U comme USA

Je n'allais pas en parler. Je m'étais promis-juré de ne rien en dire. No comment! Et puis j'ai vu ceci sur le blog de l'excellente Nathalie Jomard 

USA.jpg

Faudrait juste, me disais-je, remplacer "le marché français" par "le marché européen"

Commentaires

  • absolument drôle et bien vu, il fallait donc que j'en parle :-)

  • Why not? En deux ans, le Black Friday est devenu un Black Weekend ;-)

  • raison pour laquelle je n'ai mis les pieds dans aucun magasin et n'ai répondu à aucune offre d'internet ;-)

  • Personnellement, je pratique le Thanksgiving chaque jour en remerciant Dieu d'avoir laissé survivre les Américains. C'est pas si simple de trouver une bonne raison de rire tous les jours !

  • faudra que je pense à remercier Dieu de t'avoir créé ;-)

  • même ma mère est contaminée, elle croit qu'elle va faire des économies en s'achetant un nouveau frigo ;-)
    merci et bon week-end, Brigitte!

  • Des dindes pour des dindons...
    Voilà le maître mot du marketing moderne. ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • exactement!
    (pourquoi les volatiles ont-ils si mauvaise réputation en français? pauvres oies, dindes, dindons, pigeons ;-))

  • A la place du Black Friday, certains célèbrent le "Buy Nothing Day"...
    Une autre mode qu'on pourrait lancer par chez nous?

  • allez dire ça à ma mère et à sa voisine, il n'y a que le dimanche qu'elles n'achètent rien ;-)

  • Ils sont très forts ! Ils ont inventé la guerre (commerciale) qui rend les gens heureux d'y participer en s'endettant à vie !

    Etions-nous, l'ami Epaillard et moi-même, les premiers décroissants (au beurre) ou les premiers opposants à Thanksgiving lorsque nous avons inventé le "Cabaret du Marron sans dinde" ?

    http://argentiquites.canalblog.com/archives/2017/11/25/35899043.html

  • sur la gravure j'ai surtout été subjuguée par le type qui a un vase de fleurs sur sa baignoire (en fait non par le type, mais par le vase ;-))

  • Ca me gonfle ce Black Friday, pour être honnête. Comme les expressions anglaises qui petit à petit entrent dans notre langage : le "prime" à la télévision, les "it-girls" dans les magazines, les "after works" sur les affiches, etc. Défendons notre langue française qui est quand même bien belle. Bon week-end Adrienne.

  • ça me gonfle de recevoir par mail des tas de promo 'black friday' pour les trains, les avions, que sais-je...
    et pour moi il ne s'agit pas tellement de "défendre" une langue (elles ne cessent toutes au cours de leur histoire d'absorber des mots venus de partout) mais de trouver ridicule un emprunt quand un bon mot existe (comme dans mon billet sur le 'tote bag')

  • Autant d'efforts pour détruire si peu pour construire et à coup de publicités mensongères créer dans la tête des gens des besoins qui n'en sont pas.
    Toute cette surconsommation me donne la nausée.
    Les Black Friday, les jour J, les publicités bien enrobés je ne me présente jamais jamais là.

  • hé oui on prend les gens pour des c... et le pire c'est que ça marche ;-)

  • Je suis comme vous, j'ignore tous ces "événements" commerciaux, c'est la première fois que j'entends parler du Black Friday, pourtant d'après mon amie ça existe depuis au moins 3 ans... Je ne suis pas sortie non plus, je ne veux pas jouer ce jeu-là. Mais c'est comme Halloween, d'ici 5-10 ans, ce sera comme s'il n'y avait jamais eu de période sans Black Friday... Tout est bon pour nous faire dépenser nos sous!

    Bisous, Adrienne, bonne soirée!
    lulu

  • je crois que je m'en suis rendu compte déjà l'an dernier, mais je l'avais oublié (deleted ;-))
    bises à toi aussi, Lulu!

  • Faut-il que je sois innocente pour ne pas savoir à quoi correspondait ce vendredi noir, jusqu'à la veille de ce jour-là ! Youpi, j'ai réussi à ne pas (pour l'instant) avoir glisser un orteil dans ce mécanisme. :)

  • c'est ça, on attend les soldes de janvier (mouarf ;-))

  • Une folie ici aussi !
    Les centres commerciaux se multiplient et cherchent par tous les moyens à trouver de nouveaux pigeons à plumer. Mais les gens vont quand même arrêter de dépenser à tort et à travers l'argent qu'ils n'ont pas, non ?
    En tout cas j'en connais aussi beaucoup, notamment chez les jeunes, qui résistent.

  • pour résister, il faut d'abord être conscient ;-)

  • oui, n'est-ce pas :-)

  • Je suis allée dans un magasin, dimanche, en demandant s'il y avait des promotions pour le Black Friday. La vendeuse m'a répondu que Black Friday c'était vendredi. Elle n'avait pas tort... N'empêche que, dans d'autres magasins du centre commercial, c'était vendredi après vendredi.
    Après tout, Noël a bien commencé alors que l'on est encore en novembre !

  • j'ai encore eu des mails de promotion hier, intitulés black monday ;-)

  • Je suis allée dans un magasin, dimanche, en demandant s'il y avait des promotions pour le Black Friday. La vendeuse m'a répondu que Black Friday c'était vendredi. Elle n'avait pas tort... N'empêche que, dans d'autres magasins du centre commercial, c'était vendredi après vendredi.
    Après tout, Noël a bien commencé alors que l'on est encore en novembre !

  • et dès que les soldes de janvier seront terminés, ce sera la saint trucmachin, youpie!

Écrire un commentaire

Optionnel