Dernière fois

fiat 509.jpg

Ils étaient jeunes et sans le sou, ce qui est absolument dans l'ordre des choses. Mais ils avaient besoin d'une bagnole. 

Par bonheur, le beau-frère d'un beau-frère était carrossier et vendait des voitures d'occasion. 

C'est beau la vie, parfois. 

Il leur a tout de suite dégoté ce qu'il leur fallait: une super occase, pas chère du tout, une Fiat vert d'eau qu'ils ont payée rubis sur l'ongle. 

Les voilà sur la route, tout heureux, tout fiers. Pensez donc, leur première bagnole! 

Elle est pas belle, la vie? 

Sur les conseils du grand-père, ils l'ont d'abord bien bichonnée, passée au simonis longue durée: le vert d'eau, les vitres et les chromes, tout brillait au soleil de juin. 

Une heure et demie plus tard, ni les roues ni les freins ne répondaient plus: ils venaient de passer au travers du châssis. 

*** 

écrit pour le Défi du samedi 

G comme guimbarde 

photo de Walter Vermeir  (source de la photo)  
Fiat 509 peinte aux couleurs de celle de Gaston Lagaffe  
salon de l'auto de Bruxelles en 2006 

 

Commentaires

  • première et dernière fois en même temps, ça compte comme expérience ;-)

  • Mais où va le monde si on ne peut plus se fier au beau-frère d'un beau-frère?

  • où est le chaînon faible? le beau-frère ou le carrossier?
    ;-)

  • Le beau-frère d'un beau-frère qui était le carrossier...

  • la faiblesse est-elle d'ordre familial ou professionnel, voulais-je dire :-)

  • Les deux casquettes étaient portées par le même horrible bonhomme, non?

  • oui bien sûr :-) mais tout comme nous y avons vu une double garantie de fiabilité (c'est de la famille et c'est un spécialiste) on peut se demander après coup s'il n'est pas fiable comme frère (il vend de la camelote et il le sait) ou comme carrossier (il vend de la camelote mais ne le sait pas)

  • Merci pour vos explications et votre persévérance.
    Cette fois-ci, j'ai compris ;-)

  • vendredi à l'entretien parents-professeur, la maman de Victoria (dont j'ai parlé ici) a tenu à me dire quels diplômes elle avait ainsi que ses deux parents, puis elle a ajouté que le métier de prof n'était pas pour elle, qu'elle manquait de patience. J'ai évité d'engager une discussion avec elle sur ce sujet mais j'ai eu envie de lui dire que c'est une question d'amour :-)

  • tu veux rire? vu que c'était le beau-frère d'un beau-frère qui était en cause, ils n'ont même pas osé se plaindre!
    vive la famille, comme je dis toujours ;-)

  • Comme il avait lu les aventures de Nestor Burma, détective de l'agence Fiat Lux , par Léo Malet, Florent Fouillemerde avait cru malin de baptiser sa propre agence "Fiat Panda".

    Ici aussi il y a une erreur de traduction : Fiat lux ne veut pas dire non plus "Fiat de luxe" mais "Gaston allumez la lumière !" ;-)

    Bon week-end, Adrienne !

  • tu sais que moi j'ai pour Gaston les yeux de Mademoiselle Jeanne ;-)

  • Hé hé ! Voilà qui me rappelle la petite Fiat d'occasion que nous avions achetée pour une croûte de pain, finalement jamais utilisée et remplacée, avec l'aide de mes parents, par une deux chevaux plus sûre !

  • merci les parents :-)
    là on a failli y rester, une chance que juste à cet endroit de l'autoroute (on roulait un peu vite ;-)) il y avait une sortie sans virage et avec en plus juste ce qu'il fallait de montée pour arrêter notre élan... et la bagnole :-)

  • Bien fragile cette voiture ! En attendant j'ai appris un mot : simonis et oui, comble de l'ignorance ! Il faut dire qu'étant donné ma passion pour le simonisage et l'état de ma voiture, on peut comprendre (sinon pardonner ) mes lacunes!

  • mon père était furieux et disait que ce chassis était probablement complètement rouillé et que le carrossier aurait dû le voir... et ne pas la proposer à la vente (elle a même passé le contrôle technique!)

  • Bonjour Adrienne,
    Cela m'est presque arrivé... Ma première voiture quand j'étais étudiante fut une 4L pourrie mais décapotable, s'il te plait!
    Quand je suis venue avec elle chez mes parents depuis Paris (ils habitaient le Pas de Calais), mon père, après avoir soulevé les tapis de sol est devenu tout blanc : on voyait le bitume de la route à travers les gros trous du plancher de la voiture...
    Bon week-end!
    Mo

  • ah oui, à ce point-là...
    bon week-end à toi aussi!

  • Camoufler et mettre en danger la vie par appât du gain ouf! je ne comprends pas les gens qui sont capables de faire ça et à des jeunes en plus... quelle inconscience.

  • oui, on peut se demander dans combien de cas, quand on entend comme cause d'accident "le chauffeur a perdu le contrôle du véhicule", la vraie cause est ce qui nous est arrivé ce jour-là.
    c'est criminel.

Écrire un commentaire

Optionnel