experte

  • E comme experte

    Voilà bien longtemps - trois ans, au fait - que l'Adrienne se dit qu'il faudrait changer la poignée de la porte qu'elle utilise le plus. Elle n'est pas d'origine et tout à fait brinquebalante, bref, après avoir vu au fil des mois et des ans de si nombreuses publicités pour des poignées de portes, l'Adrienne a cru pouvoir en conclure qu'opérer ce petit changement était jeu d'enfant. 

    DSCI4679.JPG

    l'ancienne et la nouvelle, réunies pour la photo 

    DSCI4680.JPG

    la porte, dans son état actuel, trois semaines après l'échec de l'opération... 

    (heureusement, il y a une autre porte pour aller du salon vers le couloir) 

    tongue-out 

    experte,ca se passe comme ca,vie quotidienne,maison

    photo prise à l'expo Gaston Lagaffe à Beaubourg en janvier dernier

  • 7 choses

    Quand elle a vu cette vieille Remington, elle n'a pas réfléchi, pas pensé qu'elle n'avait jamais appris la dactylographie: elle s'est juste souvenue de l'interview de Dany Laferrière, son idole, lue le matin même dans le bus en allant au travail. 

    Elle ferait comme lui et écrirait son premier livre, sa première oeuvre, son premier best-seller exactement comme lui, à un ou deux doigts, sur une machine identique. 

    Elle avait déjà le papier bleu comme Colette, les carnets de moleskine comme Hemingway, l'encre et la plume sur un pupitre comme Hugo, les plans détaillés et minutieux comme Flaubert.  

    Maintenant que tout était en place, ça devait marcher. 

     7 choses.jpg

    Ce n'est qu'au moment où elle s'est installée - avec force cafés, oui, comme Balzac - qu'elle s'est aperçue que sa Remington n'en était pas une: elle était en caractères cyrilliques. 

    ***

    sources possibles de l'image ici 

    encore un coup de l'experte Adrienne 

    qui a cru, erronément, 

    que cette photo était celle de la consigne de la semaine 

    chez Bricabook

    tongue-out

  • E comme experte

    "Génial!" s'est dit l'Adrienne au moment où l'idée lui est venue - car oui, il lui arrive aussi de se complimenter.

    dec 15 (1) - kopie.JPG

    Pour le thème gants et écharpes, au lieu de photographier les siens, elle profiterait de la négligence, de la distraction, de la nonchalance des élèves et photographierait un des couloirs vides où pendent, même en plein hiver, des tas de vêtements "oubliés".

    dec 15 (2) - kopie.JPG

    Ainsi fut dit, ainsi fut fait. Vendredi dernier, elle n'oublie pas d'emporter l'appareil photo à l'école. A sept heures et demie, elle commence sa série d'oraux dans la classe de sciences humaines. Elle termine vers 16.30 h.

    dec 15 (3) - kopie.JPG

    Puis elle rentre tranquillement chez elle, après avoir fait quelques courses.

    Oubliant l'appareil photo à l'école.

    Négligence? Distraction? Nonchalance?

  • E comme experte

    L'autre samedi, en passant devant la pâtisserie, l'Adrienne a eu une idée de génie. Bien que chargée de deux gros sacs de courses, elle est entrée d'un pas ferme et a déclaré:

    - Je voudrais deux petits gâteaux à la mousse au chocolat.

    Car elle se dit qu'elle fait une bonne action en choisissant, dans le vaste étalage, ces quelques pâtisseries qui sont l'oeuvre du fils. Le père, quant à lui, s'occupe de la tradition: tartes au riz, aux pommes, à la frangipane, à la confiture.

    Double bonne action même, puisqu'elle téléphonera à sa mère dès qu'elle sera rentrée, pour l'inviter à déguster ensemble ces délices.

    - ça ira, comme ça? demande le jeune homme, qui a soigneusement déposé ses deux petits chefs-d'oeuvre dans une boite en carton.

    - Oui, oui, sourit l'Adrienne, qui repart en les tenant bien haut, comme le Saint-Sacrement, après avoir chargé un gros sac de courses sur son épaule gauche et un autre sur son épaule droite. Il lui reste même une main pour ouvrir et fermer la porte.

    La rue monte, les sacs sont lourds, mais la récompense est au bout. Devant sa porte, l'Adrienne pose délicatement la boite de pâtisserie sur le bord de la fenêtre - elle est en pente - trouve ses clés, rentre, dépose ses sacs, dépose la précieuse boite.

    - Ouf, se dit-elle. Mission accomplie.

    Et à ce moment-là, la boite décide de tomber par terre.

    En se renversant, bien entendu.

     okt  (1) - kopie.JPG

    Heureusement, l'Adrienne n'avait pas encore téléphoné à sa mère.

    Langue tirée

     

     

  • E comme expert

    Dans l'experte-ès-interrupteurs rencontrée ici hier, vous aurez aisément reconnu l'Adrienne, j'en suis sûre.

