nature

  • Stupeur et tremblements aquatiques

    C'est évidemment en pleine canicule, au moment où les citernes d'eau de pluie se vident et que les autorités nous demandent de ne pas gaspiller l'eau, qu'on nous assène une fois de plus ceci: on trouve de tout, dans "l'eau du robinet", vu qu'on trouve de tout dans nos eaux usées (voir la vidéo ci-dessus), mais qu'on se rassure, elle reste parfaitement propre à la consommation. 

    Pour la Flandre, la dernière étude en date est ici. Elle concerne les résidus de médicaments qui se retrouvent dans nos eaux usées, que ce soit ou non à proximité de firmes pharmaceutiques ou d’hôpitaux. La majeure partie en est éliminée, dit l'étude, et nous ne demandons qu'à le croire, en essayant de ne pas trop nous poser de questions sur cette autre partie. 

    De toute façon, comme disait le père de l'Adrienne, faudra bien qu'on meure de quelque chose... et le grand-père aurait ajouté, en accord complet avec l'esprit de Louis Pasteur, qu'il valait mieux boire une bière.

     

  • O comme Ostende

    Quoi? Encore Ostende? 

    Les iris d'Ostende sont-ils plus jaunes qu'ailleurs? 

    DSCI4974.JPG

    Les vélos plus beaux? 

    DSCI4971.JPG

    Les canards plus photogéniques? 

    DSCI4973.JPG

    Les peintures plus fraîches? 

    DSCI4975.JPG

    Les maisons plus art déco?

    DSCI4976.JPG

    Les mecs plus musclés? 

    DSCI4981.JPG

    Les cappuccino plus vite bus? 

    DSCI4993.JPG

    Les chats plus mignons? 

    DSCI4992.JPG

    Hein? Qu'est-ce qu'elle a de plus qu'une autre, cette ville? 

    On se le demande cool

  • N comme non, non et non

    Le ministre flamand de la mobilité a décrété que désormais, le long des routes, on ne planterait plus que des arbres poussant lentement et qu'on recouperait dès que leur tronc atteint un diamètre de 10 cm. 

    Pour éviter les accidents. 

    Pourtant, on sait très bien que s'il y a un accident, ce n'est pas la faute de l'arbre. C'est la faute de l'alcool. Ou de la vitesse. Ou des deux. Depuis quelques années, il faut aussi y ajouter le téléphone portable. 

    Mais ce n'est pas la faute de l'arbre. Ni de la façade d'une maison. 

    Tout comme ce n'était pas la faute du ravin, si ma belle-sœur et sa fille sont mortes en route pour l'Espagne, un 17 avril. Elles avaient quitté la maison dans un tel état de fatigue qu'elles se sont endormies, vers trois heures de l'après-midi. 

    Mais ce n'était pas la faute du ravin. 

    L'autre jour dans ma rue, une auto est rentrée dans un poteau indiquant que la vitesse maximale autorisée est 30 km/h. Le conducteur faisait à peu près du 80. Le poteau se trouve juste à hauteur d'une petite école maternelle et primaire. Et d'un passage zébré. Trois raisons de rouler lentement. 

    Juste à côté, il y a un magnifique platane. Malheureusement pour lui, son tronc fait beaucoup plus que dix centimètres de diamètre. 

    1 nov 2014 (11) - kopie.JPG

    photo prise le 1er novembre 2014 
    ces liens pour ceux qui lisent le néerlandais: 
    http://deredactie.be/cm/vrtnieuws/binnenland/1.3001202 
    http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20170531_02906877

  • M comme Monniksgier

    Il s'appelle Sirius et il est né le 23 mai au Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes, dans l'Ain. Il est arrivé au zoo d'Anvers cinq jours plus tard pour y être adopté et élevé par le couple de vautours moines Sir et Snowflake. Ses parents biologiques ayant cessé de couver leur oeuf, il avait été mis en couveuse et on lui avait cherché des parents adoptifs parce qu'il est primordial pour leur comportement futur que les bébés vautours moines soient élevés par leurs congénères au lieu d'être nourris par des humains.

    Adoption pleinement réussie, sa nouvelle maman s'est tout de suite mise à régurgiter de la nourriture pour la lui donner.

