22

  • page 22

    "David Mc Cooey grattait à la porte du Colonel Anderson depuis cinq bonnes minutes, et il était sur le point de renoncer lorsque celui-ci, mal attifé et la voix pâteuse, vint lui ouvrir:

    - Eh bien, Mc Cooey, vous avez vu l'heure? (oui, l'officier d'ordonnance avait regardé sa montre qui marquait huit heures, ce qui était déjà tard sur le curseur du Fort). Il ne fait même pas jour encore! (le colonel voulait dire que le voile oculaire causé par les bourbons de la veille n'était pas encore déchiré...)

    - Qu'est-ce que vous me voulez? J'espère que vous avez un motif sérieux pour me déranger.

    - Sir, mon colonel, tout le monde sait que les deux AF-SUD commencent à vous sortir par les yeux, alors...

    - Où voulez-vous en venir? (le colonel réprima un bâillement qui eût révélé qu'il n'avait pas son dentier).

    - Un hélico, ce serait possible d'affréter un hélico pour demain?

    - Qu'est-ce que c'est que ce pataquès? Vous êtes fou! On n'a pas de budget pour ça. Et puis, un hélico, pour quoi faire?

    - C'est mon beau-frère, Sir. Vous savez, le théâtreux. Il est installé dans l'île de Skye maintenant.

    - Qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse, qu'il habite Skye ou Zanzibar?

    - Laissez-moi vous expliquer. (Mc Cooey avait l'impression d'être un dompteur qui brandit un tabouret pour tenir un tigre à distance). La troupe a fait sortir Hamlet du répertoire, ils vont faire autre chose maintenant, de l'avant-garde, si j'ai bien compris."

    José Wolfer, Villa Giudita et autres nouvelles, éd. Persée, 2012, page 22

    Deux pages plus loin, le livre m'est tombé des mains et je me suis endormie.

    Il me semble que ça doit être tuant, une vie de ministre, si une seule petite signature (en trois exemplaires, il est vrai) me met déjà dans cet état-là ... Langue tirée

  • 22 ou la tirade du pied

    La première nuit, j'avais tellement mal que je me suis dit que si on me proposait là, tout de suite, de me couper l'orteil, j'aurais peut-être accepté. Alors pour passer le temps, je me suis joué la scène à la Cyrano:

    Agressif: Moi, madame, si j'avais un tel pied,
    Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse!

    Amical: Mais quel grand malheur, cette casse!
    Pour marcher, n'est-ce pas un sérieux handicap?

    Descriptif: C'est un bloc bleu, un pic rouge, un cap...
    Que dis-je, c'est un cap? C'est une péninsule!

    Curieux: De quoi sert cette oblongue capsule?
    De poupée vaudou ou de boite à meccano?

    Gracieux: Aimez-vous à ce point le piano
    Que maternellement vous vous préoccupiez
    De briser sa lourde chute avec vos deux pieds?

    Truculent: ça, madame, lorsque vous claudiquez,
    Vos amis peuvent-ils le voir sans paniquer
    Qu'ils vous trouveront morte en bas de l'escalier?

    Prévenant: Ne pourrait-on pas vous relier
    Du sofa à une ligne de téléphone?

    Tendre: Cette cure de repos est bien bonne:
    Profitez-en bien de votre petite panne!

    Pédant: L'animal seul, c'est sûr, qu'Aristophane
    Appelle Hippocampelephantocamélos
    Avait au pied tant de chair avec si peu d'os!

    Cavalier: Quoi, l'amie, ce bloc est à la mode?
    Pour rouler en auto c'est vraiment peu commode!

    Emphatique: Nul soulier ne peut, pied bancal,
    T'envelopper tout entier sauf cette sandale!

    Dramatique: C'est la mer Rouge quand il saigne!

    Admiratif: Pour un parfumeur, quelle enseigne!

    Lyrique: Est-ce une conque? Etes-vous un triton?

    Naïf: Ce monument, quand le visite-t-on?

    Respectueux: Souffrez, madame, qu'on salue!
    C'est là ce qui s'appelle faire le pied de grue!

    Campagnard: Hé, ardé! C'est-y un pied? Nanain!
    C'est queuqu'navet géant ou ben queuqu'melon nain!

    Militaire: Pointez contre cavalerie!

    Pratique: Voulez-vous le mettre en loterie?
    Assurément, madame, il sera le gros lot!

    Enfin, parodiant Pyrame en un sanglot:
    Le voilà donc ce pied qui des pas de son maître
    A détruit l'harmonie! Il en rougit, le traître!

    Je sais que ça ne fait que vingt Clin d'œil

    Je compte sur vous pour m'envoyer les deux manquants Bisou

  • 22, v'là qu'on va sauver le climat ;-)

    Pour que la banquise cesse de fondre, pour que les neiges éternelles restent éternelles et que les côtes restent à la côte, nous allons chanter Langue tirée

    Ce week-end donc, pas de connexion internet, mais grande séance de sauvetage du climat: ma carissima nipotina m'a invitée à joindre ma voix à la sienne, Zeeheldenplein.

    Nous serons donc sur la digue d'Ostende et tâcherons de chanter plus fort que le vent, pour que le climat nous entende.

    oostende.jpg

    Ostende, Zeeheldenplein, photo prise du site www.singfortheclimate.com

  • 22 ou l'art de la procrastination

    22,ça se passe comme çaphoto 1

    22 choses qui favorisent la procrastination et retardent ce fabuleux moment où on aura – même si ce n’est que très brièvement – un bureau tout beau tout propre, si bien rangé qu’on pourrait le montrer aux amies de maman sans lui coller la honte de sa vie… et de l'au-delà :

    1.regarder d’un air découragé tout ce bordel et se demander comment on viendra jamais à bout d’un tel chantier

    2.en prendre des photos afin de pouvoir réjouir ses lecteurs d’un avant / après

     22,ça se passe comme çaphoto 2

    3.trouver des trucs dont on avait complètement oublié l’existence ; les manipuler, les admirer, les tourner et les retourner dans tous les sens

    4.buter sur de l’inclassable : je fais quoi de ça ? je le mets où ? ouvrir les armoires et constater qu’elles auraient aussi besoin d’un bon tri

    5.aller chercher une boite au garage pour y mettre les vieux papiers ; arrivée là, ne plus savoir ce qu’on était venue y faire ; faire autre chose (casser du petit bois, donner un coup de brosse, arracher des mauvaises herbes qui poussent entre les dalles de l’allée de garage, …)

    6.avoir une envie soudaine d’un petit café (d’une pomme, d’un litre de thé, d’une plaquette de chocolat, etc.)

