R comme reproche

jeu,fiction

Tout en tirant l’aiguille, grand-mère observe Francesca qui dégonfle et enroule le matelas pneumatique à la force des bras et des genoux. Pas dupe, la nonna, mais elle aime qu’on se plie à l’étiquette: aussi longtemps que Francesca n’est pas mariée, on installera ce matelas à côté de l’entrée chaque fois qu’Antonio passe la nuit sous leur toit. Il vaut juste mieux ne pas venir contrôler au milieu de la nuit s’il y repose.

Un garçon en or, cet Antonio. Aucun reproche à lui faire. Gentil, attentionné, il te porte ton cabas plein de verdure au retour du marché, te fait savourer la meilleure pasta au basilic, te répare un robinet qui goutte.

Elle sait bien, la nonna, qu’on ne peut avoir aucune certitude sur l’issue d’un mariage, mais vraiment, c’est un garçon en or, aucun reproche à lui faire.

Sauf peut-être qu’il est un Capuletti et eux des Montecchi.

Mais on ne va pas, se dit-elle en se calfeutrant encore plus profondément dans son fauteuil, remuer ces histoires anciennes. 

*** 

écrit pour 13 à la douzaine

avec les mots imposés 

1 aiguille 2 étiquette 3 entrée 4 pneumatique 5 basilic 6 certitude 7 force 8 savourer 9 cabas 10 or 11 verdure 12 calfeutrer et le 13e qui donne le thème: reproche 

photo prise à Asciano, été 2017

Commentaires

  • tu as raison, et de toute façon on a la mémoire courte ;-)

  • Elle a raison, la grand-mère. Pouvoir réparer un robinet qui goutte, c'est un atout.
    ;-)

  • un homme qui sait se rendre utile :-)

  • aujourd'hui Romeo s'appelle Castellucci :-)

  • On ben non, on va pas lui reprocher de porter le mauvais nom.

  • ah non, c'est sûr, il n'y est pour rien, le pauvre, et comme disait Shakespeare... :-)

  • je ne suis pas branchée bagnoles mais tu parles du modèle Giulietta?

  • C'est fou comme tu arrives à transformer une liste de mots en histoire qui coule de source, bravo.

  • merci pour ce gentil commentaire, Tania, ça fait plaisir :-)

  • merci à vous aussi, Nicole :-)

  • Que dirait Shakespeare de ce laisser-aller? ;-)
    Bonne soirée à toi,
    Mo

  • il dirait qu'une rose sentirait encore tout aussi bon si elle ne s'appelait pas rose ;-)

  • merci Célestine!

  • merci Caro :-)

Écrire un commentaire

Optionnel