• Stupeur et tremblements

    tote bag.jpg

    Un jour d'inattention, l'Adrienne a dû refiler ses coordonnées à une chaîne de prêt-à-porter français et depuis lors elle reçoit régulièrement des offres irrésistibles auxquelles elle résiste cependant. 

    Vous qui la connaissez, vous savez qu'elle n'est pas la reine du shopping tongue-out 

    Et vous savez aussi que tout en aimant la langue française, elle n'a pas peur d'utiliser ici ou là un anglicisme, genre OMG, week-end ou suspense. 

    Mais là où elle a ouvert des yeux stupéfaits, c'est quand sa chaîne française de prêt-à-porter a voulu l'allécher avec un "tote bag". 

    Un quoi? 

    Il semblerait qu'à partir du moment où le sac en toile devient un accessoire branché, il faille l'appeler "tote bag". Et probablement prononcer ce 'tote' comme dans 'une litote'... 

    Bref, à partir du moment où le sac en toile coûte deux fois le prix d'un vuitton d'imitation, il s'appelle "tote bag". 

    Comme celui qui a servi d'illustration...