    7.faire entrer un chat

    8.vérifier les mails

    9.lire les blagues d’un calendrier de l’année passée

    10.avoir soudainement une idée de billet pour le blog et la noter tout de suite

    11.faire entrer le deuxième chat, laisser sortir le premier (etc.)

    12.retrouver la liste des choses à faire pendant les vacances de Pâques (passées depuis quatre mois): à l’époque déjà on y avait textuellement noté : « bureau opruimen HAHAHA »

     22,ça se passe comme çaphoto 3

    13.tester un tas de stylos pour voir s’ils marchent encore ; en réparer un, en jeter deux

    14.lire les nouvelles sur internet, vérifier s’il y a des commentaires chez Adrienne, y répondre

    15.guetter le facteur et sortir pour recevoir en mains propres (façon de parler, vu la poussière trouvée dans les vieilles paperasses) une lettre pour annoncer que le coût de l’assurance hospitalisation a augmenté et une publicité pour des prêts hypothécaires avec comme argument que c’est bientôt la rentrée des classes !

    16.se décider à classer les petits tas d’extraits de compte dans un classeur (trop petit)

    17.retrouver le CD de l’Arpeggiata et l’écouter sur-le-champ ! chanter à tue-tête : « Bisogna morire »

     22,ça se passe comme çaphoto 4

    18.trouver une pile AAA ; se demander longuement à quoi elle a bien pu servir… changer trois fois d’avis : je la jette, je ne la jette pas, je la jette…

    19.se décider à jeter un vieux magazine (2007) après avoir feuilleté, lu ici et là et fait les mots croisés

    20.se dire qu’on a faim et qu’on a une envie de pâtes ; tout laisser tomber pour s’activer en cuisine ; manger à l’aise

    21.retrouver une liste de bonnes résolutions prises l’été 2009 ; y lire qu’on ne devrait plus passer tout ce temps à jouer des jeux débiles sur internet (genre spider solitaire) ; commencer tout de suite une partie

    22.se dire que ce n’est pââââ bien de rester enfermée toute une journée alors qu’il fait si beau dehors ; aller faire un tour dans les prés et les bois

     22,ça se passe comme çaphoto 5

    photo 1: à côté du bureau, tout ce qu'Adrienne a rapporté de l'école le 30 juin parce que là-bas, son bureau, elle est obligée de le vider complètement chaque été

    photo 2: ça n'en a pas l'air, mais c'est du désordre bien rangé: le tas de factures payées, le cours d'italien, le cours d'espagnol, le travail de traductrice bénévole

    photo 3: ce fouillis, ce sont toutes les idées de billets sur Adrienne

    photo 4: les cours de l'an dernier

    photo 5: à côté des cours, une partie de la pile de livres que je suis en train de lire

    ***

    Cher Zigmund, si tu passes par ici, j'espère qu'après avoir vu tout ça tu considéreras ta table d'un oeil extrêmement bienveillant
    Rigolant


  • 22 odeurs que j'aime

    J'aime l'odeur du foin. L'odeur de l'herbe coupée quand la pelouse est fraîchement tondue. L'odeur des arbres de la forêt. L'odeur de la terre mouillée et des feuilles mortes qu'on soulève en marchant. L'odeur du feu de bois et des différentes essences d'arbre.

    J'aime l'odeur du bébé. Son odeur de propre et de savonnette. L'odeur parfois douce, parfois sûrette, quand il a un peu vomi. J'aime même l'odeur du bébé dont le lange est à changer.

    J'aime l'odeur des fleurs, celles qui embaument au printemps, narcisses, muguets, lilas... Celles qui parfument nos étés, roses, lys, chèvrefeuille...

    J'aime l'odeur du linge frais, le lit garni de nouveaux draps, la serviette éponge qui a séché au grand air. Je me souviens des mouchois délicatement parfumés de mon grand-père et du plaisir que j'avais à ouvrir le tiroir où ils étaient rangés.

    J'aimais profondément l'odeur de l'homme-de-ma-vie. C'est sans doute ce qu'on appelle les phéromones Clin d'œil

    J'aime l'odeur des rues de Bruxelles, à la rue Neuve les effluves des gaufres caramélisées, dans la galerie de la Reine les portes ouvertes qui exhalent leurs parfums de chocolat et dans l'îlot sacré les frites, les moules et toutes les cuisines du monde.

    J'aime reconnaître chaque maison à son odeur. Il y a celles qui sentent bon. Hélas, il y a aussi celles qui sentent mauvais Langue tirée. Il y a celles qui ne sentent ni bon ni mauvais mais où on se sent mal tout de même. Je n'ai jamais aimé l'odeur de la maison de mes parents mais je me souviens avec nostalgie de l'odeur de la maison de ma grand-mère Adrienne: j'y entrais chaque fois en inspirant à pleines narines.

     

    Jeudi il y aura 20 ans qu'elle est morte.

  • Les 22 chants les plus beaux...

    C'est une machine qui se met en route après mille efforts pour la faire marcher - l'étalage de tourne-vis et de clés anglaises en témoigne.

    C'est le silence studieux qui règne dans la classe quand chacun est penché sur sa feuille. Pas de soupirs - ils connaissent la matière. Pas de stylos qui virevoltent entre deux doigts - ils ont de l'inspiration. Pas de bruits de chaises - et quand la fin de l'heure sonnera, ils s'exclameront: "Déjà?"

    C'est le ronron du chat au moment précis où vous vous dites que vous n'avez encore parlé à personne, ce jour-là.
    - Oh! pardon, le chat. Merci d'être là, toi Sourire

    C'est le feu qui crépite enfin après que vous avez gâché trois allumettes géantes.
    C'est le cliquetis de la tôle qui se réchauffe.
    Ce sont les bûches qui roulent dans le brasier, promesse de chaleur bienfaisante.

    C'est la mer et le chant des vagues.

    C'est le bruit si doux du ruisseau qui coule dans le bois.

    C'est le vent quand on est bien emmitouflé pour la promenade ou qu'on est sous la couette avec un bon livre.

    C'est la pluie contre les vitres quand le jardin a soif. C'est l'orage qui éclate dans la touffeur de la canicule.