    Voici une photo du bébé 

    monnik.jpg

    © ZOO Antwerpen
    source photo et article ici

    et sur la page fb de l'événement, des Français s'indignent qu'on ait enlevé le petit à ses vrais parents et aimeraient savoir quand on le leur rendra 

    tongue-out

  • 22 rencontres (20)

    prof,école,élève,voyage

    Madame était tellement absorbée par le recensement de onze duveteux canetons qu'elle ne faisait pas du tout attention au cycliste qui arrivait. Elle ne s'est retournée pour le regarder qu'au moment où elle a entendu qu'il faisait crisser ses freins pour s'arrêter à sa hauteur. 

    - Bonjour! 

    Par bonheur, elle se souvenait de son nom. Elle se souvenait même de beaucoup, beaucoup de choses le concernant... En fait, il est un de ceux qu'elle aime particulièrement, un de ceux dont le berceau (etc voir le billet d'hier). 

    - Ça va? 

    Il allait bien et avait visiblement envie de le dire: il s'est marié un peu tard et malgré ses cheveux blancs, il a deux tout jeunes enfants. Il est toujours dans la police, où il est entré dès qu'il en a eu fini avec l'école secondaire. Quand on sort d'un berceau comme le sien, et qu'on ne peut ni ne veut imposer le coût d'études supérieures à ses parents, on choisit l'armée, la police, les chemins de fer..., bref on se bétonne une carrière. 

    - Je suis aussi guide de randonnées chez Joker, j'ai parcouru une bonne partie de l'Asie, de l'Afrique, de l'Amérique du Nord et du Sud... Je suis parti à peu près trois mois dans l'année mais maintenant, avec les petites, ça devient plus difficile... 

    - Ah oui, bien sûr... dit Madame, qui admire qu'il ait trouvé ce moyen-là pour assouvir ses envies de voyages et de découverte du monde. 

    *** 

    Ce n'est que bien plus tard, en repensant à cette conversation, qu'elle s'est dit, tiens! dans la police aussi ils ont trois mois de vacances tongue-out 

    prof,école,élève,voyage

     autour du parc, les arbres préférés de Madame sont les majestueux hêtres rouges 

     

     

  • 20 miracles de la nature (6)

    DSCI4953.JPG

    Le 12 mai, en traversant le parc, l'Adrienne a été heureuse d'admirer les canetons tout frais sortis de l’œuf. 

    DSCI4954.JPG

    Il fallait être rapide pour les prendre en photo, et maman cane aussi avait fort à faire pour les suivre et s'interposer entre eux et une oie qui semblait vouloir lui prendre la place... 

    DSCI4955.JPG

    Mais - ô miracle de la marâtre nature - trois jours plus tard les canetons n'étaient plus que sept.

  • E comme ermite

    Ils étaient une cinquantaine de candidats pour aller vivre en ermite à 1400 mètres d'altitude dans les Alpes autrichiennes. Il y avait parmi eux un Belge de 58 ans et c'est lui qui a été choisi, pour des raisons qu'on explique dans l'article que je donne en lien sous la photo. 

    Ermite, il le sera surtout du soir au matin, parce que pendant la journée le petit sanctuaire dont il aura la garde se trouve sur le chemin de pèlerins et de randonneurs. Ceux-ci sont d'ailleurs priés d'avoir l'obligeance de lui monter en même temps un jerrycan d'eau, une ou deux bûches pour le feu, sinon il a un quart d'heure de descente à faire pour aller chercher lui-même sa provision de bois. 

    Or le bois sera l'élément indispensable, vu que le froid sera son plus gros problème. Tout le reste, il s'en passera facilement, eau courante, électricité... (1) 

    Son prédécesseur n'a tenu le coup qu'une seule saison, à voir combien de temps celui-ci y restera cool 

    ermite.jpg

    copyright AFP, source et article ici (journal Le Soir)  

    d'autres photos du site se trouvent ici 

    (1) l'article ne dit pas en quoi consistera son régime alimentaire ni qui se chargera de lui procurer ses menus...

  • Première et dernière fois

    lakévio54.jpg   

    Souviens-toi! se disait-elle, généralement quand elle était au volant de sa voiture, arrêtée par un tracteur garé sur le chemin étroit ou par des hordes de motards prenant sa sinueuse ruelle pour un circuit automobile. Il faudra que tu t'en souviennes, le jour où tu auras la nostalgie de ta campagne. 

    Te souvenir du fermier qui te coupait tes arbres ou t'aspergeait la haie de désherbant, te souvenir de ses moqueries quand il venait récupérer ses vaches mangeant tes jeunes haricots, piétinant tes précieux semis. 

