D comme digue

DSCI6089 (2).JPG

La digue l'après-midi, on s'y promène, on y mange, on y boit, on y fait toutes sortes de sports avec ou sans rou(lett)es et c'est un miracle à chaque seconde comment les vélos, les cuistax, les segways et autres engins évitent les piétons, leurs chiens, leurs enfants et leurs bébés dans les poussettes. 

Du grand art. 

DSCI6099.JPG

Sur la digue, le commerçant ostendais qui vend des coquillages a visiblement été inspiré par le succès de l'oeuvre de Stief De Smet et attire le regard du passant avec son imitation de bulot géant

A Ostende, le commerce on a ça dans le sang, disait ma belle-mère. 

DSCI6118.JPG

Sur la digue pendant toute la matinée on va croiser les "petits hommes" de Jaune: ils ramassent tous les détritus que les négligents n'ont pas pris la peine de jeter dans une poubelle. 

"Oostende blinkt als de zee", Ostende brille comme la mer, dit le slogan peint sur la camionnette dans laquelle ils déposent leurs sacs remplis de plastiques divers, de boites à pizzas, de canettes... Ce ne sont pourtant pas les poubelles qui manquent, tout le long de la digue et même sur la plage!  

DSCI6133.JPG

Les cabines de plage sont montées, une à une, repeintes à neuf et tirées au cordeau. Quand j'étais petite fille, je considérais qu'en avoir une à sa disposition était un luxe inouï: pas besoin de trimbaler les affaires de plage jusqu'à l'appartement, pas besoin de se contorsionner dans un drap de plage pour enlever le maillot mouillé, disposer d'un siège pour lire à l'ombre et à l'abri... Oui, c'est un luxe, je le pense encore aujourd'hui cool 

DSCI6144.JPG

En fin de promenade, tout près du centre, les travaux à la digue permettent de jeter un œil sur ses fondations: des mètres de béton, d'acier et de briques doivent protéger la ville des grandes marées. 

Et le réchauffement climatique? me direz-vous. Ils y ont pensé

Commentaires

  • Nous continuons à trimbaler les affaires de plage, les jouets, les vêtements de rechange, les collations...
    Cela permet de choisir l'endroit où l'on va.

  • c'est un argument valable!
    à Westende pendant toute mon enfance nous nous mettions exactement au même endroit ;-)

  • Mes souvenirs d'enfant sont liés à "la photo des cabines avec les colonnes".
    Ma grand-mère s’asseyait dans la galerie du côté des thermes et j'allais jouer, seule, sur la plage.
    Mais on allait aussi dans un petit bois maintenant disparu et dans le parc pour admirer les canards.

  • j'aime vos souvenirs d'enfance :-)

  • Je pense que ma grand-mère n'aimait pas la mer.
    On y allait pour mon bien (respirer l'air iodé et marcher dans l'eau de mer faisaient partie des remèdes prescrits aux enfants touchés par la polio)

  • Vraiment extra ces hommes en jaune, artistes, ici !!!!http://www.thecrystalship.org/site/jaune-the-crystal-ship-201/
    J'aime l'idée de tout propre et rangé mais plein de vie, même à roulettes;-))

  • pour que ce soit propre, il y a du boulot pour beaucoup de gens, chaque jour!

  • bonne conclusion :-)

  • Un vrai plaisir pour moi de se promener sur les digues ! J’aime l’ambiance du bord de mer.

  • merci Brigou!
    oui pour moi aussi c'est un vrai plaisir pour tous les sens :-)

  • J'ai toujours eu du mal à comprendre ces gens qui polluent l'endroit où ils reviendront se vautrer le lendemain...

  • sans doute polluent-ils l'endroit où ils ne se vautreront pas le lendemain, mais juste un peu plus loin ;-)
    (j'ai vu un couple âgé sortir de son appartement avec vue sur le parc, une assiette ébréchée à la main, qu'ils ont déposée à terre le long de la haie, ni vu ni connu... les petits hommes jaunes passeront... pourtant ces gens ont une poubelle, chez eux)

  • J'aime la photo des cabines avec les colonnes. Je l'aime tellement que je t'envie de l'avoir prise. J'aurais aimé pouvoir le faire. ;)

  • ben taka venir :-)
    tu vois le gamin, à droite? il entre à la Brasserie Albert, on ira nous aussi toutes les deux, d'accord? http://www.thermaepalace.be/fr/bistrot
    :-)

  • Moi-aussi je suis fan de ta photo des colonnes et cabines, superbe graphisme, bel équilibre, tu as l’œil dame Adrienne ! Les gens qui ne se tiennent pas "bien", je vais les oublier aujourd'hui et ne retenir que la beauté du lieu, une découverte à venir, peut-être ? À bientôt, doux jeudi à toi. brigitte

  • merci Brigitte :-) belle journée à toi aussi!

  • ah? je ne connais pas "les chevaux d'la mer"

  • Sympas, ces petits hommes en jaune, merci aux balayeurs (pas sympas, les gens qui prennent le monde pour une poubelle) !

  • Je retiens surtout la brasserie Albert. J'y apprécierai les lustres plus même que le lustre !

    Un café crêpe m'ira très bien !

Écrire un commentaire

Optionnel