    C'est le chant des oiseaux dans le petit matin.
    C'est le bonheur de reconnaître une grive.
    C'est repenser au grand-père en entendant un pinson... et attendre la note finale pour savoir si c'est "un flamand" ou "un wallon".

    C'est le souffle du hérisson qui profite de la nuit pour se balader sur la terrasse.

    C'est le bruissement des feuilles quand le voisin arrête enfin sa tronçonneuse.

    C'est le gros bourdon qui s'engouffre dans une fleur en trompette.

    C'est l'auto du facteur quand vous avez du courrier à poster ou des timbres à acheter.

    C'est une voix amie.

    C'est rire de bon coeur.

    C'est un opéra à la Monnaie.

  • 22 stéréotypes

    Demandez à mes élèves de 16 ans s'il y a des différences entre les filles et les garçons. Ils vous diront bien fort que non. Filles, garçons, nous sommes pareils.

    Demandez alors aux garçons s'ils sont contents d'être des garçons ou s'ils aimeraient tout autant être des filles. Posez la même question aux filles. Voilà nos Adam à chercher pourquoi c'est bien d'être un garçon et nos Eve à se demander quels avantages il y a à être une fille.

    Nos Adam n'ont aucun mal à se trouver illico supérieurs: plus forts, plus relax, plus cool. La vie est plus simple quand on est un mec, qu'on n'a pas ses règles, qu'on n'a pas à se soucier de l'opinion des autres, qu'on reçoit plus de liberté de la part des parents.

    Nos Eve cherchent. C'est bien de devenir mère, dit l'une, et ça fait se marrer les garçons. C'est bien de pouvoir se mettre en jupe, dit une autre, et ça fait se marrer toute la classe. Le vendredi d'avant, toutes celles qui avaient une jupe fort courte ont reçu un avertissement de la direction.

    Très vite, on retombe dans les stéréotypes: des filles émotives et des garçons qui se retiennent de pleurer. A elles les interminables bavardages, les journées de shopping et les longues séances dans la salle de bains. A eux les jeux vidéo, le foot à la télé, la vie insouciante.

    Demandez-leur après d'écrire une opinion personnelle au sujet de tout ce qui a été dit en classe et vous verrez qu'ils seront de nouveau unanimes: filles, garçons, nous sommes pareils. Tout le reste, ce sont des clichés qui étaient peut-être valables "dans l'ancien temps" mais certainement plus aujourd'hui.

    Sauf qu'ils ajoutent une dernière petite phrase qui met à plat toutes leurs belles protestations égalitaires:

    Mais c'est bien vrai, dit Eve, que les filles bavardent et jasent tout le temps...

    C'est bien vrai, dit Adam, que les filles ont moins d'humour...

    C'est bien vrai, dit Eve, que les hommes atteignent plus vite et plus facilement les postes aux plus hauts niveaux...

    C'est bien vrai, dit Adam, qu'un garçon ne peut pas montrer ses sentiments...

    Mais c'est bien vrai, dit Eve, que j'aimerais parfois être un garçon et moins me tracasser pour tout ce qui se passe autour de moi...

  • 22 raisons de ne pas rire

    Chère Marine

    après avoir lu ton commentaire, mercredi soir, c'est moi qui l'avais, la boule au creux de l'estomac. Et elle ne m'a plus quittée depuis.

    C'est vrai, j'avais mis le lien vers une vidéo "pour rire" le jour de l'exécution d'un condamné à mort très probablement innocent du crime dont on l'accuse.

    Sans doute, le jour était mal choisi.

    Il est vrai aussi que ce jour-là et les précédents, je n'avais moi-même aucune envie de rire. Pourtant j'ai ri. Je crois très fort dans les bienfaits du rire et du sourire.

    Pas envie de rire, tout d'abord parce que ces jours-ci, il y avait l'anniversaire de mon ancien élève: il y a cinq ans qu'il est mort du cancer, forçant à jamais mon admiration pour son courage, sa force de caractère, sa maturité et son immense appétit de vivre.

    Ensuite parce que mille autres tracas, petits et grands, étaient en train de s'accumuler. Il y en a dont je ne parle jamais et dont je continuerai à ne pas parler. J'ai choisi la légèreté et les petits bonheurs.

    Enfin, ce même jour, je m'étais fait agresser physiquement, ici dans ma verte et paisible campagne, par un homme déguisé en vainqueur du tour de France qui estimait apparemment que ma présence sur sa route lui coûterait deux précieuses fractions de seconde au chrono.

    Alors tu comprends que quand un collègue m'a envoyé cette vidéo, je me suis dit que ce 21 septembre, ce serait "R comme rions"

    Je t'embrasse et j'espère que tu vas bien

  • 22 mots

    EXERCICE PRATIQUE

    Repérez chez les personnes qui vous entourent les détails physiques ou vestimentaires qui peuvent transmettre des informations autres, et en une phrase de vingt-deux mots décrivez à la fois leur physique, leur activité professionnelle, leur passé et leur cadre de vie.

    Ce n'est pas moi qui le dis, je l'ai trouvé sur le site http://www.enviedecrire.com/premier-roman-quelle-information-donner-et-a-quel-moment-laure-pecher/

    Le modèle à suivre, selon le site, c'est par exemple un auteur comme Steinbeck:

    Montrer plutôt qu’expliquer

    Au début des Raisins de la colère, Steinbeck décrit ainsi le chauffeur routier qui emmène Joad à bord de son camion: « Il avait le visage sanguin et ses yeux bleus étaient longs et étroits d’avoir cligné à la vive lumière des routes. » L’exploit d’une telle phrase saute aux yeux. En quelques mots, et par le biais d’un détail physique, l’auteur nous livre une vie et un décor. La foule d’informations contenues ici est impressionnante. Une phrase de vingt-deux mots pour décrire le physique d’un homme, son métier, son passé, son environnement. C’est à cela, entre autres, qu’on reconnaît un grand auteur : quelques mots et un être, un paysage, un univers prend vie.

    Alors tous à vos plumes Clin d'œil

    Moi en tout cas je suis ravie de ce chiffre de 22 qui correspond à l'organisation de mon blog. Et ravie par ce jeu vu que j'aime la concision et évite de gâcher trois mots quand on peut le dire en un seul. Alors voilà ma première tentative, la description en 22 mots est placée en retrait:

    C'est avec un certain ahurissement que j'écoutais ce vieil homme me parler de ma grand-mère Adrienne:

    "Je l'ai toujours beaucoup admirée. Grande, mince, élégante au bras de son mari. A la fois inaccessible et pourtant si simple."