    Te rappeler les matins noirs de l'hiver où tu pataugeais deux kilomètres dans la neige en espérant trouver un bus au village, ou ces fois-là où tu as marché 14 km pour aller à l'école, et qu'il fallait revenir de même le soir, avec aux pieds des bottes en caoutchouc. 

    Oui, la neige y était plus féerique qu'en ville, les bois plus beaux qu'ailleurs, l'air plus pur, le silence plus profond, les oiseaux plus colorés. Mais quand tu penseras avec regret aux jacinthes sauvages, aux mûres juteuses, aux fleurs de sureau et aux noisettes, quand tes chats te manqueront, ta famille de hérissons ou le chant de la grive, c'est alors qu'il faudra te souvenir de tout le reste. 

    De ton dos cassé sur des travaux trop lourds, des promeneurs du dimanche qui arrachaient tes fleurs, des cyclotouristes qui jetaient leurs détritus dans ton talus. 

    Et des chasseurs qui ont tué ton chien.  

    187.JPG

    *** 

    tableau et consigne chez Lakévio, que je remercie!

  • P comme petite promenade pascale

    C'est grâce à une petite promenade printanière, le dimanche de Pâques, que j'ai pour la première fois vu "en vrai" une plante que je ne connaissais que "sur papier". Son nom en néerlandais est "eenbes", ce qui veut dire "une baie" ou "baie unique", pour des raisons évidentes, voyez plutôt: 

    Walrus Pasen 2017 (8).JPG

    J'ai dû attendre d'être rentrée chez moi pour rechercher son nom en français, il s'agit de la parisette (je ne sais pas si ça dit quelque chose à quelqu'un, en tout cas il n'y a qu'à cliquer sur le lien pour en apprendre davantage cool

    Me voici donc toute contente d'avoir enfin vu cette plante sur le sol belge laughing 

    Walrus Pasen 2017 (15).JPG

    à part ça, il y avait aussi l'ail des ours en abondance, des anémones, des jacinthes, cette année tout a fleuri en même temps 

    Walrus Pasen 2017 (18).JPG

    Walrus Pasen 2017 (12).JPG

    une belle découverte!

  • I comme impressions ostendaises

    ostende,mer,belgique

    la même plage qu'avant-hier, mais parfaitement vide le lundi matin, comme l'aime Brigou cool 

    ostende,mer,belgique

    sur le mur du jardin japonais, le même canard que l'an dernier, toujours vivant laughing 

    ostende,mer,belgique

    les cabines de plage, toujours aussi symétriques, malheureusement par manque de vent vous ne pouvez pas admirer le drapeau pirate 

    ostende,mer,belgique

    les jeunes arbres de la bibliothèque ouvrent leurs feuilles (c'est bien normal) 

    ostende,mer,belgique

    de plus en plus de particuliers restaurent les maisons anciennes 

    (la grande baie vitrée du rez-de-chaussée reflète la maison d'en face) 

    ostende,mer,belgique

    les lavabos de la brasserie du Parc (1932) 

    et ci-dessous, la cage d'escalier 

    ostende,mer,belgique

  • Adrienne aime Bruxelles

    Place de la Liberté, les bourgeons sont pleins de promesses 

    bruxelles,printemps

    les parterres devant la cathédrale sont pleins de jonquilles 

    bruxelles,printemps

    rue de l’Écuyer, Gaston est plein de facéties 

    bruxelles,printemps

    la terrasse du musée des Beaux-Arts est pleine de soleil 

    bruxelles,printemps

    le MIM est plein de musique 

    bruxelles,printemps

    les chocolatiers sont pleins d'ambiance pascale 

    bruxelles,printemps

    et la Grand-Place était pleine de supporters grecs 

    bruxelles,printemps

    photos prises à Bruxelles le 25 mars 2017

     

  • Premiers signes

    Faire le tour du jardinet et être contente de voir que la clématite n'est pas morte, 

    2017-02-27 (1).JPG

    que la première anémone fleurit 

    2017-02-27 (2).JPG

    et qu'il y aura bientôt des jonquilles. 

