• T comme trois

    C'est grâce à l'ami José, celui qui avait toujours de bonnes idées, qu'un dimanche après-midi la petite, ses parents, son petit frère, l'ami José, sa femme et ses deux fils ont occupé quasiment toute une rangée au cinéma pour regarder Gone with the wind

    La petite, c'est évident, n'a pas tout compris mais elle a trouvé ce film déconcertant et violent. Elle a fourni de gros efforts pour suivre l'action ainsi que la psychologie des personnages et avec le recul elle s'étonne aujourd'hui que ce film ait été enfants admis. 

    Elle se souvient encore des morts, des flammes, des baisers imposés, de la chute dans l'escalier. Elle se souvient qu'elle n'a pas aimé Scarlett, qui aurait une longue liste de péchés à confesser, menteuse, manipulatrice, machiavélique, la liste est longue. Elle n'a pas aimé Rhett Butler, fat, violent. Sans scrupules l'un comme l'autre. Elle n'a pas compris pourquoi les adultes le trouvaient si beau. Elle a trouvé bien faibles les autres personnages. 

    Elle n'a plus jamais voulu revoir ce film. 

    *** 

    Quand ils sont sortis du cinéma en clignant des yeux à la lumière du jour, l'ami José lui a demandé: 

    - Alors, ça t'a plu?

    - Oh! oui! a-t-elle répondu, uniquement pour lui faire plaisir. 

    Mais rassurez-vous, ce mensonge a été confessé cool

    *** 

    sur une idée de François Bon 

    trois souvenirs de films