    Assise à côté de moi, Adrienne se taisait mais elle avait les yeux qui se plissaient de joie.

  • 22, v'là les perles!

    Que ceux qui y voient de la moquerie teintée de pédantisme passent à autre chose. Que ceux qui y voient le sourire amical et innocent restent:

    voici quelques perles de la session de juin 2011

    Il y a les perles géographiques:

    - L'histoire se passe au Japon, à Hong-Kong.
    - Eric-Emmanuel Schmitt est né en France, donc d'origine belge.

    Il y a les perles homonymiques:

    - J'aime les petits poids!
    - Ils ont 9 heures d'étude avec quelques poses.
    - Je vois un gros en toit! lui dit le vieil homme.
    - Ils démarrent leurs journées sur les chapeaux de roux.

    Il y a celles qui font probablement très mal:

    - L'adversaire doit tousser le sol.

    Il y a toujours le fidèle de La Palice:

    - Un couche-tôt est en forme le matin et est fatigué le soir.

    Et il y a toujours ceux pour qui l'histoire, "c'est pas leur truc":

    - C'est de la Renaissance, donc c'est romantique!

     

     

  • 22 raisons suffisantes

    Il y a ceux qui jardinent pour leur plaisir, parce qu'ils aiment les fleurs ou qu'ils veulent des légumes bio.

    Moi il me semble que je jardine par amour de la nature.

    Au sens large.

    Je tonds la pelouse pour le bonheur des merles: après le passage de la tondeuse, les lombrics attirés par les trépidations de la machine refont surface. Alfred, son épouse et les enfants, n'ont qu'à se baisser pour les cueillir. Ça les change de leurs croquettes pour chats Sourire

    Il y a vingt ans, j'ai planté de mes blanches mains (comme on dit sur les blogs) deux jeunes noyers. Aujourd'hui, leurs fruits font le régal d'un couple d'écureuils.

    Mes chats aiment se rouler dans la terre bien fine et poudreuse du potager. Dès que les haricots sont semés, ils font la sieste bien calés à l'abri du vent dans le creux entre deux rangs surélevés.

    Les faisans se régalent de mes frisées d'Amérique. Les pigeons préfèrent la roquette. Les ramiers dégustent mes fleurs de petits pois. Les limaces dévorent mes radis.

    Les coccinelles élèvent quelques pucerons sur le rosier Fée des neiges.

    Les bourdons font bourdonner les digitales. Les fourmis fourmillent. Les hérissons se hérissent quand je les soulève pour admirer leur joli museau.

    La piéride du chou pond ses oeufs sur mes broccolis. Ça fait de belles chenilles bien vertes et le bonheur des mésanges. Ça fait rarement de jolis broccolis.

    Les lapins des voisins passent à la saison des choux de Bruxelles.

    Je confonds les grenouilles et les crapauds (qu'ils m'en excusent) mais ils sont autant les bienvenus les uns que les autres.

    Les cloportes vivent sous les pots de basilic. Les perce-oreille dans les laitues.

    Les reines-claudes étaient des poches à guêpes. J'ai résolu le problème en coupant l'arbre: le second fils des voisins est allergique aux piqûres de guêpes.

    Les taupes vivent en parfaite harmonie avec ma deuxième pelouse.

    Les noisettes, les fraises des bois, les framboises, les fleurs et les fruits du sureau, sont à tout le monde. Du plus petit ver jusqu'au plus bel oiseau. Il s'agit d'être le premier et c'est rarement moi.

    A moi on me laisse ce qui ne semble intéresser ni les oiseaux, ni les lapins, ni les insectes: le persil et la ciboulette, les navets et les poireaux, le céleri et les épinards, les fèves et les courgettes, les oignons et les échalotes. Vous voyez bien que je n'ai pas à me plaindre.

    Cette année, pour la première fois, je vais planter un concombre. Je me demande pour qui ce sera Clin d'œil

  • 22 métiers que je pourrais exercer à Rome

    1.prof de français (quoique tous les Italiens se soient mis à l'anglais, semble-t-il Clin d'œil)
    2.figurante de procession

    22

    3.madame pipi (si Amélie l'a fait pour subsister à Tokyo, pourquoi pas moi à Rome?)
    4.guide touristique
    5.accueil polyglotte de restaurants raccoleurs
    6.demandeuse de silence dans les églises (faire de grands "chut" de temps en temps, comme à San Luigi dei Francesi... et voir les Caravaggio tant qu'on veut Sourire)
    7.surveillante anti-flash (chaque fois qu'un flash crépite dire que c'est interdit de photographier avec flash)
    8.vendeuse de gelati (on ne voit que des regards émerveillés)
    9.barista (en enfin savoir faire mes propres cappuccino)
    10.occupante d'un cagibi à l'entrée d'un des innombrables bâtiments officiels (le rêve! on est à l'ombre, au sec, assis pour bouquiner, ...)
    11.surveillante de détecteur à métaux (et faire peur à tout le monde)
    12.femme de ménage dans un des grands musées nationaux (et épousseter les jolies fesses de marbre)
    13.cerbère de la nudité (des touristes... celle des statues étant plus ou moins admise Innocent)
    14.classeuse de livres chez Feltrinelli
    15.contrôleuse de billets dans les bus (appelé aussi le métier de la femme invisible)
    16.archéologue en avril sur le mont Palatin (on est trois, on rigole, on papote, puis on retourne brosser tranquillement le haut d'un mur)

    22

    17.promeneuse de chiens du côté de San Gregorio (pour la vue sur le Colosseo)
    18.vendeuse de billets au musée du palazzo Altemps (on a le droit de répondre "je ne sais pas" à toutes les questions qu'on vous pose Langue tirée)
    19.préposée à l'entrée de la maison d'Auguste (il ne faut savoir compter que jusqu'à dix et on a une assistante)
    20.chambrière au Vatican (de préférence chez les zouaves pontificaux)
    21.surveillante de phare au Gianicolo (comme ça je saurais à quoi il sert)
    22.jardinier (jardinière? LOL) au palazzo Corsini (à partir de juin l'herbe ne pousse plus)

    22,voyage,italie,rome

     

     

     

  • 22 mars: journée mondiale de l'eau

    Des millions d'humains dans des bidonvilles, des millions d'humains privés d'eau potable, des millions d'humains confrontés aux maladies liées à ce manque d'un bien si précieux et si fondamental... et si évident pour nous!