    2017-02-27 (3).JPG

    La plus belle récompense à la fin de l'hiver, c'est qu'il y a de nouveau des fleurs. Mais comme on est trop impatiente, on en a acheté un bouquet 

    2017-02-27 (4).JPG

  • 20 miracles de la nature (2)

    2017-01-04 (16).JPG

    "ceci n'est pas un arbre" 

    *** 

    à moins que ce soit une punition divine 

    du genre de celle qu'a subie la femme de Loth 

    pauvre vieille femme obligée de fuir 

    changée en statue de sel pour avoir osé regarder en arrière vers la ville qu'elle doit quitter de toute urgence en y laissant ses filles aînées 

    dont elle sait que malgré leur innocence elles ne seront pas épargnées par la colère divine 

    Bref 

    ceci n'est pas un arbre 

    quoiqu'il en ait toutes les apparences 

    et d'ailleurs la photographe ne s'en est aperçue qu'en prenant la photo: 

    c'est une statue 

    de bronze 

    d'un arbre qui a désobéi 

    probablement

     

  • O comme oiseaux parisiens

    Quelqu'un pourra sûrement m'expliquer la contradiction suivante: quand je suis à Paris, je me dis que j'aimerais y passer six mois ou un an, pour tout voir, tout connaître, et en même temps dès le deuxième jour je pars à la recherche d'arbres et de nature. 

    C'est ainsi que j'ai rencontré une vieille connaissance qui philosophait sur un banc des Tuileries 

    2017-01-04 (17).JPG

    admiré le vol d'une mouette 

    2017-01-04 (18).JPG

    souri aux pigeons en réunion à Beaubourg 

    2017-01-05 (98).JPG

    et photographié les arbres tourmentés du canal Saint-Martin cool 

    2017-01-06 (12).JPG

     

  • B comme brumes du Nord

    Il y a eu de ces jours, fin décembre, où l'Adrienne n'avait pas envie de sortir de chez elle. 

    DSCI4343.JPG

    Pourtant la beauté se trouve aussi dans les brumes 

    DSCI4344.JPG

    et les glaces. 

    DSCI4346.JPG

     

  • 20 miracles de la nature (1)

    2016-11-30 (2).JPG

    Quand l'étang est à moitié gelé,
    Saturnin et ses copains  

    2016-11-30 (1).JPG

     amusent les passants 
    et les enfants 

    2016-11-30 (1) - Copie.JPG

    en leur refaisant 
    un numéro de Jésus 

    *** 

    pour le défi du Hibou 

    semaine 51 - miroir

  • N comme NDD

    Le manque de contact avec la nature fait du tort aux enfants, ça fait des années qu'on nous le dit et qu'on le constate. Il semblerait même que ça porte un nom: NDD, nature deficit disorder. 

    2016-12-04 (1).JPG

    Sur le chemin de l'école, je regarde le ciel et j'essaie de ne pas penser au nombre de "particules fines" que j'inhale. Chaque enfant de l'école primaire est amené individuellement en voiture jusqu'à la porte et sur le grand "drive-in" les papas et les mamans sont à l'arrêt dès huit heures. Les moteurs tournent. Dans l'habitacle, père, mère, fils, fille, chacun a les yeux rivés sur son smartphone en attendant la sonnerie du début des cours. La cour de récré, le préau, c'est trop froid, je suppose. Je longe la file de voitures en retenant ma respiration devant l'alignement de pots d'échappement. 

    2016-12-08 (1).JPG

    Même scénario l'après-midi: dès 14.00 h., les premiers grands-parents investissent les places de parking pour créer le grand chaos quotidien de la sortie des classes, deux heures plus tard. Pendant tout ce temps, leur moteur tournera. L'été pour la clim' et l'hiver pour le chauffage. Je crois que l'essence et le diesel sont encore trop bon marché. 

    2016-12-02 (1).JPG

    Le vélo, me disent-ils, c'est trop dangereux à cause de toutes ces voitures... 

    *** 

    photos prises en décembre sur le chemin de l'école (avec une pie dans l'arbre numéro 2 et la déco de Noël dans l'arbre numéro 3)

  • Stupeur et tremblements

    Reportage d'Arte qui dure presque 10 minutes 

    ici le site d'Arte avec ce film, des photos (dont celle ci-dessous) et les commentaires 

    *** 

    il date déjà de septembre 2014 mais ça m'étonnerait que le phénomène soit en régression 

    actualité,nature

    Le vieux slogan "Mon auto... c'est ma liberté" 
    devient "Polluer c'est ma liberté" 

    actualité,nature

    c'est chez Emma que j'ai découvert ce stupéfiant reportage qui depuis ne me lâche pas

  • Premier novembre

    Premières couleurs automnales 

    DSCI4003.JPG

    douceur des fleurs de saison 

    DSCI3991.JPG

    cyclamens du parc et anémones de mon jardin 

    DSCI4009.JPG

    pour le projet du Hibou

    semaine 44 - douceur

     

     

  • P comme prairie

    DSCI3984.JPG

    Le 11 octobre 

    le fermier est venu faire les foins. 

