J comme j'ai gardé les clés

J’ai gardé les clés de la maison. L’été, il m’est déjà arrivé de m’y glisser, comme aujourd’hui, ombre qui se confond dans l’ombre du portique, derrière la bibliothèque, du côté où personne en ville ne peut me voir. J’écoute les oiseaux. Cette fois, j’ai décidé que ce serait la dernière. Je ne reviendrai plus à Kérylos. Durant des années, je n’ai pas pu m’empêcher d’y entrer par effraction, de temps à autre, sans prévenir personne, pour toucher les statuettes de bronze, regarder les meubles, les peintures, pour entendre le jet d’eau dans le péristyle et pour revoir la mer à travers les fenêtres ouvertes. Cette fois, je ne suis pas venu pour contempler. Je veux reprendre mon bien. Il est temps. 

Adrien Goetz, Villa Kérylos, Grasset 2017, incipit.

kérylos.jpeg

Livre sur un parcours de vie, sur l'histoire, sur l'archéologie, sur la culture... Lecture en cours, je suis à la page 129 sur 332 cool 

Ce "Il est temps" de l'incipit est le seul élément de suspense: on suppose qu'à la fin, le narrateur trouvera ce qu'il cherche et que le lecteur saura de quel objet il s'agit. 

Photo de couverture et infos sur le site de la maison d'édition Grasset 

Toutes les infos sur la vraie villa Kérylos, à Beaulieu-sur-Mer, ici.

Commentaires

  • Encore un billet qui donne envie de se procurer le livre ;-)

  • c'est un genre que j'aime mais que n'aiment pas forcément tous mes lecteurs :-)

  • il m'a tout de suite plu (la Grèce antique m'a passionnée dès mes dix ou onze ans) mais il y en a sans doute qui trouveraient ça barbant, ce parcours d'un enfant qui rencontre une grande famille juive, les Reinach, puis la guerre de 14 passe, puis celle de 40..

  • J'aimerais bien aller en Grèce.
    Cette villa est moins loin et plus accessible. Mais j'aimerais bien aller en Grèce.

  • c'est un rêve que j'ai depuis mes 12 ans, je crois ;-)
    je commence à avoir l'impression qu'il ne se réalisera pas, la Grèce restera donc un pays de rêve ;-)

  • Une lecture qui me plairait bien. Je note pour mes lectures d'été, la Grèce s'y prête bien. Bon week-end.

  • ça me donne surtout des envies de visiter cette villa à la Côte d'Azur (mais irai-je un jour à la Côte d'Azur???)

  • Un livre que j'éviterai de crainte de réveiller la colère qui m'envahit lorsque je suis confrontée à ce manque de culture-là. :-(

  • culture personnelle, vous voulez dire? dans ce cas c'est remédiable :-)

  • ¨Parfois ce "genre de livre", au rythme peut être lent et fouillé, captive, séduit, envoûte, un peu comme certains films qu'ai aimés et dont on me disait "mais il ne se passe rien"... Il doit y avoir une explication de goût bien entendu, mais aussi de disponibilité du moment... on n'accroche pas toujours de la même façon et parfois ça vient de nous et pas de l'oeuvre...

  • absolument! il faut avoir les "atomes crochus" mais le moment joue un rôle aussi!

  • Pourquoi n'irais-tu pas à la Côte d'Azur, puisque tu vas en Italie aussi ? Mais c'est mieux hors saison (donc, pendant un congé scolaire... Hyères est absolument merveilleuse)..... J'ai adoré.

    Cet extrait me plaît beaucoup, - le style - et ce que tu en dis me plaît aussi.

    Pour moi aussi la Grèce restera sans doute un pays de rêve, heureusement que mon fils l'a vue, cela me console un peu...

  • si je dois attendre la retraite pour faire tout ce que j'ai envie de faire, il me faudra vraiment une deuxième vie ;-)

Écrire un commentaire

Optionnel