    Je ne vois pas trop comment on pourrait résoudre cet immense problème.

    Aujourd'hui, c'est la journée mondiale de l'eau.

    Cette année, elle a comme thème: L'eau pour les villes: répondre au défi urbain.

    http://www.unwater.org/worldwaterday/index_fr.html

    Le défi est de taille.

     

  • 22 degrés, disait-il...

    1. Donc j’étais tombée en panne de mazout
    2. Donc j’ai vécu une semaine entière sans chauffage
    3. Donc il faisait 10° dans la chambre à coucher et la salle de bains, et 15° dans le séjour, grâce au poêle à bois
    4. Donc on allait me livrer le mercredi après-midi… mais on n’est pas venu
    5. Donc on est venu le lendemain… mais la chaudière refusait de se remettre en marche
    6. Donc j’ai appelé le chauffagiste… mais il ne pouvait venir que le vendredi après-midi
    7. Donc le vendredi il appuie sur un bouton et ça redémarre
    8. Donc il me regarde d’un air goguenard et s’en va… mais l’eau ne chauffait pas et la maison non plus
    9. Donc je rappelle le chauffagiste
    10. Donc il revient un peu penaud en fin de soirée
    11. Donc il chipote un certain temps à la machine
    12. Donc il finit par trouver le coupable
    13. Donc il vient m’expliquer qu’il faut une fois de plus changer une pièce… mais qu’il doit la commander, ce qu’il ne pourra faire que lundi
    14. Donc il faudra attendre qu’elle soit livrée, ce qui nous mène à jeudi ou vendredi prochains
    15. Donc il me rappellera à ce moment-là… mais que ferai-je en attendant ?
    16. Donc il me règle manuellement la chaudière… mais elle tournera en continu
    17. Donc, lui dis-je, la température ne va pas cesser de monter ?
    18. Mais non, dit-il, j’ai essayé de vous la régler sur 22 degrés !
    19. Donc samedi matin il en faisait 23, samedi soir 24, dimanche matin 25, dimanche soir 26,7…
    20. Donc le pavement (pardon, le carrelage) était si chaud qu’on pouvait marcher pieds nus et même les chats trouvaient que trop c’est trop et me suppliaient de les laisser aller au garage
    21. Donc j’ai décidé d’éteindre la chaudière et de passer une autre semaine sans chauffage au lieu de voir nuit et jour s’envoler en fumée ma provision de mazout… car c’est aussi cela, le désavantage de mon petit tank en plastique : on voit le niveau baisser
    22. Donc me revoilà dans la froidure… mais j’espère économiser assez de mazout pour contrebalancer un tout petit peu la facture du chauffagiste Avare
  • 22 questions pour une expo

    Une expo qui fait le tour de la planète sera à Bruxelles à partir du 17 décembre prochain. Pendant cinq ans, environ 6000 personnes ont été interviewées un peu partout sur ce globe: au Brésil, en Allemagne, en Afghanistan, au Mali... On peut se renseigner sur le site de l'expo http://www.6milliardsdautres.org

    Voici 22 questions qui ont été posées à toutes les personnes interviewées. Si vous le désirez, vous pouvez y répondre également, ici ou chez Yann Arthus-Bertrand :-)

    1.Quel est votre premier souvenir ?

    2.Quels étaient vos rêves d'enfant ?

    3.Quels sont vos rêves maintenant ?

    4.Êtes-vous heureux ? Quelle est votre plus grande joie ?

    5.Vivez-vous mieux que vos parents ?

    6.Quelle est votre plus grande peur ?

    7.Vous sentez-vous libre ?

    8.Avez-vous déjà souffert de discrimination ?

    9.Qu'est-ce que Dieu pour vous ?

    10.Quel est le sens de votre vie ?

    11.Quel est votre message pour la planète ?

    12.Que représente la famille pour vous ?

    13.Qu'avez-vous envie de transmettre à vos enfants ?

    14.Qu'avez-vous appris de vos parents ?

    15.Quelle fut l'épreuve la plus difficile à laquelle vous avez dû faire face ?

    16.Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

    17.Qu'est-ce qui vous met le plus en colère ?

    18.Qu'est-ce que vous ne pourriez pas pardonner ?

    19.Avez-vous déjà eu envie de quitter votre pays ? L'avez-vous fait ?

    20.Qu'est-ce que la nature pour vous ?

    21.D'après vous, qu'est-ce que la guerre ?

    22.Que croyez-vous qu'il y ait après la mort ?

    Et la question bonus de Yann-Arthus:

    Que pensez-vous du changement climatique ? Le ressentez-vous ?

  • 22 recettes de poires

    Je me demandais que faire de ce bac de poires offert par mes gentils voisins - on peut être bruyant et gentil, n'est-ce pas - et avec l'ère d'internet j'en oubliais presque qu'au fil des ans j'ai constitué un épais classeur rempli de bonnes recettes dûment sélectionnées, découpées, restranscrites et bien ordonnées (vive l'ordre alphabétique hahaha).

    Alors au P comme poire, il y a ceci:

    1.poires au vin rouge (seule difficulté: on préconise l'emploi d'un château Margaux), au vin blanc et au gingembre, au vin de Banyuls et à la lavande, poires au champagne
    2.poires au miel
    3.granité aux poires, un sorbet qui ne durcit pas mais "qui prend en neige", dit la recette
    4.cake aux poires
    5.gratin de poires, avec ou sans mûres ou autres fruits
    6.poires rôties aux épices et au pain d'épices
    7.tourmaline: biscuits à la cuiller, poires au vin et mousse de thé
    8.blanc-manger aux poires
    9.bavarois aux poires à la mousse de sauge
    10.clafoutis aux poires, avec ou sans cannelle
    11.poires rôties à la crème pistache
    12.poires en sabayon
    13.crème brûlée aux poires
    14.poires meringuées
    15.douillons aux poires
    16.poires amandines en robe feuilletée
    17.poires au gratin, avec de la confiture d'abricots, des macarons et des noisettes
    18.flan aux poires, avec ou sans sauce chocolat
    19.en crêpes: crêpes Bergamote ou mille-feuilles de crêpes aux poires
    20.feuillantine aux poires à la crème de pistache
    21.avec de la glace: poires Belle-Hélène ou l'intraduisible et poétique "zoete tulle met suikerweefsel"
    22.enfin, mille et une façon de faire la tarte aux poires, avec ou sans crème, poudre d'amandes, sucre roux, épices, eau-de-vie...

