Le premier

DSCI5954.JPG

Après le concert de percussions diverses, Madame a trempé sa plume dans l'encre rose de la gratitude envers un ancien élève: 

Cher Simon,

Je tiens à te remercier: c'est grâce à toi qu'un jour je suis allée écouter un concert de marimbas, et c'est grâce à toi que j'ai appris à apprécier les percussions. 

Sans toi, j'aurais raté quelque chose. 

J'ai été heureuse de te revoir ce soir et je te souhaite encore beaucoup de succès. 

*** 

Vous aussi vous avez remarqué qu'il n'y a que des mecs sur la photo? 

Les instruments de musique, comme les jouets, comme les vêtements, comme tout le reste, ont un sexe. 

Commentaires

  • merci, Mme Chapeau!

  • Dernièrement j'ai pourtant vu un concert sur Brava où c'étaient des filles qui officiaient au xylophone et aux timbales.

  • en réunissant tous les élèves et anciens élèves de deux académies, on arrivait à une fille :-)

  • Que cela fait chaud au coeur quand les jeunes enseignent ou donnent à leurs profs le goût de...vive la musique alors!

  • oui j'aime quand ils me font partager leur passion :-)

  • le "mélange extra" :-)

  • sympa, cette lettre. Effectivement, le sexe des instruments m'a toujours intérrogée quand je vais voir des concerts classiques.
    Je remarque que les violons sont plutôt féminins, les contrebasses masculines, les cuivres sont très masculins sans parler des percussions...

  • moi non plus je n'ai encore jamais vu une fille à la contrebasse, sans doute à cause du poids de l'instrument :-)

  • C’ est surprenant oui.
    Peu à peu les choses évolueront.

  • je me le demande, quand je vois les bébés filles tout en rose avec un noeud dans les cheveux qu'elles n'ont pas encore et les bébés garçons arborant des tenues de macho bien viril ;-)

  • absolument! c'est un des aspects qui me manqueront quand je serai retraitée :-)

  • Je ne suis pas spécialiste en musique mais je ne me souviens pas d'avoir des femmes à la batterie dans des orchestres.
    B on WE pascal,
    Mo

  • elles doivent exister, mais sont sûrement minoritaires ;-)

  • Pas tout à fait d'accord pour cette fois mais ce n'est pas grave ! Hier nous étions trois filles et cinq gars à jouer du ukulélé à l'Ubuntu café + un accordéoniste.
    L'autre soir au British time, c'étaient deux filles à la batterie.
    A la guitare sèche on compte une Joan Baez pour un Bob Dylan.

    Mais je l'admets volontiers : les statistiques sont les plus gros des mensonges !

  • là il y avait une trentaine de garçons pour une seule fille donc je trouvais ça plutôt concluant (même si très local ;-))

  • Une lettre qui a fait plaisir à Simon, sans aucun doute !
    :)
    C'est mon filleul de 13 ans qui m'a fait découvrir les percussions puisque c'est ce qu'il étudie à l'école de musique. Lors des auditions, j'ai été épatée par la grande variété des instruments travaillés. Les filles y sont présentes mais en moins grand nombre que les gars.

  • il m'a remerciée pour les gentils compliments or ce n'étaient pas des compliments mais des remerciements (mais il n'est pas linguiste, il est devenu architecte ;-))
    et oui, pour chaque instrument je constate les "plus" et les "moins" féminins ou masculins (comme pour les filières à l'école, comme pour les sports, comme pour tout...)

  • Et oui, garçons ou filles, il faudrait bousculer les traditions. Heureusement, il y a des filles qui jouent au foot ou au rugby et je lis ci-dessus qu'il y a des filles aussi à la batterie. Par contre, en amenant ma petite-fille faire de l'équitation, j'ai pu constater qu'il n'y avait plus de garçons dans les cours contrairement à il y a 20 ou 30 ans où les garçons étaient encore nombreux. Comment l'expliquer ?

  • j'ai accompagné ma "carissima nipotina" hier à son manège et j'ai vu là aussi que chez les petits il y a encore quelques garçons mais plus aucun dès qu'on arrive chez les ados... bizarre, bizarre!
    par contre côté jumping il y avait quelques mecs!

Écrire un commentaire

Optionnel