• G comme grand nettoyage

    grand nettoyage.jpg

    Quand l'Adrienne est venue s'installer dans sa petite maison en ville, il y a quatre ans, elle a décidé d'être très vigilante sur l'ordre et la propreté. Fini, le bureau encombré de paperasses. Fini, le grenier rempli de trucs dont on n'a apparemment pas l'utilité, puisqu'on peut les y laisser vingt ans sans y toucher. Fini le livre perdu parce qu'on ne sait plus à qui on l'a prêté. 

    Or, vous qui connaissez l'Adrienne, vous savez ce qu'il en est cool 

    Le grand atlas routier Michelin Italie a mystérieusement disparu, le grenier se remplit même de boites vides, en vue du prochain déménagement, on n'est jamais assez prévoyant tongue-out et le bureau est ce qu'il a toujours été. 

    Ce n'est pourtant pas faute d'avoir été initiée, dès son plus jeune âge, à l'ordre et à la propreté: la mère de l'Adrienne n'a pas eu besoin de ce genre de posters pour être convaincue qu'on ne mettait jamais assez tôt la loque à poussières dans les mains d'une fille. 

    Mais il faut croire que comme pour la soupe, le dégoût de ce qui a été durement imposé lui est resté... à cette sacrée tête de mule! 

    *** 

    L'image est d'une amie italienne sur fb 

    Pour l'âge de 2 à 3 ans, on dit que l'enfant peut ranger ses jouets, mettre la table (apparecchiare), enlever les poussières (spolverare) et mettre les vêtements sales dans le panier à linge. 

    A six-sept ans, il peut balayer (spazzare), vider le lave-vaisselle, plier les serviettes éponge, préparer une salade, ranger les chaussettes.