    Bon, qu'est-ce que je vous prépare?

  • 22 plus jolis vers de la langue française (suite)

    Pour ceux qui auraient raté ou oublié ce que j'en disais le mois passé, allez voir au précédent 22. Les autres peuvent tout de suite reprendre le petit jeu ici :-)

    Je crois bien qu'il y a matière à une nouvelle série de onze pour le mois prochain, il n'y avait plus la place de mettre ici "la plus jolie façon de dire qu'on va craquer une allumette"... Donc rendez-vous au 22 août!

    1.la plus jolie façon de dire qu'on se porte bien:
    Si fais à toutes gens savoir
    Qu'encore est vive la souris

    2.la plus jolie façon d'adresser une requête à son sponsor:
    Roi des Français, plein de toutes bontés,
    Quinze jours a, je les ai bien comptés,
    Et dès demain feront justement seize,
    Que je fus fait confrère au diocèse
    De Saint-Marry, en l'église Saint-Pris.

    3.la plus jolie façon de donner des fleurs:
    J'offre ces violettes,
    Ces lis et ces fleurettes
    Et ces roses ici,
    Ces vermeillettes roses,
    Tout fraîchement écloses,
    Et ces oeillets aussi.

    4.la plus jolie façon de dire la joie d'être amoureux:
    Tant ai al cor d'amor,
    De joi e de doussor,
    Per que'l gels me sembla flor
    E la neus verdura.
    (Tant j'ai au coeur d'amour
    De joie et de douceur
    Que le gel me semble fleur
    Et la neige verdure)

    5.la plus jolie façon de chanter jusqu'à son dernier souffle:
    Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre
    Anime la fin d'un beau jour,
    Au pied de l'échafaud j'essaye encor ma lyre.

    6.la plus jolie façon de dire qu'on est fauché:
    Je n'ai d'argent qu'en mes cheveux

    7.la plus jolie façon de dire qu'il est parti en emportant votre coeur:
    Le vôtre est rendu,
    Je n'en ai plus d'autre

    8.la plus jolie façon de dire l'adolescence:
    On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans

    9.la plus jolie façon de dire le pouvoir de la musique:
    Un petit roseau m'a suffi
    Pour faire frémir l'herbe haute

    10.la plus belle façon de faire une pirouette à l'ordre établi:
    J'ai mis mon képi dans la cage
    Et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête

    11.et pour terminer, la plus jolie façon de définir la poésie:
    Bien placés bien choisis
    quelques mots font une poésie
    les mots il suffit qu’on les aime
    pour écrire un poème
    on ne sait pas toujours ce qu’on dit
    lorsque naît la poésie
    faut ensuite rechercher le thème
    pour intituler le poème
    mais d’autres fois on pleure on rit
    en écrivant la poésie
    ça a toujours kékchose d’extrême
    un poème

    ***

    ci-dessous, les noms des auteurs et les titres des poèmes cités:

     

    1.Charles d'Orléans, Encore est vive la souris
    2.Clément Marot, Au Roi, pour le délivrer de prison (octobre 1527)
    3.Joachim Du Bellay, D'un vanneur de blé aux vents (in Jeux rustiques (1558)
    4.Bernard de Ventadour, J'ai le coeur si plein de joie...
    5.André Chénier, Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphyre..., in Oeuvres posthumes, 1826
    6.Tristan Corbière, Conclusion, (in Le coffret de santal)
    7.Marceline Desbordes-Valmore, Qu'en avez-vous fait? (in Elégies, 1825)
    Vous aviez mon coeur,
    Moi, j'avais le vôtre:
    Un coeur pour un coeur,
    Bonheur pour bonheur!

    Le vôtre est rendu,
    Je n'en ai plus d'autre;
    Le vôtre est rendu,
    Le mien est perdu!

    8.Arthur Rimbaud, Roman, in Poésies, 1871
    9.Henri de Régnier, Odelette, in Les jeux rustiques et divins, 1897
    10.Jacques Prévert, et je ne résiste pas à l'envie de vous donner toute la suite ;-)
    J’ai mis mon képi dans la cage
    et je suis sorti avec l’oiseau sur la tête
    Alors
    on ne salue pas
    a demandé le commandant
    Non
    on ne salue pas
    a répondu l’oiseau
    Ah bon
    excusez-moi je croyais qu’on saluait
    a dit le commandant
    Vous êtes tout excusé tout le monde peut se tromper
    a dit l’oiseau

    désolée s'il y a une erreur, j'ai prêté mon exemplaire de Paroles et je ne sais plus à qui...

    11.Raymond Queneau, Un poème, in Si tu t’imagines, dans Œuvres complètes, I, édition établie par Claude Debon, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1989, p. 105-106.

  • 22 mai

    Aujourd'hui à l'école nous avons notre journée portes ouvertes. Je serai "sur pied" de dix à dix-huit heures, ça fait un peu beaucoup pour quelqu'un qui est déjà épuisé par sa semaine surchargée de cours et de réunions de toutes sortes.

    D'autant plus que j'ai eu la bonne idée de faire lire à mes élèves le livre de leur choix, de sorte que j'avais une quinzaine de nouveaux questionnaires de lecture à fabriquer pour jeudi dernier et que j'ai une centaine de copies à corriger... en attendant la centaine suivante, qui arrivera la semaine prochaine.

    Hélas, on ne se refait pas.

    Je fêterai mon anniversaire une autre fois :-)

    ... mais il y a de la lumière au bout du tunnel!

    Rome 2010 023 - kopie

  • 22 août 2009

    Normalement aujourd'hui j'aurais dû être dans deux avions: Ankara - Istabul de 11.30 à 12.50 h., Istabul - Bruxelles (Zaventem) de 14.05 à 16.30 h., voyez mon billet du 24 juin dernier sous la lettre T, et puis dans deux trains pour rentrer chez moi.

    Vu que mes "devoirs" de prof me retenaient ici, au lieu de jouer les archéologues en Turquie j'assiste à deux enterrements. Samedi dernier un ancien élève, un jeune de 27 ans victime d'un accident de la route. Et aujourd'hui un papa d'élèves, victime d'un arrêt cardiaque à 44 ans.

    Je l'ai déjà dit précédemment (18 mai, lettre P), j'ai l'impression que les hommes ne deviennent pas vieux...

  • 22 décembre 1894

    Le 22 décembre 1894, le capitaine Alfred Dreyfus est condamné au bagne à perpétuité.