    Il faut dire que dans cet hôtel, elle s'est fait remarquer par sa sagacité.

    Elle a cru que l'ascenseur ne fonctionnait pas, jusqu'à ce qu'une gentille dame lui montre la fente où introduire la clé électronique de sa chambre.

    Elle a essayé d'introduire ladite clé à la porte 606 alors qu'elle avait la 608 (pas simple de retenir trois chiffres plus de trente secondes)

    Elle n'a pas remarqué que l'affreux jojo de la réception a coché la case "petit déjeuner non compris" alors qu'il l'était (détail important, vu que l'Adrienne a de l'appétit dès six heures du matin)

    Elle n'a pas arrêté de se bagarrer avec la climatisation (trop froid ou trop chaud et surtout trop bruyant)

    Et avec tout ça, pour la première fois de sa vie, elle a failli arriver en retard quelque part. A la Monnaie, plus précisément, où les spectacles commencent à l'heure militaire... et c'est très bien ainsi Cool

    Bref, elle a amplement mérité de vous parler des Demeurées de Jeanne Benameur. 

    Ça peut faire rire, mais elle a retrouvé dans le personnage de l'intitutrice la même "ardeur pédagogique" (page 47) qui l'anime elle aussi. Elle aussi "a le coeur ému d'une étrange exaltation" (page 47) quand elle fait un pas en avant, si infime soit-il, dans le coeur et la tête d'un(e) réfractaire au FLE. "Elle croit en la vertu des choses faites en ordre et doucement" (page 50). Elle aussi en perd parfois le sommeil.

     bruxelles,expert,experte,ca se passe comme ca

     http://www.avuedoeil.fr/avo3/livres/livre.php?item=30136&cat=&url=&rg=0

    Comment une petite fille si sage peut-elle rester à ce point ignorante? Mademoiselle Solange a voué sa vie à combattre les préjugés des esprits courts, "telle mère, telle fille". La petite pose une énigme qu'elle ne résout pas.

    Jeanne Benameur, Les demeurées, éd. A vue d'oeil, 2014, p.34

    Mademoiselle Solange soupçonne qu'au fond de la tête de cette enfant se niche une dureté têtue, une obstination qu'il s'agirait de vaincre. (...) Des enfants que l'étude n'intéresse pas, mademoiselle Solange en a rencontré, en face d'elle, dans les rangées bien alignées.
    C'était bêtise, c'était paresse.
    Avec Luce, il s'agit d'autre chose.

    Jeanne Benameur, Les demeurées, éd. A vue d'oeil, 2014, p.41

    Elle mesure qu'elle est et restera seule, celle par qui le savoir arrive. Et comment désormais ne pas se demander si c'est un bonheur ou un malheur pour chaque enfant d'apprendre? Il faudrait toujours se poser cette question avant de les obliger à s'asseoir, à écouter, à répéter. Elle ne pourra plus jamais être innocente.

    Jeanne Benameur, Les demeurées, éd. A vue d'oeil, 2014, p.79

    ***

    envie de lire les premières pages? c'est ici:

    http://www.avuedoeil.fr/avo3/imagelivres/AVUE/Les_Demeurees.pdf

     

  • D comme demeurées

    benameur1.jpg

    http://www.avuedoeil.fr/avo3/livres/livre.php?item=30136&cat=&url=&rg=0

    envie de lire les premières pages? c'est ici:

    http://www.avuedoeil.fr/avo3/imagelivres/AVUE/Les_Demeurees.pdf

    Je vous parlerai peut-être une autre fois de cet excellent livre - dévoré en moins d'une heure vendredi dernier - parce qu'aujourd'hui sous ce titre il faut que je vous raconte une petite histoire...

    ***

    Quand Nadia s'affale sur le divan, en rentrant du travail, tout est à sa place habituelle. Mounir devant la télé, les enfants dans leur chambre.

    - Je crois bien qu'aujourd'hui j'ai touché le fond!

    Avec cette entrée en matière, elle a tout de suite capté son attention.

    - Regarde le billet qu'une dame avait laissé dans sa chambre:

    002 - kopie.JPG

    - Et alors?

    - Et alors? j'ai pas réagi, j'ai cru que c'était une blague! et quand elle est rentrée, dans l'après-midi, elle est venue me trouver pour m'expliquer son problème, j'ai bien vu que c'était pas une blague!

    - Et alors?

    Mounir n'y comprend pas grand-chose, mais le mieux à faire, avec Nadia, c'est de lui laisser terminer son histoire.

    - Alors? je l'ai accompagnée dans sa chambre et je lui ai expliqué, pour les interrupteurs...

    004 - kopie.JPG

    Que le grand, c'était pour la lampe du couloir et que pour éteindre celles autour du lit, il fallait appuyer sur les petits boutons gris...
    Ah! je te jure, j'en vois de toutes les sortes, dans cet hôtel, mais là, vraiment, j'ai touché le fond de la bêtise humaine! une demeurée, je te dis, une véritable demeurée !!!