    2016-10-05 (1).JPG

    Appellerons-nous cela de l'optimisme? 

    ou du réchauffement climatique? 

    2016-10-05 (5).JPG

    L'odeur du foin en octobre 

    voilà qui nous mène très loin 

    de ce qui est TYPIQUE 

    ***

    c'était le thème de la semaine 42 

    pour le projet du Hibou 

  • L comme Lali

    Les arbres timides et forts
    La nuit parlent à voix haute
    Mais si simple est leur langage
    Qu'il n'effraie pas les oiseaux

    Marcel Béalu, Voix des arbres, in Poèmes 1936-1980, éd. Le Pont traversé, 1981

    lali491.jpg

    image trouvée chez Lali mais la source et l'artiste sont ici:  

    http://shihonakaza.blogspot.be/2010/10/illustration-friday-beneath.html 

    L’écureuil et la feuille

    Un écureuil, sur la bruyère,
    Se lave avec de la lumière.
    Une feuille morte descend,
    Doucement portée par le vent.
    Et le vent balance la feuille
    Juste au-dessus de l’écureuil ;
    Le vent attend, pour la poser
    Légèrement sur la bruyère,
    Que l’écureuil soit remonté
    Sur le chêne de la clairière
    Où il aime à se balancer
    Comme une feuille de lumière.

    Maurice Carême (1899-1978)La Lanterne magique, 1947 

    2016-10-05 (4).JPG

    octobre 2016 

  • I comme Ivo

    Ivo Pogorelich joue Mozart 

    Sonate pour piano n°11 en fa majeur, KV 331 

    Morceau choisi pour illustrer le thème de la semaine 41 chez le Hibou 

    légèreté 

    jeu,hibou,musique,mozart,photo

    légèreté des graminées et de la lumière automnale 

    jeu,hibou,musique,mozart,photo

    légèreté de la promenade et des nuages 
    légèreté au cœur pour l'amie sur la photo
    qui ces dernières semaines 
    a subi de derniers tests 
    et termine sa cure de chimio 

  • C comme calme plat

    - C'est le calme plat, ici! s'exclame la nouvelle collaboratrice PMS (1). 
    - Ne t'inquiète pas, lui répond la directrice, ce n'est pas le travail qui manque! 

    La vérité est qu'au bout de quatre semaines de "collaboration", les quatre coordinatrices préfèrent s'occuper seules du suivi de leurs élèves à problèmes sociaux ou psychologiques. 

    Pour du vrai "calme plat", il faut aller au jardin: en deux mois de temps, il n'a fallu qu'une seule tonte, en encore... 

    2016-09-25 (1).JPG

    pelouse belge, 30 septembre 2016 
    quand même un brin plus verte du côté où elle a un peu d'ombre 

    2016-09-25 (2).JPG

    renversant, n'est-ce pas? 

    et ici quelques images prises à l'arboretum de Kalmthout après août et septembre quasiment sans une goutte d'eau... 

    ***

    (1) une auxiliaire qui vient deux ou trois fois par semaine à l'école pour aider en cas de problèmes psycho-médicaux-sociaux. 

    ***

    pour le projet du Hibou 

    semaine 40 - repos

  • W comme what else?

    Quoi de plus beau 

    Namur 2016 (4).JPG

    que des arbres et de l'eau 

    Namur 2016 (5).JPG

    du bleu et du vert 

    Namur 2016 (6).JPG

    des nuages dans le ciel 

    Namur 2016 (10).JPG

    et deux yeux pour les contempler 

    Namur 2016 (12).JPG

    photos prises à Namur 

    les 3 et 4 septembre derniers 

    pour le projet du Hibou 

    semaine 39 - verdure

  • R comme repos

    L'amie Anne affirme son bonheur de jardinière 

    2016-08-17 (5).JPG

    et me le fait partager 

    2016-08-17 (1).JPG

    au milieu des fleurs, des fruits, 

    2016-08-17 (3).JPG

    et des légumes. 

