J comme japonaiseries

Sei_Shonagon.jpg

Je me demande si la notoriété de dame Sei Shonagon aurait atteint un tel retentissement sans les ateliers d'écriture. 

Pas un, qu'il soit virtuel ou en présence réelle, qui ne fasse appel à ses Notes de chevet... 

Vous savez bien, ces:

  • Choses désolantes
  • Choses dont on néglige souvent la fin
  • Choses que l'on méprise
  • Choses détestables
  • Choses qui font battre le cœur
  • Choses qui font naître un doux souvenir du passé
  • Choses qui égayent le cœur
  • Choses peu rassurantes
  • Choses que l'on ne peut comparer
  • Choses rares
  • Choses qu'il ne valait pas la peine de faire
  • Choses dont on n'a aucun regret
  • Choses qui paraissent agréables
  • Choses qui semblent éveiller la mélancolie
  • Choses splendides
  • Choses qui ont une grâce raffinée
  • Choses gênantes
  • Choses qui frappent de stupeur
  • Choses pénibles
  • Choses qui sont loin du terme
  • Choses qui perdent à être peintes
  • Choses qui gagnent à être peintes
  • Choses qui émeuvent profondément
  • Choses qui paraissent pitoyables
  • Choses qui donnent une impression de chaleur
  • Choses qui font honte
  • Choses sans valeur
  • Choses embarrassantes
  • Choses qui emplissent l'âme de tristesse
  • Choses qui distraient dans les moments d'ennui
  • Choses qui ne sont bonnes à rien
  • Choses qui sont les plus belles du monde
  • Choses effrayantes
  • Choses qui semblent pures
  • Choses qui paraissent malpropres
  • Choses qui semblent vulgaires
  • Choses qui remplissent d'angoisse
  • Choses ravissantes
  • Choses sans retenue
  • Choses dont le nom est effrayant

etc, etc. 

Bref, mardi soir on n'y a pas échappé. 

sei shonagon.jpg

*** 

les deux illustrations représentent dame Sei Shonagon et sont du domaine public
source wikipédia 

*** 

Choses qu'il ne valait pas la peine de faire 

repasser un pantalon en lin 

se priver de chocolat sous prétexte que c'est le carême et qu'on veut se prouver qu'on est capable de faire pénitence 

cultiver un potager à côté d'une prairie d'où les vaches affamées s'échappent régulièrement 

donner 100 € pour un GPS qui ne sait pas où se trouve l'Italie 

Commentaires

  • Bref, mardi soir, vous avez fait comme Maitre Walrus et son ami Raymond ;-)

  • faux Raymond mais vraie dame Shonagon :-)

  • Faux Raymond mais authentique emmerdeur !

  • Raymond va rejoindre Marcel au panthéon du sieur Walrus ? ;-)

  • Un peu décevant ces ateliers d'écriture, alors ; mieux vaut se les faire seule à la maison et c'est moins cher ;)

  • pour moi l'ennui naquit de la prévisibilité (plus que de l'uniformité, qui est toujours relative ;-))

  • C'est fou ce que nous pouvons prêter comme intentions aux choses qui, au bout du compte, ne sont que des choses :o)

  • mes haricots verts mangés et piétinés par les vaches, ce ne sont pas des choses, ce sont des heures de labeur, de soin, d'attente et d'espérance de récolte (et d'excellents haricots :-))

  • Déménage en Ardenne, ils ne seront pas piétinés par les vaches mais bouffés par les sangliers !
    ... et je parlais de choses, pas de faits comme le piétinement ni d'êtres vivants comme ces sympathiques haricots !

  • Elles m'ont l' air intéressantes toutes ces choses.
    Le potiron de mon fils a suivi le même chemin que tes haricots... Enfin lui il a été mangé...

  • mais oui, ces listes sont exploitables à l'infini :-)
    malheureuseent pour dame Shonagon, la plupart du temps on s'arrête à la liste (qui n'est composée que de titres) et on ne lit pas les textes...

  • j'aime bien ta propre liste, qui nous remet en mémoire des textes désopilants... eh oui il y a des incontournables dans les ateliers d’écriture , comme les exercices à la Perec , la lettre disparue, je me souviens...
    sans doute on pourrait les parodier dans un sketch affectueux, comme on le fait avec les AA, ( https://www.youtube.com/watch?v=-WfqzkVY55Y ) , autres stages de management, ou réunions obligées ( https://www.youtube.com/watch?v=6-APTttccbo) , encore qu'il faudrait les avoir fréquentés pour en comprendre le sel -mais c'est souvent sympa de faire et refaire ses gammes avec de nouveaux partenaires

  • oui j'ai essayé de faire de l'humour, mardi soir ;-)
    c'est vrai, ces exercices sont des incontournables, je me suis déjà dit que si je menais un atelier d'écriture, je les utiliserais sans doute aussi... mais dans notre petit groupe il y a des personnes qui viennent depuis plusieurs années, ont-elles encore besoin de ces sortes d'exercices d'échauffement?

  • Ce sont des exercices d'échauffement des oreilles ! ;-)

    Mais pour le GPS il ne faut pas lui en vouloir : l'Italie ne sait pas très bien non plus où elle (en) est, pas plus que l'Espagne, la France ou l'Europe. Et je ne parle pas du Royaume-Uni avec son Brexit ni des USA avec Trump ! Il n'y a a qu'Amiens et Albert qui savent où nous... en Somme(s) !

  • nous ne sommes bientôt plus de nulle part :-)
    (je viens de lire que les USA se retirent de l'Unesco, ça laisse un moment sans voix des nouvelles pareilles)

  • Vaut-il mieux planter du lin que le repasser?
    Voilà un sujet très philosophique à te mettre sous la dent;-))

  • le lin, il faut l'admirer quand il fleurit dans les champs :-)
    c'est d'une beauté!!!

  • Je me suis délectée de ces "Notes de chevet" et je les relirai un jour dans une superbe édition pour laquelle j'ai craqué en la feuilletant à la Foire du Livre, avec des illustrations de Hokusai.
    Les Italiens portent le lin non repassé, pour ma part, j'y mets quand même un coup de fer.

  • ah tu seras une des rares personnes à l'avoir lue :-)
    j'ai constaté, en faisant ma recherche, qu'il n'y avait en français qu'une seule traduction et qu'elle datait drôlement ;-)

  • En effet, la traduction d'André Beaujard date de 1966 ; je l'ai trouvée agréable à lire... il y a six ans déjà !

  • la façon de traduire a beaucoup évolué mais évidemment comme je ne connais pas le japonais je ne peux pas juger

  • N'ayant jamais fréquenté d'atelier d'écriture, je ne connaissais pas Sei Shonagon. Et les titres de ses notes de chevet que je découvre pourraient être pour moi des sujets plaisants. Mais je comprends que si tu as déjà fait plusieurs fois l'exercice tu aspires à autre chose ! Y aura-t-il une troisième soirée, avec l'espoir d'y découvrir quelque chose de nouveau pour toi ?

  • voilà, c'est ce que je voulais dire, on la connaît grâce aux ateliers d'écriture (ceux en ligne aussi!) et du coup on la connaît mal puisque dans ces ateliers on se contente de cette liste de titres sans lire les textes :-)

Écrire un commentaire

Optionnel