  • D comme distraite

     1 nov 2014 (2) - kopie.JPG

    Les amis, collègues et connaissances de l'Adrienne chantent tous en choeur:

    - Ah! mais c'est formidable! maintenant tu peux tout faire à pied!

    Et c'est vrai: autrefois, pour se rendre au marché, il fallait faire 15 km en voiture. L'Adrienne y allait chaque samedi.

    Maintenant que ce n'est que 15 minutes à pied, elle n'y va plus. Pas le temps. Comprenne qui pourra.

    Samedi dernier, elle prend une ferme résolution et un grand cabas: elle ira aux provisions! Le matin est clair et ensoleillé, un petit pull et des sandales suffisent, même si on est déjà le premier novembre.

    Sur place, surprise. Pas de marché.

    Evidemment, puisque c'est un jour férié.

    Elle est donc rentrée sans fruits, légumes ni poisson. Mais avec une moisson de photos.

    D'arbres de sa ville.

     1 nov 2014 (3) - kopie.JPG

    les plus colorés

    1 nov 2014 (5) - kopie.JPG

    les plus malades:
    les marronniers, nus avant l'heure

     1 nov 2014 (6) - kopie.JPG

    les plus exotiques:
    le tulipier

    et ci-dessous le catalpa

    1 nov 2014 (7) - kopie.JPG

    le plus monumental:
    le grand hêtre rouge

    1 nov 2014 (8) - kopie.JPG

    le plus utile:
    un des pommiers du verger à côté de l'école

    1 nov 2014 (10) - kopie.JPG

    le plus scolaire:
    le grand platane aux branches duquel aiment s'agripper et se balancer les petits de la maternelle
    en face de la maison de tante Fé

    1 nov 2014 (11) - kopie.JPG

    le plus majestueux
    sur l'avenue aux villas

    1 nov 2014 (12) - kopie.JPG

    - Quand on a pas de tête, dit la mère de l'Adrienne, il faut avoir des jambes.

    A quoi l'Adrienne ajoutera désormais:

    - Et un appareil photo!

  • 22 fois en une minute

    Une recherche du Medical Research Council (Grande-Bretagne) semblerait avoir trouvé un test permettant de prédire notre longévité. Un test fort simple, dit l'article, et en effet, il l'est. Je l'ai essayé Cool

    Il consiste en deux parties.

    Tout d'abord, chère lectrice, êtes-vous capable de vous lever d'une chaise et de vous rasseoir 22 fois en une minute? Pour vous, cher lecteur, ce sera 23 fois en une minute, les hommes sont toujours meilleurs dans les performances physiques, c'est bien connu Langue tirée

    Ensuite, pouvez-vous tenir plus de dix secondes debout sur une jambe et les yeux fermés?

    Si oui, dit Rachel Cooper (Medical Research Council) vous serez sans doute encore là dans treize ans, comme les natifs de 1946 à qui elle a fait subir ce test lorsqu'ils avaient 53 ans et qui en ont 66 aujourd'hui. 

    http://www.knack.be/nieuws/wetenschap/met-deze-testen-weet-u-of-u-lang-zal-leven/article-normal-141067.html?nb-handled=true&utm_source=Newsletter-01/05/2014&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-RNBDAGKN

    les chaises (5) - kopie.JPG

    L'Adrienne a réussi le truc avec la chaise, quoique ce soit plus dur qu'il n'y paraît de le faire rapidement pendant une minute entière. Surtout après le repas. Puis, debout sur une jambe et les yeux fermés, elle a eu le temps de compter jusqu'à deux. Elle n'en tire aucune conclusion, sauf qu'elle n'a pas d'équilibre. Mais ça, elle le savait déjà.

    Langue tirée

  • 20 orchidées

    L'Adrienne a voulu faire comme Berthoise et Zigmund
    malheureusement, elle a oublié de mettre son appareil en fonction "close-up" 

    orchidées 2014 (3) - kopie.JPG

     mais pour quelqu'un qui sait compter
    il y a là bien 20 orchidées

    Cool

    Le bilan de l'année est très positif
    Faut croire qu'elles se plaisent dans la maison de Tante Fé
    Bisou

    orchidées 2014 (1a) kopie.JPG

    celles de la cuisine

    orchidées 2014 (1c) - kopie.JPG

    souvenir de François, sept ans déjà

    orchidées 2014 (5) - kopie.JPG

    orchidées 2014 (1b) kopie.JPG

    celles du bureau

    orchidées 2014 (2) - kopie.JPG

    Il n'y en a qu'une que je ne vous montre pas.
    J'ai réussi à casser toutes ses branches à fleurs alors qu'elles étaient en bouton.
    Toutes les quatre
    mais pas le même jour.


    Experte aussi quand je "fais les poussières"
    Langue tirée