• D comme défi nordique

    bivald.jpg

    Autant l'avouer tout de suite: j'ai détesté la façon dont le titre a été traduit en français et j'ai lu le livre en traduction néerlandaise. 

    Détesté pour deux raisons: d'abord parce qu'il ne s'agit pas d'une bibliothèque mais d'une librairie, ensuite parce que les "cœurs cabossés" mettent d'emblée l'accent sur l'aspect nunuche. Or le livre est un peu plus que ça. Un petit peu plus tongue-out 

    bivaldE.jpg

    Le titre en anglais est parfaitement fidèle à l'original suédois: Les lecteurs de Broken Wheel recommandent. Le néerlandais diffère, tout en restant assez neutre: Les livres de Sara Lindquist. Sous-titre: une petite librairie à aimer

    bivaldNl.jpg

    Et c'est vrai que c'est un livre pour amateurs de livres. J'ai résisté à la tentation de prendre papier et stylo pour noter les références aux lectures conseillées par la libraire tongue-out principalement parce que je voulais avancer vite, très vite, dans les 400 pages du bouquin. Pour arriver à la fin qu'on devine pourtant dès le début, un beau jeune homme dont le cœur est à prendre, une attachante jeune Suédoise en visite en Iowa, une petite communauté qui est décidée à la garder dans la bourgade moribonde de Broken Wheels: vous savez aussi bien qu'eux et moi que le meilleur moyen de contourner la loi et de prolonger indéfiniment le visa touristique, est le mariage avec un autochtone.  

    bivaldS.jpg

    Après vous avez aussi la dizaine de personnages bien typés pour entrer dans la version filmée par Hallmark: un couple gay, une vieille fille bigote, une tenancière de bar (lieu indispensable pour les rencontres et les infos), un ancien alcoolique qui veut retrouver sa fille, le révérend aimant jardiner, une mère de famille sortie des "Desperate  Housewives"... et pour être parfaitement politiquement correct, un homme à la peau noire. Sauf qu'ici il a vraiment sa raison d'être. 

    Mais je n'en dirai pas plus tongue-out 

    challenge 2017.jpg

    Bref, un moment de lecture agréable, tout à fait feel good, qui me permet d'ajouter ma cinquième participation au challenge nordique de Margotte, que je remercie! Merci aussi à Colo avec qui j'ai fait "lecture commune", une chouette façon de se sentir proches et d'abolir la distance en kilomètres qui nous séparent. 

    *** 

    photo de couverture en français: site du Figaro 

    couverture en anglais du site Good Reads

    couverture en néerlandais chez De Standaard Boekhandel 

    couverture d'origine en suédois sur le site de l'auteur