    2016-08-17 (9).JPG

    Ici aussi, le chat invite à suivre son exemple 

    cool 

    *** 

    Pour le projet du Hibou 

    semaine 34 - légume

     

  • N comme NO fruit!

    Un fruit, des fruits, voilà ce qui m'a le plus manqué hier à Waterloo, aucun magasin ouvert en ce jour férié et même pas de fruits en dessert au Lunch Garden du coin. 

    A part des magasins fermés, j'ai vu quelques beaux spécimens de (very british) rugbymen - culotte courte noire et maillot noir, c'est dans cette tenue qu'ils se promènent à l'hôtel, dans le parc et en ville. 

    Why not? 

    Donc, pour le jeu du Hibou, que pouvais-je montrer? Mon unique figue se porte bien, merci, mais vous vous connaissez déjà. Alors... 

    What else? 

    Le fruit de mon labeur, j'en ai parlé hier. 

    waterloo (1).JPG

    Dans le jardin de l'hôtel, j'ai finalement trouvé un châtaignier 

    waterloo (2).JPG

    avec une belle promesse de fruits! 

    ***

    Pour le jeu du Hibou 

    semaine 33 - fruit

     

  • G comme grimpe!

    2016-07-28 (7).JPG

    Dès qu'on quitte la côte et sa végétation méditerranéenne,

    2016-07-29 (5).JPG

    on voit les rochers, la montagne,

    2016-07-29 (8).JPG

    où poussent quantité d'arbres

    2016-07-29 (9).JPG

    jusqu'au milieu des ruines,

    2016-07-29 (10).JPG

    offrant leur ombre au visiteur,

    2016-07-29 (12).JPG

    rendant les sites encore plus photogéniques,

    voyage,pisidie,nature

    encore plus grandioses,

    voyage,pisidie,nature

    encore plus sauvages

    voyage,pisidie,nature

    et encore plus fragiles...

    voyage,pisidie,nature

    pour le projet du Hibou

    semaine 32 - arbres

     

     

     

  • C comme chèvres et chats

    2016-07-29 (46).JPG

    Les chèvres apportent de la vie et de l'animation dans les ruines 

    - avec leurs bêlements et leurs clochettes - 

    et beaucoup de petites crottes 

    2016-07-31 (55).JPG

    Je ne peux m'empêcher de les trouver sympathiques, 

    ayant été une fervente lectrice de Heidi (Johanna Spyri

    2016-07-31 (62).JPG

    Animaux intelligents, contrairement aux humains, moutons de Panurge qui continuent de suivre leur guide alors que l'orage est imminent: les chèvres, elles, s'étaient trouvé une anfractuosité rocheuse sous laquelle elles ont attendu la fin de l'averse, bien au sec. 

    Les humains, eux, étaient trempés comme des soupes. 

    tongue-out 

    2016-07-30 (3).JPG

    Dans la montée vers Kremna, on ne manque pas de rencontrer d'autres animaux sympathiques: de belles grosses tortues. 

    voyage,pisidie,archéologie,nature

    Enfin, là où sont les humains on trouve de nombreux chats qui se laissent facilement caresser et mènent leur dure vie de chat... 

    Celui-ci était tellement immobile qu'une dame m'a demandé s'il était mort tongue-out

  • Quels ont été tous ces anonymes?

    Hommage

    Annevoie 2016-07-08 (20).JPG

    à tous ces anonymes

    Beloeil 2016-07-07 (49).JPG

    qui pendant plus de 250 ans

    Annevoie 2016-07-08 (26).JPG

    ont planté, soigné, taillé, entretenu

    Beloeil 2016-07-07 (32).JPG

    phots prises à Beloeil et à Annevoie

    les 7 et 8 juillet

    pour le projet du Hibou - semaine 29 - hommage

     

  • M comme miroirs

    Annevoie 2016-07-08 (3).JPG

    Les jardins du château d'Annevoie

    Annevoie 2016-07-08 (4).JPG

    sont traversés par des canaux

    Annevoie 2016-07-08 (5).JPG

    et les dénivellations naturelles

    Annevoie 2016-07-08 (6).JPG

    alimentent les nombreux jets d'eau,

    Annevoie 2016-07-08 (12).JPG

    les cascades de formes diverses

    Annevoie 2016-07-08 (18).JPG

    et de grands miroirs...

    http://www.annevoie.be/ 

    photos prises le 8 juillet