Y comme yercheuse

La nuit est tombée depuis longtemps et Catherine est toujours occupée dans son bureau. J'en ai vraiment marre, se dit Olivier, marre d'avoir une femme prof. Est-ce que c'est juste elle ou est-ce qu'ils sont tous comme ça à travailler jusqu'à pas d'heure? Marre, marre, marre et il s'acharne à touiller une salade pour le carpaccio de saumon. Marre de faire de la bonne cuisine pour une femme qui n'a pas le temps de manger et qui ne parle que de ses élèves. Métier de dilettante, avait dit sa mère avec une condescendance sans équivoque, quand il lui avait annoncé son désir de se mettre en ménage, mais au moins elle sera rentrée à quatre heures pour s'occuper des enfants. Des enfants! Pour l'instant, ils n'ont que ce chien et c'est lui qui s'en occupe. Heureux clébard, qui s'amuse à pourchasser les mouches et à s'entortiller dans la tenture du salon en poussant des grognements. Pourriture! Pourriture! Ça me pourrit la vie, s'énerve Olivier qui finit par décider d'aller voir où en est sa femme avec ses corrections, ses préparations ou dieu sait quoi encore. 

Il la trouve couchée sur son bureau, son joli cou taché d'encre lui fait comme des ecchymoses et au mur devant elle est affiché un extrait de Germinal

"Ses mains, durcies par le roulage, empoignaient sans fatigue les montants trop gros pour elles." 

Ce travail est trop gros pour elle, se dit-il. Et j'espère qu'à l'avenir elle s'abstiendra de s'identifier à ce point à ses héroïnes! 

*** 

"Catherine sera une yercheuse, roulant la houille dans les galeries basses. - Ce livre est l'éducation de révolte du jeune homme [Etienne], il assiste à toutes les injustices sociales et s'en aigrit beaucoup. D'autant plus que son cœur en saigne avec Catherine." (Emile Zola, Ébauche de Germinal, f° 440/441) - on écrit aussi hierscheuse, herscheuse, le mot d'origine wallonne est issu du latin hirpicare, herser. 

lakévio86.jpg

tableau et consignes chez Lakévio qui imposait les neuf mots suivants, à utiliser tels quels mais dans l'ordre qu'on veut (ouf tongue-out): 

pourriture dilettante – carpaccio – ecchymoses – roulage – tenture – équivoque – pourchasser – s'abstiendra 

Et si vous voulez relire ce chapitre de Germinal, c'est ici

Commentaires

  • merci Berthoise!

  • c'est du vécu ;-)

  • merci Mme Chapeau!

  • merci Nicole!

  • Quand je pense qu'il y en a encore pour dire "les trois raisons d'être prof, c'est ;juin, juillet,août."
    Une question (faute de documentation) : Tu crois que le petit marteau de paveur qu'on appelle "Hie" est tiré des mêmes sources ?
    (n'étant pas paveur, c'est de la culture de cruciverbiste... ;-) )

  • ah non, le mot 'hie' vient du néerlandais (mais on reste en Belgique :-))
    merci pour l'appréciation!

  • Je ne savais pas que ça s'écrivait aussi avec y, je savais qu'on écrivait aussi hercheuse et l'orthographe avec "sch" m'était aussi inconnue. J'ai deux gravures en représentant au mur de mon living, le titre de l'une utilise hiercheuse. (Je m'aperçois que le correcteur de Skynet, lui, ne connaît que hercheuse).

  • @ Maitre Walrus: auriez-vous amené Pierre Paulus à Anderlecht?

  • Alors, en examinant les "gravures", je crains qu'il s'agisse en réalité de reproductions de lithos et dans le noir profond de la chose, on distingue très difficilement la signature d'Edmond Doumont.
    Je n'ai habité Anderlecht qu'en 65-66. J'ai ensuite déménagé à Jette où j'ai résidé une quarantaine d'années, aujourd'hui j'habite Laeken (pour être plus proche du lieu de promenade favori du chien).