    Il ne sera réhabilité qu'en 1906.

    On a honte pour la justice et l'armée françaises quand on relit ce dossier...

    voir par exemple http://www.linternaute.com/histoire/affaire_dreyfus/191/a/1/1/3/

  • C'est arrivé un 22 novembre

     
     
    845

    Indépendance de la Bretagne

    Le Breton Nominoë bat les troupes du roi Carolingien Charles le Chauve à ballon près de Redon. Pour le roi cette défaite marque l'échec de la conquête de la Bretagne. Celle-ci devient indépendante du royaume. Elle le restera pendant près de 7 siècles.
    1497

    Vasco de Gama atteint le Cap

    Le navigateur portugais Vasco de Gama double le Cap de Bonne-espérance à la pointe Sud de l'Afrique. Il ouvre ainsi le passage entre l'Afrique et l'Asie. Bartholomeu Diaz fut le premier à la découvrir, mais à cause de la difficulté qu'il rencontra à la franchir le nomma, "Cap des tempêtes". Avec la nouvelle expédition mandatée par le roi du Portugal Manuel la Fortuné, Vasco de Gama et ses trois navires, réussissent à ouvrir le "route des épices". Ils contourneront l'Afrique et arriveront aux Indes à Calicut, l'ancienne Calcutta, en mai 1498.
    1906

    Le SOS est institutionnalisé

    Lors de la conférence international sur les signaux télégraphiques se tenant à Berlin, le S.O.S est adopté comme le signal radio de détresse universel. Il est choisi pour sa simplicité à la reproduire en morse : 3 points, 3 traits, 3 points.
    1928

    Le Boléro fait crier "au fou!"

     

    Sur une commande de la danseuse Ida Rubinstein, Ravel compose un morceau symphonique simple, une musique répétitive de 17 minutes. Selon ses propres dires, il n’accorde pas une grande valeur à cette partition… L’histoire ne dit pourtant pas quel sera son degré d’étonnement face au succès de cette œuvre dès la première, succès qui ne s’essoufflera pas de sitôt. Le Boléro sera en effet le titre de musique le plus joué de l’histoire. Pourtant, la légende rapporte que le compositeur aurait été amusé par l’anecdote affirmant qu’une auditrice a crié au fou en entendant son œuvre, jusqu’à affirmer : "celle-là, vois-tu, elle a compris".
    1943

    Indépendance du Liban

    Le Liban accède à l’indépendance lorsque le chrétien maronite Béchara El Khoury est relaché de prison. Défenseur de l’indépendance, il avait été élu président de la République. Bien qu’il soit théoriquement libre d’exercer librement son pouvoir, l’armée française reste en place. En août, il parvient à un accord avec le musulman sunnite Riad Solh, accord qui sera la base du pacte national de 1947. Le 22 novembre est depuis la date de la fête nationale.
    1963

    Assassinat de Kennedy

    En tournée à travers les Etats-Unis, le président John Fitzgerald Kennedy est abattu par trois coups de feu alors qu'il traversait le centre ville de Dallas dans une cadillac décapotable. Transporté en urgences à l'hôpital le président mourra 30 minutes plus tard. Le gouverneur du Texas, John Connaly, présent dans la voiture officielle est grièvement blessé. Mais il sortira indemne du Parkland Memorial Hospital de Dallas. Agé de 46 ans JFK n'aura gouverné que trois ans. Les circonstances et le mobile de son assassinat sont restés obscurs.
    1975

    Juan Carlos 1er monte sur le trône

    Deux jours après la mort de Franco, Juan Carlos est proclamé roi d’Espagne. Ce retour à la monarchie est également un retour à la démocratie. Juan Carlos décide en effet de défaire le régime dictatorial franquiste malgré l’opposition d’un certain nombre de conservateurs, notamment au sein de l’armée. Il nomme Adolfo Suárez pour préparer cette transition et privilégie l’unité nationale plutôt que la chasse aux dirigeants de l’ancien régime.
    2007

    Mort de Maurice Béjart

    Le danseur et chorégraphe Maurice Béjart décède à Lausanne à l’âge de 80 ans. Enseignant son art en Belgique depuis 20 ans, Béjart n’avait pour autant jamais cessé de mettre en scène. Ayant plus de 230 chorégraphies à son actif, il travaillait sur sa dernière création, "Le Tour du monde en 80 minutes".

     

    source: http://www.linternaute.com/histoire/jour/22/11/a/1/0/1/index.shtml

    2008

    Enterrement de mon père




     


  • 22 octobre

    L'an dernier, pour le 22 octobre, chaque école de France était tenue de commémorer la mort de Guy Môquet, un lycéen parisien qui avait été arrêté à la gare de l’Est où il distribuait des tracts et qui avait été fusillé le 22 octobre 1941 avec 26 de ses camarades en représailles de l’assassinat de l’officier Karl Hotz. Guy Môquet était le plus jeune des vingt-sept otages assassinés du camp de Châteaubriand.

    Voici la fameuse lettre de Guy Môquet, écrite de Châteaubriand, camp de Choisel (Loire-Inférieure) le 22 octobre 1941 et qui devait être lue dans toutes les écoles de France le 22 octobre 2007:

    Châteaubriand, le 22 octobre 1941

    Ma petite maman chérie,

    Mon tout petit frère adoré,

    Mon petit papa aimé,

    Je vais mourir ! Ce que je vous demande, à toi en particulier petite maman, c’est d’être très courageuse.

    Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j’aurais voulu vivre, mais ce que je souhaite de tout mon coeur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et René (1). Quant à mon véritable (2), je ne peux le faire, hélas ! j’espère que toutes mes affaires te seront renvoyées, elles pourront servir à Serge qui, je l’escompte, sera fier de les porter un jour.

    À toi, petit papa, si je t’ai fait ainsi qu’à ma petite maman bien des peines, je te salue pour la dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée.

    Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j’aime beaucoup, qu’il étudie, qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.

    17 ans et demie (sic), ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous.

    Je vais mourir avec Tintin, Michels (3). Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine.

    Je ne peux pas en mettre davantage, je vous quitte tous, toutes, toi maman, Séserge, papa, en vous embrassant de tout mon coeur d’enfant. Courage !

    Votre Guy qui vous aime.

    Guy.

    (1) Jean Mercier, Roger Semat, Rino Scolari.

    (2)Serge, le frère de Guy Môquet.

