrait rejoindre les bancs de l'école pour peut-être enfin réaliser...
    Courage Adrienne, la vie n'est -parait-il - pas un long fleuve tranquille. Doux week end à toi. brigitte

  • oui il y a du boulot mais j'adore ce genre de défi ;-)

  • "- Je n'aime pas le français, dit-il à Madame après trois heures passées avec elle, mais toi je t'aime!"
    Oh que ça ressemble à un fin manipulateur.
    Et sa maman est bel et bien entrée dans ce petit jeu là.

  • oui oui, bien vu Maty!
    mais rassurez-vous, Madame n'est pas dupe
    (ça me rappelle la première fois que ça m'est arrivé, j'avais 22 ou 23 ans et un gars de 17 ans me dit "Madame, vous avez de beaux yeux" et Madame lui a répondu du tac au tac: "Si tu m'en sors encore une comme ça et tu prends directement la porte"... Aujourd'hui il travaille dans l'immobilier et utilise son charme pour vendre des maisons ;-) Vous vous souvenez de moi? m'a-t-il dit il y a une paire d'années alors que j'étais à la recherche d'un logement à moi :-))

  • Oui, il me semble doué pour la manipulation. Et la maman douée pour le déni et le "c'est pas nous c'est vous"... Ils iront loin dans la déception. On se cotise pour les parachutes?

  • non attends je me vais te l'éduquer à moi toute seule, ce gamin LOL j'ai déjà commencé ;-)

  • Je vais (un très petit peu) prendre la défense de ce jeune homme, oui!!!
    Il est vrai que pendant les primaires et la première partie du secondaire, si on est intelligent et écoute bien en cours, on peut souvent se permettre de ne pas étudier, ou fort peu.
    Quand ça marche plus, on ne réalise pas illico ce qui cloche. C'est là qu’intervient, bien qu'un peu plus tard mais pas trop, notre magnifique Adrienne!
    Sûr que ça ira pour lui, pour toi.

  • je suis d'accord avec ton analyse, il a vu jusqu'où il pouvait aller et est allé trop loin... De toute façon, aussi longtemps qu'ils sont "élèves" je leur pardonne tout :-) je crois absolument dans le potentiel de chaque élève pour s'améliorer, il faut juste qu'il en ressente l'envie et la nécessité.
    Il en a déjà ressenti la nécessité, reste à lui donner l'envie :-)

  • Il est vrai que certains enfants n'ont pas besoin de travailler pour réussir à l'école, jusqu'à un certain point. Et si on ne leur donne pas le goût, ou du moins l'habitude de l'effort (en sport, en participant à la vie de la maison, en devant travailler un peu pour gagner son argent de poche, etc) ils vont avoir beaucoup de peine à s'y mettre quand ça devient nécessaire !
    Et d'autres, même grands, ont peut-être juste besoin que quelqu'un s'assoie à côté d'eux et prenne le temps de les aider à "enclencher la machine". Ça m'aurait vraiment aidée que quelqu'un fasse cela pour moi à un certain âge.
    Pour ton grand I***, je ne sais pas ce qu'il en est, mais je sais qu'avec toi il est entre de bonnes mains ;-) !

  • ah lui, c'est un cas ;-) il veut qu'on lui "fasse confiance", il ne veut pas qu'on lui dise ce qu'il doit faire, mais par lui-même il ne fait rien (c'est ce qu'il est en train de me prouver en ce moment: je n'impose pas, je propose, et il ne fait rien, ni pour moi ni pour aucun autre cours)
    d'ici la mi-septembre il sera temps de le confronter à cette réalité...

  • A force de faire dans "l'hygiène conversationnelle", le politiquement correct a envahi les bulletins scolaires et les entretiens avec les parents (sans parler de la salle des profs...), avec l'hypocrisie. Si bien que même lorsque les chères petites têtes blondes sont odieuses, paresseuses ou insolentes (au choix ou tout en même temps...), il faut jargonner et inventer des excuses bidons qui hélas, souvent, ne font qu'enfoncer un peu plus le gosse. Ils ont aussi parfois besoin qu'on leur remette un peu les pendules à l'heure !

  • jamais de la vie je n'ai dit à un élève (ni à un parent à propos de son enfant) qu'il était bête ou paresseux mais en ce moment on est dans l'autre extrême et à force de "circonvolutions positivantes" on risque de ne plus donner du tout le message qu'il faudrait donner...

Écrire un commentaire

Optionnel