  • @ Maitre Walrus: la géographie ne me réussit pas aujourd'hui ;-)

  • l'orthographe a été fluctuante, à ses débuts, ce qui est normal pour un mot issu du langage oral (et de plus très lié à une région et à son dialecte) - dans mon (vieux) Robert je trouve 'herscheuse'

  • Oui, ce sont les deux seules orthographes reprises au CNRTL : hercheuse et herscheuse.
    http://www.cnrtl.fr/definition/hercheuse

  • Je viens de découvrir ton texte trop drôle moi aussi je parle de carpaccio mais pas de la même manière
    Ah oui pas facile le métier de prof
    Bonne journée

  • carpaccio, c'était un des mots imposés, donc fatalement on devrait tous l'avoir :-)

  • Je viens de découvrir ton texte trop drôle moi aussi je parle de carpaccio mais pas de la même manière
    Ah oui pas facile le métier de prof
    Bonne journée

  • Je viens de découvrir ton texte trop drôle moi aussi je parle de carpaccio mais pas de la même manière
    Ah oui pas facile le métier de prof
    Bonne journée

  • merci pour le gentil commentaire :-)

  • Hou là là ! Comment as-tu pu penser à Zola devant un tel tableau ! Pour ma part, je me suis torturé l'esprit pour difficilement pondre quelques lignes !
    Bravo !

  • c'est à cause du mot 'roulage', difficile à placer si on reste à un des sens attestés par le dictionnaire, qui ont tous et uniquement trait à l'action de rouler des véhicules, des marchandises, du charbon dans la mine ou du terrain de labour.

  • Métier de dilettante...je me marre !
    Mais il n'y a que les profs et ceux qui vivent dans leur entourage immédiat qui peuvent comprendre...
    Superbe texte, j'ai kiffé, comme disent les djeuns
    ¸¸.•*¨*•

  • merci Célestine!

  • Eh bien, c'est du beau travail d'écriture.
    Catherine aurait dû se marier avec un prof, c'est génial ;)

  • merci gballand!
    dans ma vie de femme mariée, parler des élèves ou de l'école m'était INTERDIT :-)

  • J'aime beaucoup ton texte et ses références !!
    J'ai aussi donné dans le carpaccio !!
    Bonne semaine à toi Adrienne !

  • ah nous avons bien été obligés de tous servir du carpaccio (et de donner des ecchymoses, je me demande bien boudiou de boudiou, qui emploie ce mot-là en dehors du cadre juridique ou médical ;-))
    merci Colette et bonne semaine!

  • comme Bétauvenne?

  • Je passe juste pour la recette du carpaccio et je tombe sur Émile.
    J'aime votre texte.
    Je vous souhaite une bonne soirée.
    Jean-Jacques'60
    Lignières le 29 janvier 2018

  • Emile et carpaccio sont d'origine italienne tous les deux, donc c'est normal :-)
    merci et bonne soirée à vous aussi!

  • C'est vrai que ma phrase parlant du carpaccio était un peu sotte !! à croire que ce mot m'en a fait baver pour le caser et qu'il me hante ;)

  • non, pas sot! entre-temps j'ai lu les autres textes et je me suis demandé parfois quel sens certains donnent à ce mot :-)
    et puis ce qu'il y a aussi, c'est qu'en deux jours on a eu le temps d'oublier quels mots étaient imposés :-)

  • J'aime beaucoup ton texte, touchée par Catherine bien évidemment.
    Et puis relire un chapitre de Germinal ... terrible !

  • merci Loulou!
    oui je l'ai relu aussi, terrible réalité!

  • Bravo ! Tu as très bien amenée le mot et Zola, tout en respectant les consignes. Sans compter que le boulot de professeur, oui, c'est bien ça ! On ne les compte plus les heures de travail le soir ou le dimanche !

  • il me fallait un mot en y grec et je ne pouvais pas trouver mieux que la comparaison entre le prof et le mineur de fond: ne serait-ce que parce que nous aussi on pousse à la charrette ;-)

  • Pourriture que de penser qu'on peut enseigner en dilettante !...
    Adrienne, je n'y suis pas pour grand chose mais voir le tableau proposé associé à Zola me flatte ! j'aime lorsque l’imagination se nourrit de l'érudition. hihihi !
    Fabuleuse utilisation.

  • c'est mon métier qui m'a inspirée, entre les clichés et la réalité :-)

Écrire un commentaire

Optionnel