    (3) Jean-Pierre Timbaud, ami de Guy Môquet [...], et Charles Michels, trente-huit ans, député communiste de Paris, fusillés à La Sablière le 22 octobre 1941.

    Mais dans ce document on peut trouver d'autres lettres d'adieu, toutes aussi émouvantes ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/bo/2007/30/encart30.pdf

    Lettres choisies et présentées par Guy Krivopissko (2003), La vie à en mourir. Lettres de Fusillés (1941-1944), Éditions Tallandier, Paris, p. 85.

  • c'est arrivé un 22 septembre

    le 22 septembre 1558, Charles Quint meurt à Yuste (Espagne). Il est âgé de 58 ans et a abdiqué depuis deux ans en faveur de son fils Philippe II

    le 22 septembre 1792, la Convention abolit la monarchie française

    le 22 septembre 1980, l'Irak de Saddam Hussein attaque l'Iran.

  • c'est arrivé un 22 août

    le 22 août 1812, l'explorateur suisse Jean Louis Burckhardt redécouvre Pétra – ce site était tombé dans l'oubli dans le monde occidental. Petra (de πέτρα petra, « rocher » en grec ancien ; البتراء Al-Butrāʾ en arabe), de son nom sémitique Reqem ou Raqmu (« la Bariolée »), est une ancienne cité troglodytique située dans l'actuelle Jordanie, au cœur d'un bassin bordé par les montagnes qui forment le flanc oriental de l'Arabah (Wadi Araba), grande vallée prolongeant le grand rift vers le nord et qui s'étend de la mer Morte au golfe d'Aqaba.

    Créée dans l'Antiquité vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C. par les Édomites, elle est ensuite occupée vers le VIe siècle av. J.-C. par les Nabatéens qui la font prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres produits de luxe entre l'Égypte, la Syrie, l'Arabie du Sud et la Méditerranée. Vers le VIIIe siècle, la modification des routes commerciales et les séismes entrainent l'abandon progressif de la ville par ses habitants.

    Les nombreux bâtiments, dont les façades monumentales sont directement taillées dans la roche, en font un ensemble monumental unique qui, depuis le 6 décembre 1985, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La zone autour du site est également, depuis 1993, un parc national archéologique.

    source: wikipedia

  • C'est arrivé un 22 juillet

    le 22 juillet 1944: les accords de Bretton Woods (USA) préparent la réorganisation et la reconstruction économique du monde après la 2e guerre mondiale.Les accords de Bretton Woods, préparés essentiellement par l’économiste britannique John Maynard Keynes et le secrétaire au Trésor américain Harry White, ont permis de créer un nouveau système monétaire international basé sur la stabilité des monnaies rattachées au dollar américain, devise de référence indexée sur l’or (dont les USA détiennent alors 75 % du stock mondial).2 organismes affiliés à l’ONU ont été créés à l’issue des accords : le FMI (Fonds Monétaire International) et la BIRD (Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement) basés à Washington. Plus tard, en 1947, le GATT (General Agreement on Tariffs & Trade), ancêtre de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) a été mis en place pour réguler les échanges commerciaux.Ces accords consacrent la prééminence de l’économie américaine et du système capitaliste de libre-échange dans le monde d’après 1945. (source: http://lewebpedagogique.com)

    le 22 juillet 1946: fondation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

     

    Le 22 juillet 1969, Maurice Schumann, ministre français des Affaires étrangères, prononce son premier discours au Conseil des ministres de la Communauté économique européenne (CEE) pour souhaiter que les Six définissent clairement les conditions d'adhésion au Marché commun. (www.ena.lu)
  • c'est arrivé un 22 juin

    le 22 juin 841, l'empire de Charlemagne est l'objet d'une bataille entre ses trois petits-fils (bataille de Fontenay-en-Puisaye, dans l'Auxerrois). Lothaire, héritier légitime, est vaincu par ses frères Louis le Germanique et Charles le Chauve. Il devra accepter le traité de Verdun de 843, par lequel Charles obtient la partie francophone et Louis la partie germanophone. Les nations qui ressortiront de ce conflit seront les embryons de l’Allemagne, de la France et de l’Italie.  

    le 22 juin 1633, le savant italien Galileo Galilei, alors âgé de 70 ans, est condamné à la prison à vie par la congrégation du Saint-Office, le bras judiciaire de l'Inquisition. Il a été obligé d’abjurer le système héliocentrique de Copernic, dont l'œuvre a été mise à l'Index 15 ans plus tôt. Mais Urbain VII, qui avait au départ soutenu Galilée, transmue cette peine en assignation à résidence. Après avoir renié ses convictions scientifiques et en particulier le fait que la terre tourne sur elle-même, Galilée aurait murmuré "Et pourtant elle tourne". Cependant il est fort probable que cette phrase ne soit qu’un mythe. L'Eglise le réhabilitera en 1992. (source: www.linternaute.com)              

     

    le 22 juin 1941, Hitler déclenche l'opération Barbarossa contre la Russie de Staline, la deuxième des trois décisions qui, selon les spécialistes, l'ont amené à la défaite
  • C'est arrivé un 22 mai

    On vit, on meurt

    - le 22 mai 337, l'empereur Constantin se fait baptiser sur son lit de mort

      

    - le 22 mai 1885, Victor Hugo meurt d'une congestion pulmonaire. Il était âgé de 83 ans.

      - le 22 mai 1927, environ 200 000 personnes meurent à cause d'un tremblement de terre à Xining dans le centre ouest de la Chine. Il s'agit là d'un des plus terribles bilans humains de l’histoire des séismes.  source: www.linternaute.com
  • c'est arrivé un 22 avril

    cabralLe 22 avril 1500, douze caravelles portugaises arrivent en vue de côtes inconnues au sud-ouest de l'océan Atlantique. Pedro Alvares Cabral et ses 1200 hommes viennent de découvrir par mégarde ce qui deviendra le Brésil. Le navigateur projetait en fait de contourner l'Afrique et de gagner les Indes. La nouvelle terre, baptisée Santa Cruz par son découvreur, est ultérieurement dénommée Brésil d'après un bois local couleur de braise, le pao brasil, dont les Portugais feront le commerce. source: Marie Desclaux, sur www.herodote.net  C'est le 22 avril 1915 que les Allemands utilisent pour la première fois des gaz asphyxiants. C'était à Ypres…

    On estime que ces gaz ont causé la mort d'environ 100 000 soldats entre 1915 et 1916

    ypérite